Les dépêches jeudi 24 Mai, moins de stress sur l’Italie, le point sur la situation. Menace de la BCE. Le fil.

Giuseppe Conte est chargé de former le prochain gouvernement italien. Il doit s’atteler jeudi à la composition de son équipe.

Le président italien, Sergio Mattarella, a désigné mercredi cet avocat et professeur de droit de 53 ans pour former un gouvernement.

A l’issue d’un entretien de deux heures avec Mattarella, Conte a promis d’appliquer le programme commun négocié entre les deux partis, résolument anti-austérité et sécuritaire.

« Là, dehors, il y a un pays qui attend la naissance d’un gouvernement du changement et qui attend des réponses », a-t-il déclaré, en se proposant de devenir « l’avocat de la défense du peuple italien ».

Selon les médias italiens, Matteo Salvini, patron de la Ligue, devrait devenir ministre de l’Intérieur, tandis que Luigi Di Maio, chef de file du M5S, prendrait la tête d’un grand ministère du Développement économique.

Le nom qui pose le plus de problèmes est celui que la Ligue veut imposer pour le portefeuille de l’Economie: Paolo Savona, un ancien ministre (1993-1994) de 81 ans qui considère l’euro comme une « cage allemande » pour l’Italie.

Garant du respect des traités internationaux, Mattarella, élu par un Parlement à majorité de centre gauche, tient à s’assurer que l’Italie respectera ses engagements européens, et il a récemment rappelé qu’il avait seul le pouvoir de nommer les ministres et qu’il pouvait refuser de valider des lois risquant de peser sur le budget.

Le programme commun négocié par le M5S et la Ligue tourne  le dos à l’austérité et  prévoit des baisses  d’impôts, l’instauration d’un revenu  citoyen et l’abaissement de l’âge de la retraite .

Pierre Moscovici, a appelé mercredi l’Italie à apporter « une réponse crédible » sur sa dette publique, la deuxième plus élevée de la zone euro après la Grèce.

Mercredi soir, Conte a brièvement évoqué sa volonté de « dialogue » avec les institutions européennes. « Je suis conscient de la nécessité de confirmer la place de l’Italie en Europe et dans le monde. Le gouvernement devra oeuvrer sur les thèmes du budget européen, de la reforme du droit d’asile et de l’aboutissement de l’union bancaire », a-t-il déclaré, .

Il a expliqué qu’il reviendrait « dans les prochains jours » présenter au président la liste de ses ministres.

Une fois nommé le gouvernement devra prêter serment puis se présenter devant la Chambre des députés et le Sénat afin d’obtenir leur confiance, vraisemblablement dans le courant de la semaine prochaine.

Aussi délicate que la négociation du programme commun, la composition du gouvernement devra faire la synthèse entre les cultures politiques différentes de la Ligue et du M5S.

Le M5S a obtenu plus de 32% des voix contre 17% pour la Ligue, qui assure cependant représenter les 37% d’électeurs de la coalition de droite, même si ses anciens alliés, Silvio Berlusconi en tête, se sont désormais placés dans l’opposition.

Sans l’appui même tacite des anciens alliés de M. Salvini, le gouvernement d’union M5S/Ligue dispose d’une majorité d’une trentaine d’élus à la Chambre des députés mais de seulement six au Sénat, qui pourrait se réduire encore si des sénateurs — comme M. Salvini lui-même — entrent au gouvernement.

Salvini: Entre les insultes et les menaces de tous les journaux et de la télévision italienne, nous apprécions l’objectivité de quelqu’un à l’étranger.

 

On dit que l’économiste professeur de finance Luigi G. Zingales aurait éét approché par le Mouvement Cinq Etoiles pour le poste de ministre des finances; Source La Stampa. 

Luigi G. Zingales (Italian pronunciation: [luˈiːdʒi ddziŋˈɡaːles]; born February 8, 1963 in Padua, Italy), is a finance professor at the University of Chicago Booth School of Business, and the author of two widely reviewed books. Saving Capitalism from the Capitalists (2003) is a study of « relationship capitalism ».[2] In A Capitalism for the People: Recapturing the Lost Genius of American Prosperity (2012), Zingales « suggests that channeling populist anger can reinvigorate the power of competition and reverse the movement toward a ‘crony system’. »[3][4] Zingales generated controversy in 2018 when he invited former White House Chief Strategist Steve Bannon to debate globalization andimmigration at the University of Chicago against an undecided expert in the field. The decision sparked protests from students and faculty given Bannon’s history of controversial statements [5]



Selon le FT : Comme par hasard la BCE avertit les pays déficitaires d’un risque de fuite devant leurs emprunts souverains! Tiens tiens! Plus qu’un avertissement, c’est une menace! Une fuite devant les emprunts souverains d’un pays c’est l’équivalent d’un run sur ses banques.

Le FT de ce jour:

The European Central Bank has warned the eurozone’s more heavily indebted member states that loosening their fiscal policy could cause investors to offload their bonds. The warning comes just hours after Italy’s president blessed a coalition composed of two anti-establishment parties that have made higher fiscal spending a cornerstone of their mandate the right to form a government. The ECB said on Thursday to mark the release of its latest edition of its Financial Stablity Review: “A deteriorating growth environment or a loosening of the fiscal stance in high-debt countries could impact the fiscal outlook and, by extension, market sentiment towards some euro area sovereign issuers.”


Paolo Savona say that Italy should never have joined the euro.

Trump: Ukraine funneled $400k to Trump lawyer before White House meeting

Goldman Sachs a gagné plus de $200 millions de dollars en une seule journée lors de la crise boursiere de la volatilité en fevrier. Crise du VIX

LME Plans To Launch Yuan-Denominated Metals Futures Markets

La Deutsche Bank se coupe un bras:

  • Deutsche Bank is cutting its global headcount to below 90,000 from its current 97,000 level.
  • Equities sales and trading headcount is being cut by 25% and the investment bank leverage exposure is being cut by 10%.
  • CEO Christian Sewing: « We must concentrate on what we truly do well. »

Italie le premier ministre désigné commence ses consultations

Une opinion positive sur le gouvernement italien et sa flat tax sur Bloomberg

https://www.bloomberg.com/view/articles/2018-05-23/italy-s-populist-government-may-not-bring-economic-catastrophe?utm_campaign=socialflow-organic&utm_source=twitter&utm_content=view&cmpid%3D=socialflow-twitter-view&utm_medium=social


https://www.wsj.com/articles/trump-administration-weighs-new-tariffs-on-imported-vehicles-1527106235?mod=e2tw


The US Federal Reserve meeting minutes suggest that US rates will rise soon, and rise steadily thereafter. Tolerance of inflation a little above 2% was hinted at. That does not imply tolerance of inflation much above 2%


Le pétrole  brent bute 

Bloomberg :  CHINA, UK, FRANCE, GERMANY, RUSSIA, EU, IRAN TO MEET ON MAY 25


‘s top adviser on Turkish Lira: « We receive economic attack by US, UK and Israel »


[Reuters] Asia markets lower on renewed U.S.-China trade concerns

[Reuters] Nikkei drops to over 2-week lows as U.S probe hits automakers

[BloombergQ] A Big Chill Silences Turkey’s Market Analysts Amid Lira’s Plunge

[NYT] Trump Initiates Trade Inquiry That Could Lead to Tariffs on Foreign Cars

[WSJ] Turkey’s Currency Meltdown

[WSJ] Taxpayers Are on the Hook in Banks’ Financial Engineering

Publicités

Une réflexion sur “Les dépêches jeudi 24 Mai, moins de stress sur l’Italie, le point sur la situation. Menace de la BCE. Le fil.

  1. La BCE… Bonjour les hypocrites!

    D’un coté, ils n’arrivent plus à trouver des obligations à racheter avec leur QE (https://www.zerohedge.com/news/2017-05-16/both-ecb-and-boj-are-months-away-running-out-bonds-buy). Au point de racheter des obligations de sociétés en faillite (Steinhoff International Holdings NV).

    De l’autre, ils s’inquiètent, soit disant, que les détenteurs se mettent à vendre. Tout en sachant qu’ils sont les seuls à acheter (https://www.zerohedge.com/news/2017-12-29/italian-bonds-slide-market-realizes-ecb-has-been-only-buyer)

    Les banques centrales dirigent le monde. Résistez-leur et vos taux s’envolent et votre monnaie s’effondre. (Russie, Turquie, Iran…)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s