Les dépêches vendredi matin 6 avril. Rude combat entre les bull et les bears

Rude combat entre les bull et les bears et ce n’est pas une métaphore.

Avant hier et hier les bulls ont défendu la moyenne mobile des 200  becs et ongles ce qui a évité des ventes de liquidation du momentum. Les vendeurs à découvert se sont racheté, on le voit sur le graphique des « most shorted stocks »,  encouragés par le conseiller de Trump, Ludlow qui a l’oreille de la bourse.

Mais les choses  se sont ensuite calmées lorsque l’on est parvenu à de nouveaux seuils techniques et finalement on n’a pu conserver les gains de la matinée. on clôture sur un gain modeste de 1% sur le DJ et encore plus faible sur le Nasdaq.

Les volumes se sont rétrécis et le doute est revenu. Ceci se sent  ce matin en Europe.

C’est un vrai combat technique mais aussi fondamental car le scénario dominant de la croissance globale synchronisée et du retour de l’inflation n’est plus aussi majoritaire. Il suffit de regarder les cours des matières premières pour s’en persuader.

On attend de nouvelles indications ces prochains jours et bien sur sur l’emploi avant de s’orienter plus clairement.

——————

En terme de scénario l’affrontement bull vs bears peut être équivalent à celui d’un affrontement entre c eux qui croient a l’inflation etc eux qui croient en un retour à la déflation.

Tout ceci se manifeste par les positions sur certains véhicules comme les Treasuries ou les positions vendeurs sont très élevées: beaucoup croient à la hausse des taux. On voit aussi cela sur les positions acheteur sur le pétrole qui sont à des niveaux records.

Mais il y a une deconnection intéressante c’est celle que l’on voit entre les prix du petrole et les cours des societes d’énergie.  Le prix du pétrole est haussier, mais les cours des sociétés d’énergies ne l’est pas! interessant non?

Il y a des gens qui ont tort et cela va leur coûter cher. cela va coûter cher sur les Treasuries, le dollar, le pétrole, les commodities… dans quel sens ? Rien n’est joué!

Inflation or deflation? Oil hesitates 


Escalade de Trump!

« In light of China’s unfair retaliation, I have instructed the USTR to consider whether $100 billion of additional tariffs would be appropriate under section 301 and, if so, to identify the products upon which to impose such tariffs. »


La production industrielle allemande a accusé son plus net repli en deux ans et demi en février, selon des données publiées vendredi. Sa baisse a été de 1,6% en février, son plus net recul depuis août 2015, après une hausse révisée de 0,1% en janvier et alors que le consensus Reuters donnait une progression de 0,3%, montrent les statistiques du ministère de l’Economie.


[Bloomberg] Asia Stocks Mixed on New Trade Move; Yen Rises: Markets Wrap

[Bloomberg] Trump Escalates Trade Tensions With Call for New China Tariffs

[Reuters] Exclusive: U.S. willing to talk trade with China, no session set yet – official

[MarketWatch] Bogle on stock turbulence: ‘never seen a market this volatile to this extent in my career’

[Reuters] ‘You’ll be sorry,’ Russia tells Britain at U.N. nerve agent attack meeting

[NYT] Trump Doubles Down on Potential Trade War With China

[NYT] How the China-U.S. Trade Conflict Unfolded, Blow by Blow

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s