La reprise globale synchronisée perd des adeptes

Le roman de la reprise globale synchronisée perd des lecteurs, les statistiques publiées ces dernières semaines ne vont pas dans ce sens. Le consensus -que nous n’avons jamais partagé- sur ce point se désunit. Les économistes de Nomura vont jusqu’à prendre le risque d’affirmer que le meilleur est derrière nous.

Nous maintenons notre position de sagesse , rien ne permet de trancher dans un sens ou dans l’autre.  Simplement je reste sur mon interprétation qui est que l’embellie a pour origine non pas des causes fondamentales mais le regain de création de crédit qui est intervenu en 2016 et 2017 à la suite de la menace d’éclatement de  la bulle chinoise.

Ci dessous, les surprises économiques s’orientent vers le négatif, vers le sud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s