Macron, Poutine …Trump Whisperer, …Cher Vladimir…

Quand Macron a rendu visite à Trump, il a eu un comportement spécial, a tel point que la presse américaine lui a donné le surnom, le nickname:  the « Trump Whisperer » . L’homme qui mumurait à l’oreille de Trump. Certaines photos ont même mis les Français mal à l’aise à la fois par les cajoleries, les pelotages et la familiarité affichées. Les commentaires de Hollande , qui pointaient dans le sens de la passivité douteuse comme dans un couple ont d’une certaine façon épinglé une certaine vérité symbolique.

Mainteant Macron en Russie, à Saint Petersbourg, d’une certaine façon récidive. Il récidive en ces sens qu’il essaie de créer ou de donne le spectacle d’une relation spéciale. Le « cher Vladimir » a été relevé par toute la presse internationale. Le plus choquant pour nous, ce n’est pas le « Cher Vladimir », c’est la familiarité affichée globalement, car elle contraste avec la guerre que les alliés de l’Amerique et de la Grande Bretagne font, par personne interposées et pays interposés à la Russie. Comment peut on à la fois bombarder, tuer, vilipender , diffamer , et quelques semaines plus tard adopter pareil comportement. Si l’affaire Skripal était bien conforme à ce qu’ont dit Macron, May et Trump, affaire qui a conduit a un nième bombardement et lancer de missiles , alors comment oser manifester pareille chaleur, pareille amitié? On peut avoir des relations internationales efficaces sans s ’embrasser sur la bouche; c’est un choix que celui de se comporter ainsi.

Oser désigner la situation des dernières semaines comme des « incompréhensions », des « misundertandings », comme l’a fait Macron, me parait scandaleux, c’est faire peu de cas des victimes de ces « misundertandings », c’est les tenir pour presque rien, c’est , pour moi une véritable faute politique, c’est honteux. Allez dire aux victimes; vous avez été victimes de mésententes, d’incompréhensions! J’ai envie d’écouter la fameuse et merveilleuse chanson de Craonne.  Les peupes crèvent, les chefs se pelotent et se gobergent. Ils vont « se tourner vers le futur au lieu d’insister sur le passé »! Ah les braves gens.

Lisez ce texte de Bruno Adrie , sa plume et sa verve expriment une part de la vérité du voyage et du comportement et peut-être  de la nature  de Macron.

Macron, Poutine, le tutoiement et le parfum  de la demerde…

 

« L’une des caractéristiques du parvenu, c’est l’impérieux besoin qu’il éprouve de convaincre et de se convaincre qu’il est arrivé. C’est en serrant chaleureusement la main de ceux qu’il envie et dont il souhaite voir rejaillir sur lui l’importance – réelle ou supposée, en tout cas admise collectivement – que le parvenu – un parvenu qui, au fond, n’en revient pas de son ascension – cherche à se prouver qu’il est bien arrivé au royaume des dieux. Et quand serrer la main ne suffit pas, il cajole, il embrasse, il se frotte et il sourit, satisfait, plein d’un naturel d’emprunt – d’un naturel emprunté –, qui ne trompe que lui et qui veut faire accroire que les photographes l’ont surpris en pleine complicité avec un vieux camarade avec qui il partage une estime et une admiration tellement réciproques.

Il est ainsi le singe qui est en l’homme, le singe qui a survécu à l’homme et qui continue de se mouvoir en lui, de faire surface et de le dominer jusqu’à l’effacer parfois et trop souvent. Il est ainsi le singe qui est en l’homme et on aura beau le brosser, l’encostarder, le chausser en veau et lui apprendre à baragouiner des sornettes, il restera un singe bruiteur aux intentions trop lisibles et aux manières trop révélatrices de ses envies de singe, de ses fantasmes de singe, de ses délires de singe.

C’est ainsi que le propulsé, le mielleux, le duplice, le président d’un Gaule déliquescente, le candidat gagnant des billets de banques retournés en bulletins de vote, a tutoyé Poutine en public, en lui donnant du “cher Vladimir”. Que ne ferait-il pour se donner l’illusion qu’il est quelqu’un ?

Sans doute conscient des vraies raisons de ce tutoiement planifié par l’instinct, le président russe lui a répondu par le vouvoiement, le renvoyant à son rôle de représentant de la France, à ce rôle dans lequel notre République l’a enfilé pour cinq ans comme dans un habit déjà feutré et hors duquel il redeviendra que le citoyen Macron, un citoyen millionnaire, certes, mais, au fond, un simple citoyen, un démerdé moralement à poil, noué par la cravate aux Zeppelins de la finance qui, grâce à lui, auront pris de l’altitude pendant son quinquennat secoué par tous les vents de la roublardise.

Il passera le démerdé et il le sait, alors il en profite. Il sait que son moment de gloire, c’est aujourd’hui et que, demain, un autre prendra sa place.

Et comme l’a écrit Jean Cau – je ne souviens plus de son exacte formulation –, lorsque le démerdé passe, il laisse derrière lui cette odeur…

Un parfum d’arrivisme sans doute, car il convient de rester poli. On ne plaisante pas avec les institutions. »

Bruno Adrie

 

Publicités

2 réflexions sur “Macron, Poutine …Trump Whisperer, …Cher Vladimir…

  1. C’est exactement ce qui transpire de notre ‘Président’, à un point tellement gênant qu’il faut des litres d’encre lécheuse de nos ‘beaux’ médias pour tenter de masquer ça. A un point tellement gênant qu’on est soi-même gêné et dégoûté chaque fois que notre ‘représentant de la France’ s’adresse (se trémousse plutôt face) à une élite politique/milliardaire de ce monde qu’il invite et rencontre à tour de bras….
    Je me demande quand même, face à cette odeur qu’il laisse, ce qu’il va rester de lui quand il ne sera plus à cette fonction suprême .
    Pas grand chose, probablement…. Elle fait fuir cette odeur. Supportera t’il son propre néant ? Et comment? Là est la question le concernant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s