Texte important. La prochaine crise, pourquoi? Quand ? Comment?

En réponse à Bruno Adrie.

Vous dites que la prochaine crise surgira de la baisse des valeurs boursières pour le moment boostées artificiellement par les opérations de buy back. Quel sera selon vous le déclencheur de cette baisse, une augmentation des taux d’intérêts ou autre chose?

————————————————–

Résumé: La crise est une Nécessité. Toutes les précautions sont prises, les autorités sont prêtes. La crise ne pourra donc venir que d’une afçon inattendue et quand on l’attendra le moins. Elle ne sera pas reconnaissable car elle aura une apparence neuve. Ce sera une crise du Centre, pas de la Periphérie. Les armes que l’on a préparé pour lutter contre elle seront inefficaces.

.

Non je ne dis pas que la prochaine crise viendra de la chute des valeurs boursières,

C’est l’une des possibilités mais d’autres causes ou facteurs déclenchant sont possibles: crise bancaire, crise monétaire, crise politique, crise militaire, crise pétrolière etc.

Il y a d’abord la fragilité et ensuite le facteur déclenchant , la cause proche. Causes lointaines et causes proches façon Aristote.

Le système est fragile car il y a disproportion structurelle entre la masse des promesses financières émises dans le monde et la capacité à les honorer. Cette disproportion fait que tout le triangle de la finance repose sur la pointe, C’est à dire sur la confiance et l’ignorance. Maintenant sur les contrôles. Et d’ici quelque temps sur la force, la violence.

La cause proche de la prochaine crise peut être de toute origine , il suffit qu’elle produise la rupture d’un invariant, d’une certitude et que cela se propage.

Les autorités ont étudié tous les cas de figure pensent-elles, elles ont tout envisagé.

Selon leurs travaux multiples et vastes, tout est répertorié et je les crois. Donc la prochaine rupture ne peut se produire là ou on le croit , elle ne peut se produire que là ou on ne l’attend pas.

Les autorités ont localisé les points faibles ou peut se déclarer l’incendie et elles ont mis en place des dispositifs qui sont prêts à déverser des tombereaux de liquidités pour noyer l’incendie immédiatement. La similitude avec les détecteurs d’incendie est parfaite: détecteurs et en cas d’alerte, arrosage automatique. Ensuite on nettoie.

Il faut bien faire la différence entre deux choses: d’abord la fragilité et l’instabilité qui ne font que croître et ensuite les évènements, les catalyseurs.

Il y a certitude radicale que cela craquera mais incertitude sur la façon et le calendrier dont se passera le craquement. Comme le dit Zero Hedge, à long terme nous seront tous morts, c’est une certitude que l’on ne peut pas « hedger ».

Les autorités que j’apppelle les apprentis sorciers sont idiotes car elles ne sont pas soumises à la concurrence, elles ont un monopole . Elles tournent en rond dans la bouteille comme je le dis souvent. Elles se trompent totalement sur le point essentiel: l’eau.

Pour éteindre l’incendie quand il se produira, il ne suffit pas d’avoir des détecteurs, il faut de l’eau et pour les banques centrales le liquide c’est la possibilité de créer de la monnaie qui soit acceptée. Toutes les formes d’intervention et de sauvetage reposent sur la création de liquidités, de monnaie puis de crédit lequel est de la monnaie à maturité différée.

Le système ne tourne que parce que les monnaies sont acceptées et demandées par les moutons-citoyens. Tout repose sur la demande de monnaie c’est à dire sur la confiance que le système ne s’écroulera pas. C’est grace à cette croyance que l’on a pu surmonter passagèrement la crise de 2008; en créant des trillions et des trillions de monnaie, plus de 20 trillions! . Mais cette création n’est possible que parce qu’il y a des imbéciles qui croient que cette monnaie est de la vraie monnaie et qu’elle a des contreparties. Or elle n’a pas de contrepartie, ses contreparties sont .. des dettes! Des dettes sur des créanciers insolvables. C’est une chaine du bonheur et tant qu’elle tourne les choses se passent bien . Mais une chaîne n’est solide qu’autant que son maillon le plus faible tient! La solidité d’une chaine n’est pas moyenne comme le croient les autorités, elle est locale, au niveau du maillon le plus faible; les émergents, la Turquie, la Grèce, la Chine, l’talie, les pensions de retraites, l’immobilier, les subprimes…

Donc pour résumer vous avez une situation de fragilité croissante, une instabilité, une connexion entre tous les éléments du système et vous continuez à empiler les risques parce que vous croyez que vous êtes tout puissant. Voila la situation. Or tout repose sur la magie de la monnaie de papier ou digitale c’est à dire sur la croyance erronée qu’ont les citoyens qu’elle vaut quelque chose et qu’elle sera honorée.

Tout repose sur le fait que les citoyens sont névrosés, aliénés. Ceci ne durera que tant qu’ils ne subiront pas le choc de réalité. Les pays en guerre nous donnent le spectacle précurseur de ce qui se passera un jour: dislocation de toutes les certitudes, retour aux valeurs réelles, effondrement de tous les contrats, la force reprendra ses droits …L’héroisme aussi d’ailleurs … enfin!

Je soutiens que spatialement la crise de 2008 était une crise de la Périphérie du système et qu’à ce titre elle n’était pas grave car le Centre, les pompiers pouvaient toujours intervenir, mais je soutiens que par leurs actions les Banques Centrales ont fait en sorte que la crise se déplace au Centre, c’est à dire au coeur du couple Gouvernments/Banques Centrales. Or qui pourrait sauver ce couple, le coeur? Seule une réforme globale et la création d’une Banque Centrale mondiale et d ‘un Gouvernement Mondial pourraient sauver le système cette fois.

Publicités

9 réflexions sur “Texte important. La prochaine crise, pourquoi? Quand ? Comment?

  1. N’est-ce pas le projet?
    Créer une crise pour pouvoir implémenter la solution: une Banque Centrale mondiale et d ‘un Gouvernement Mondial avec Jerusalem comme capitale (dixit Attali)

    J'aime

    1. Ce n’est pas un projet c’est un effet, une conséquence logique nécesaire de l’évolution d’un système pour se maintenir et se reproduire. Projet est un terme conspirationniste refuge de l’ignorance incapable d’analyser comment les choses évoluent en fonction de causes qui les précèdent.

      J'aime

  2. Prémices de cette nouvelle crise ?
    Lorsque lors d’une connexion à brunobertez.com, notre ordi nous diras « Site non fiable, dans votre intérêt éviter ce site… »

    J'aime

  3. ,, Seule une réforme globale et la création d’une Banque Centrale mondiale et d ‘un Gouvernement Mondial pourraient sauver le système cette fois.  »

    mais c’est exactement le but recherche,
    le systeme est en train de construire le pretexte

    bon week end

    J'aime

    1. Il faut arrêter de raisonner uniquement comme des Occidentaux. Si cet idéal de gouvernement mondial trotte dans la tête de quelques-uns il existe encore des civilisations qui ne souscrivent pas à la religion remplaciste globale et qui, pour la plupart, ont un projet de puissance qui leur est propre, notamment la Chine, le Japon, la Russie; par ailleurs, les frontières ne disparaissent jamais totalement. Au lieu d’être nationales elles seront locales, c’est la fameuse constatation-prédiction de la partition du territoire de F. Hollande. Ce qui fait que l’idée de nationalité va s’effacer (c’est déjà en cours, il suffit de regarder la facilité d’obtention des cartes d’identité) pour être remplacée par des solidarités basées sur la religion, l’ethnie, la race… Il faut comprendre une chose très importante : les identités ne disparaissent jamais. Comme le dit C. Caldwell, l’identité se définit de manière négative, avant tout par ce qu’on n’est pas. Or, on n’est jamais tout, seuls quelques bobos pensent être citoyens du monde, ce qui évidemment ne veut rien dire car si on est citoyen de partout on est surtout citoyen de nulle part.

      J'aime

      1. Vous faites un contresens énorme. relisez sogneusement.

        Ce qui est soutenu, tout au long de mes textes, c’est l’idée que le Système a une logique, une logique inconsciente, non-sue qui est de se perpétuer et de se reproduire, C’est l’équivalent de la logique du vivant de Monod.

        Cette logique n’a rien à voir avec le conspirationnisme, idéologie idiote qui prétend qu’il y a une poignée de gens, qui conspirent/complotent pour créer une dictature et un gouvernement mondial.

        Par ailleurs vous vous trompez. Certes certains peuples sont en avance et d ‘autre en retard dans la mondialisation, dans le laminage de leur culture et de leur identité mais le phénomène, avec son développement inégal est mondial.

        Personnellement j’interprete le retour à l’islam fondamental comme une réaction des peuples dont la spiritualité est encore forte et l’attrait pour la marchandise faible, j’interprete l’isamlisme comme une réaction de défense contre la mondialisation et le post modernisme. .

        J'aime

      2. commentaire interressant tout comme le texte de notre hote. Je vosu rejoins sur la question de la russie et de la chine . Je crois qu’un gouvernement mondial n’est possible que si ces deux pays y consentent et y participent. Peut etre qu’ils peuvent y avoir un interet sous certaines conditions. D’un autre cote, si on compare avec le bilan de l’ ONU, on peut supposer que la chine et la russie ne se font que peu d’illusions sur la valeur des traites signes avec le monde occidental…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s