Les dépêches, les partis vainqueurs en Italie demandent le soutien/approbation de leurs électeurs.

Un vrai roman d’espionnage , comment ils ont infiltré la campagne de Trump!

https://theintercept.com/2018/05/19/the-fbi-informant-who-monitored-the-trump-campaign-stefan-halper-oversaw-a-cia-spying-operation-in-the-1980-presidential-election/


Le Trésor US va vendre plus de 99 milliards de T la semaine prochaine, ce sera l’une des plus grosses operations depuis 2010.

ci dessous le taux du 10 ans, qui a passé les 3%.

 

Les rachats d’actions des sociétés américaines ont dépassé un record vieux de 11 ans au premier trimestre.


Au premier trimestre 2018, les rachats d’actions effectués par les 500 plus grosses entreprises américaines ont culminé à 178 milliards de dollars, soit davantage que le précédent record trimestriel établi en 2007.

Ajoutés aux dividendes versés aux actionnaires, les versements et remboursements  aux détenteurs de ces entreprises devraient dépasser dans les prochaines semaines pour la première fois la barre symbolique des 1.000 milliards de dollars sur un an


[Reuters] China’s second quarter GDP growth seen easing to around 6.7 percent – official think tank

[Reuters] China air force lands bombers on South China Sea island

[WSJ] Main Street Banks’ New Lending Rivals: Hedge Funds and Private Equity

[FT] China stops short of accepting US trade demands

[FT] Moqtada al-Sadr bloc wins Iraq election

MILAN (Reuters) – Consultation des électeurs en Italie ce week end. 

 

The far-right League gave Italians a chance to bless the program it has drawn up with the 5-Star Movement in an informal ballot as the two groups try to decide on a candidate to lead their planned coalition government.

The government “contract” between the League and the anti-establishment 5-Star, the two parties that won the most votes in the March 4 national election, was published on Friday after 11 weeks of political stalemate in the euro zone’s third-largest economy.

The document calls for billions of euros in tax cuts, increased welfare payments for the poor, and the scrapping of a unpopular pension reform.

It is seen by the two parties as the basis for governing for the full five-year legislative term but got a cool reception from the market and politicians elsewhere in Europe.

Unlike an online vote on Friday by supporters of 5-Star, the League set up 1,000 stands across the country over the weekend, with paper ballots listing 10 of the contract’s main points.

“Citizens appreciate when politicians give them a possibility to express their opinion, especially when people have lost their patience and want results,” said Gianluca Boari, a town councillor and volunteer at one of the stands in Milan.

The ballot is however seen as symbolic and unlikely to upset the delicate political balance between parties that had been seen as unlikely allies.

MIXED VIEWS

The decision by the two maverick groups to join forces has upset some of their voters but others say they see this as the only solution for the country.

“I don’t like it at all, (League leader Matteo) Salvini should have said ‘No’. What is this? It’s a terrible compromise for the League,” Veneranda Lorenti, a League supporter, said.

More than 90 percent of almost 45,000 members of 5-Star voted in favor of the program on Friday.

But the plans for the financial sector rattled investors as industry leaders said they could stall a clean-up of bank bad debt and derail a tentative recovery.

“I agree with the idea of an anti-establishment government, they should press ahead with stronger policies in the interest of Italy and (against) the European bureaucracies and the financial oligarchies,” Massimo Wailbacher said as he queued up to vote at one of the stands in Milan.

Salvini and 5-Star leader Luigi Di Maio said the weekend would be decisive to finalize talks over a candidate for prime minister and to outline the ministers of a future government.

Both have agreed that neither of them would run as candidate for prime minister. Salvini said the person would be “a professional with indisputable experience”, who had helped draw up the program.

“The premier will be more shifted towards the 5-Star, but not their representative,” deputy secretary of the League Lorenzo Fontana said, explaining this was due to the fact that the Movement had won more votes than the League at elections.

The two party leaders are due on Monday to meet President Sergio Mattarella, who must approve the program and has a final say on their nomination for prime minister.

La guerre contre le peuple italien est declarée, suite

La presse des élites continue de tirer à boulets rouges, ironie et mauvaise foi!

Liste floue », « demandes irréalistes »: la presse italienne demeurait cinglante samedi au lendemain de l’annonce du programme politique des populistes.

Le Mouvement Cinq Etoiles (M5S, antisystème) et la Ligue (extrême droite) ont présenté vendredi un « contrat de gouvernement » qui tourne le dos à l’austérité et aux « diktats » de Bruxelles et promet la plus grande fermeté contre la corruption, toutes les formes de délinquance et l’immigration.

Le combat se deroulera sur le front de l’argent et de la monnaie.

 

Les deux chefs de file, Luigi Di Maio et Matteo Salvini, prévoient de le présenter au président Sergio Mattarella avec l’objectif de former dans la semaine le premier gouvernement antisystème dans un pays fondateur du projet européen.

Le quotidien économique « Il Sole 24 Ore » critiquait samedi une « liste floue », notant que « les propositions les plus urticantes ont disparu », peut-être pour éviter d’être retoquées par le président et les marchés financiers.

Pour le Corriere della Sera, le quotidien au plus gros tirage, « l’amalgame d’euroscepticisme, d’idées souverainistes, d’irresponsabilité fiscale, d’ambiguïté internationale qui a servi de toile de fond aux campagnes électorales de la Ligue et du Mouvement Cinq Etoiles est inédit en Europe ».

Certes « le texte actuel du plan a adouci le ton et reformulé les propositions les plus agressives vis-à-vis de l’UE ». Demeurent néanmoins des « demandes irréalistes comme la révision complète du pacte de stabilité, du statut de la BCE et de tout le système de gouvernance de l’eurozone », relève le journal.

Pour La Stampa, « la politique est de plus en plus réduite à la compilation de listes de courses: de longs annuaires de mesures déconnectées à l’opposé d’un projet global indiquant des priorités ».

Invités vendredi à voter sur la plate-forme internet du M5S, les militants de cette formation créée en 2009 par Beppe Grillo ont approuvé le programme « à plus de 94% ».

La Ligue, un ancien parti sécessionniste devenu souverainiste, a pour sa part invité ses sympathisants à se prononcer samedi et dimanche sur un millier de stands dans toute l’Italie.

Pour la presse, cette consultation n’avait pas beaucoup de sens. « Presque 45.000 sur les 140.000 inscrits communiqués en janvier, ce sont les chiffres officiels du M5S et ils disent tout », ironisait La Repubblica, quotidien plus marqué à gauche.

Et sur quoi voteront les sympatisants de la Ligue durant le weekend? « Une synthèse en dix points du plan qui décrit un Eldorado sans migrants, avec moins d’impôts et un salaire minimum pour tous », décrivait le quotidien.

Dans ce concert de critiques, le quotidien de gauche Il Fatto Quotidiano voyait un certain nombre de propositions positives comme le versement d’un « revenu de citoyenneté » de 780 euros par mois aux personnes en situation de précarité, l’abaissement de l’âge de la retraite ou encore la construction de nouvelles prisons.

« De toute évidence personne ne peut savoir si ces engagements seront tenus, mais les marquer comme des prémisses au fascisme fait tout simplement rire », ajoute le journal, tout en estimant que le projet de réserver la gratuité des crèches aux enfants italiens était « une honte ».

Publicités

Une réflexion sur “Les dépêches, les partis vainqueurs en Italie demandent le soutien/approbation de leurs électeurs.

  1. En Italie même si le peuple gagne moins encore qu’en France, le peuple est plus gai, il reste de bons petits restaurants autre chose que l’industriel de chez Metro que l’on trouve en France , On trouve du local encore , Forza Italia, j’espère qu’ils vont tenir, ils ont les capacités s’ils le veulent.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s