A lire absolument « La honte d’un citoyen français ».

Je vous conseille vivement la lecture de l’éditorial de Guillebaud dans Sud-Ouest du 15 avril. Cet éditorial est intitulé « La honte d’un citoyen français ». Si un abonné peut nous mettre le lien je l’en remercie.

Je vous en conseille la lecture car j’avais envie d’écrire sur le sujet et j’ai considéré que je ne pouvais mieux faire.

Guillebaud se demande ce qui arrive à Macron et qui le pousse à courtiser les  puissants, les dictateurs, y compris les pires.

Il rappelle l’épisode déshonorant en Inde où il avait réservé son amitié à un Premier Ministre Indien, maudit, qui est responsable d’un quai génocide par la mort de plusieurs milliers de musulmans. Je m’étonne, ce que Guillebaud ne fait pas, de la non-évocation des populistes. Macron hait les populistes français; il leur crache dessus régulièrement, mais il va cirer les pompes d’un populiste indien… Selon que vous ayez du pognon ou n’en avez pas, vous êtes admirable ou nazifié.

La meilleure partie de Guillebaud est encore à venir; c’est celle où il analyse notre comportement et celui de ce Macron qui ne peut prétendre nous représenter vis à vis des Saoudiens. La fourniture d’armes qui servent à bombarder le Yemen, y compris les femmes et les enfants, restera comme une tache que moi-même après Guillebaud je ne saurai pardonner. Tous les faits que Guillebaud rapporte sont prouvés, archi-prouvés, archi-attestés par les ONG. Il ne s’agit pas là de fake-news ou de propos de ringards qui n’ont rien compris à la politique. Guillebaud a une formidable culture, du métier et une éthique.

Le sinistre LeDrian Dieu merci n’est pas épargné dans l’analyse, sa responsabilité est justement pointée. Il faut condamner son activisme commercial. Ce que l’on appelle la réal-politik est globalement honteux. Honteux est divisif/clivant , car seule la vérité et la morale sont unificatrices, authentiquement unificatrices.

Pour juger de l’infamie dans laquelle baigne cette bande, car c’en est une, pour juger de l’infamie de tout cela je vous recommande d’aller jeter un coup d’oeil à nouveau sur la photo que j’ai publiée: elle montre quel point Macron est le protégé, l’obligé du Prince Saoudien. ce dernier  lui met la main sur l’épaule familièrement, sur l »épaule de ce brave petit qui le sert si bien,  honteusement. Imaginez De Gaulle à la place de Macron sur la photo ou même Mitterrand, celui là avait encore un peu de dignité.

Macron sans pitié avec les faibles, faible avec les forts!

Guillebaud évoque la grande figure d’Albert  Camus dans son article; il a raison il nous manque des grandes voix, des voix capables de favoriser les prises de conscience , de cristalliser la morale et de favoriser l’insurrection. C’est parce qu’il n’y a plus de grande voix, qu’elles se sont tues ou qu’elles ne sont plus audibles pour mettre en  forme le débat politique et moral, qu’il ne reste que le populisme. Le populisme remplit le vide, mais il le remplit d’une façon dégradée.

Hélas, nous n’avons plus de voix, nous n’avons plus que The Voice!

Mais je vous laisse vous procurer l’éditorial et le lire et le déguster.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s