Billet: avec le crédit on mange aujourd’hui ce que l’on devrait ne manger que demain.

Yellen , puis Powell ont affirmé que les excès de crédit ne faisaient pas peser de menace pour la stabilité financière. c’est faux et pire c’est un mensonge éhonté car si les ménages cette fois ne sont pas autant surendettés qu’en 2008, les entreprises et le marché financier eux, sont endettés à des niveaux historiques .

Ci dessous un graphique qui montre le niveau de crédit utilisé pour faire monter les cours de Bourse aux niveaux actuels.

On voit clairement le décollage en 2009 , lorsque la réglementation FASB 157 a été modifiée et que l’on a autorisé la finance à produire une comptabilité hédonique, mark to fantasy et non plus mark to market.

On voit aussi l’accélération du crédit en 2016 , accélération consécutive à la reflation qui a été mise en place pour éviter l’éclatement de  la bulle chinoise et empêcher  la rechute dans la crise.

Fondamentalement le crédit correspond à la possibilité d’anticiper, à la possibilité de manger son pain blanc avant son pain noir: avec le crédit on mange aujourd’hui ce que l’on devrait ne manger que demain.

En bourse le crédit permet d’anticiper les valorisations qui n’auraient du intervenir que plus tard. On bénéfice aujourd’hui des cours qui n’auraient du être atteints que dans 10 à 12 ans.

C’est ce qui explique que nous vous répétons sans cesse que la rentabilité d’un investissement sur le marché financier- ce que Macron voudrait que vous fassiez- un investissement sur le marché fiancier à horizon de 12 ans ne rapportera rien. Pire il subira une chute de valeur forte entre-temps.

Publicités

4 réflexions sur “Billet: avec le crédit on mange aujourd’hui ce que l’on devrait ne manger que demain.

  1. Le probleme egalement est la qualite du capital construit.

    L’argent permet de diriger les efforts dans une direction donnée.

    L’abondance d’un credit gratuit permet a toutes les entreprises zombies et tous les « pseudos-entrepreneurs de fin de cycle » ( tatoueurs,vendeurs de produits de bien etre a 60e le moindre truc en plastique etc…) de gaspiller encore de la force de travail.

    On est en train de detruire le « vrai capital accumule » et de le remplacer par du toc et de la frivolite.

    Les produits utiles et a un bon prix disparaissent a la vitesse grand v tandis que les stocks de « merde » s’accumulent. Bientot les francais ne pourront plus se payer beurre ,lait et fromage qui partiront a l’export?

    Aimé par 1 personne

    1. En quoi un tatoueur a t il besoin de faire appel au crédit ? sérieusement ? Si c’est bien un job qui peut s’autofinancer c’est bien celui ci …Pour le reste, vous pouvez pester autant que vous voulez si l’époque ne produit ni inventeur ni entrepreneur c’est parce qu’elle a eu la vie trop facile et c’est l’éternel recommencement auquel est sujet l’humain depuis la nuit des temps.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s