« Macron, le 22 décembre 2017 : « La Palestine n’est pas seule » », par Bruno Adrie

In cauda venenum

Les gouvernements occidentaux, qui se sont fermement indignés à propos de la fausse tentative d’assassinat des guinea pigs médiatique Skripal père et fille ainsi que des attaques chimiques, prétendument ordonnées par Bachar el Assad, filmées par la troupe des casques blancs Inc. – qui d’ailleurs ont fichu le camp des zones libérées de la banlieue de Damas –, n’ont rien dit aujourd’hui pour condamner le massacre de civils perpétré par Israël.

Toute absence de condamnation vaut consentement et laisse présager une profonde complicité. Nos démocraties qui n’en sont pas laissent de plus en plus tomber leurs masques de simagrées figées dans le plâtre des convenances et des poignées de mains filmées pour l’empoisonnement à petit feu des abonnés à l’obombrante parlote télévisée.

En tweetant le 22 décembre 2017, « La Palestine n’est pas seule. Nous ferons en sorte qu’elle vive dans des frontières sûres et reconnues, en sécurité aux côtés…

Voir l’article original 235 mots de plus

Publicités

Une réflexion sur “« Macron, le 22 décembre 2017 : « La Palestine n’est pas seule » », par Bruno Adrie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s