Gagner en Bourse: la seule règle infaillible

Regardez soigneusement les deux graphiques reproduits ci dessous.

-Le premier en vert retrace les variations du taux de chômage officiel, lequel est actuellement au plus bas historique, nettement sous les 4%. Il était de 3,9% en avril.

-Le second graphique en bleu retrace l’évolution de l’indice des actions du S&P 500, c’est l’indice phare du marché financier mondial. Cet indice est quasiment au plus haut historique à quelques pour cents près.

Que constatez vous?

Vous constatez que lorsque le taux de chômage est dans les plus bas l’indice S&p 500 est dans ses plus hauts et inversement. Bien sur il y a quelques légers décalages de dates. Les plus hauts et plus bas peuvent être soit en avance soit en retard l’un sur l’autre.

Mais ce qui compte c’est the big picture; le plus bas du chômage correspond   au plus haut des indices boursiers. Et dans une perspective de placement à long terme c’est une indication irremplaçable, il n’y en a pas de meilleure.

Si vous vendez votre portefeuille quand le chômage est au plus bas, vous êtes pour ainsi dire, assuré, dans une optique de long terme de vendre au plus haut, car derrière le cycle de baisse s’enclenche.

Pourquoi?

Parce que le potentiel de croissance de l’économie devient très limité, il n’y a pas de marge disponibles, il n’y a plus de gens à mettre au travail.

parce que la banque centrale le sait et qu’elle va rendre l’argent plus rare et plus cher afin d’éviter la surchauffe et les hausses de salaires , puis la hausse des prix, l’inflation des prix.

La croissance des profits des entreprises va ralentir et les accidents vont se multiplier.

Les craintes inflationnistes vont faire monter les taux sur les marchés, les investisseurs vont devenir plus exigeants et attendre que les cours baissent avant d’investir. Certains vont vendre pour se faire des liquidités.

Pour déterminer si le plus bas du chômage a bien été atteint, pas besoin de se presser, il suffit d’attendre que l’inversion soit claire, incontestable, on a le temps. le mieux est d’utiliser par exemple des moyennes sur 3 mois. Chacun peut utiliser des outils qui lui conviennent, le taux de chomage est un indicateur assez facile à maîtriser. Le taux de chômage n’est pas indicateur sophistiqué, il est facile à suivre et à triturer.

Une politique d’investissement productive consiste non pas à être un génie, mais à appliquer quelques règles simples, dont la plus simple est celle ci: acheter quand les cours sont bas et sortir quand les cours sont élevés.

C’est la seule règle infaillible que je connaisse: le prix est le critère roi.

Ce qui, transposé ici,  se traduit; acheter , constituer un portefeuille quand le taux de chômage est historiquement élevé et le vendre quand le taux de chômage retourne vers ses bas niveaux historiques.

Bien entendu vous ne ferez pas le plein qui consisterait à acheter au plus bas de la Bourse et à vendre au plus haut, mais vous ferez nettement, très nettement mieux que la moyenne des investisseurs qui eux … font souvent le contraire.

Publicités

2 réflexions sur “Gagner en Bourse: la seule règle infaillible

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s