La dette est un prétexte; la fascination de l’ordre allemand

Avec cette couverture, VA roule sans s’en rendre compte pour Macron et ses austéritaires.

La dette est utilisée par les Allemands et les néo liberaux comme prétexte pour faire régresser les niveaux de vie, assouplir les échines et bien sur décrédibiliser les partis et formations qui refusent la logique ordo libérale.

Si on considère comme l’avait fait Fillon que la réduction de la dette et des déficits est la priorité numéro un alors on doit voter Macron, il est le seul à avoir la compétence pour traiter le problème et le seul à avoir le culot de braver les oppositions.

Par ailleurs il est également le seul à avoir une cohérence d’ensemble car en meme temps il a bien compris que la réduction de la dette était déflationniste et que le seul moyen de ne pas accentuer la tendance à la déflation etait de favoriser l’investissement, orienter les capitaux vers l’équipement productif, sabrer l’immobilier et augmenter la profitabilité du capital investi dans les productions susceptibles d’un marché international.

Si on accepte le postulat de la priorité de la réduction de la dette , alors tout le reste en découle.

La question de la dette est mal posée, ce qui importe ce ne sont pas les dettes, mais leur utilisation, à quoi elles servent. Il faut encourager les dettes productives et détruire les dettes de poids mort par une opération de destruction volontaire des zombies, y compris bancaires

Une dette qui trouve sa rentabilité et son remboursement par son usage est positive dans ce monde sans ancrage et sans discipline. Le vertueux est masochiste.

 

Les dettes dans un monde flottant et dérivant sont relatives. Et sous cet aspect celui qui dérive moins que les autres c’est dire celui qui se serre la ceinture pendant que les autres profitent des facilités du système monétaire et financier, celui là se tire une balle dans le pied.

Les anglo saxons l’ont bien compris, et ils savent que les dettes ne seront jamais remboursées: un  jour il y aura une euthanasie volontaire ou involontaire, des dettes globales et domestiques c’est mathématique.

La France est restée prisonnière des conceptions d’avant la dérégulation financière. A moins que le choix de la priorité donnée à la réduction de la dette ne soit un choix géopolitique de classe , le choix des Années Trente du patronat de la CGPF d’arrimer la France dans une position serve à l’égard de l’Allemagne.

Ce qu’il faut c’est inspirer confiance pour pouvoir s’endetter plus!  Il faut faire en sorte que les investisseurs recherchent votre dette. Ce n’est pas le malthusianisme qui produit la confiance …

Publicités

2 réflexions sur “La dette est un prétexte; la fascination de l’ordre allemand

  1. Depuis le temps que la france s’endette,ca se saurait si nos chefs savaient faire la difference entre gaspiller et investir de facon productive…Bien sur ce qui est gaspille âr l’etat n’est pas perdu pour tout le monde…Les impots sont jettes par les fenetres sous lesquelles stationnent les copains…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s