Pour comprendre, la défaite historique du facteur « travail »

Voici à notre avis l’un des graphiques les plus importants et significatifs pour comprendre la période dans laquelle nous nous trouvons.

Ce graphique représente l’évolution des salaires réels aux Etats-Unis.

Visiblement la courbe de Phillips est en retard, le facteur travail tout en étant demandé ne bénéficie pas d’une hausse de son prix, il ne se revalorise pas alors qu’il devrait le faire.

C’est cela au fond l’ultra libéralisme, le post-modernisme et autres hypercapitalisme: l’affaiblissement du pouvoir de négociation du facteur travail!

L’ultra libéralisme c’est la défaite historique du facteur travail et je crains que la modernité, la technologie, les robots, l’AI ne soient précisément là que pour parachever cette défaite, avec en plus l’humiliation de l’assistanat par le revenu universel. Le système prépare l’annéantissement definitif de ce pouvoir de négociation en montant en épingle la concurrence que les robots, l’AI et la modernité fait aux travailleurs. Le fait que tout cela soit le produit du travail , que ce soit le travail qui produise le progrés est une ironie; le travail produit sa propre dévalorisation, il produit les moyens de se passer de lui  par ses progrés! Passons je ne suis pas leader syndical. .

Il en ressort que le salaire réel, déflaté de la hausse des prix officielle qui est pourtant sous évaluée, il en ressort que le pouvoir d’achat des salariés ne progresse absolument pas malgré la reprise économique.

Le facteur travail est victime de la concurrence internationale, de l’existence d’une marge importante de capacité de production inemployée, victime de l’importation de main d’oeuvre docile et sans conscience politique,  et surtout victime de la propagande mondiale qui lui bourre le crane et lui fait croire qu’il est devenu inutile. Pas étonnant qu’aux USA il se réfugie dans la drogue, les opoides, la pornographie, les faux combats ! Il est démoralisé.

Malgré l’étroitesse apparente, l’étroitesse officielle du marché du travail, le facteur travail ne réussit pas à augmenter sa part dans le revenu national; ce qui signifie que le partage de la valeur ajoutée reste sur des niveaux records en faveur du facteur capital.

Attention cela ne signifie absolument pas que ce que nous appelons la profitabilité du capital augmente car la profitabilité c’est le ratio du profit divisé par la masse de capital qui exerce ses droits, et si la masse de capital, productif, inefficace , fictif, de poids mort progresse plus vite que la masse des profits, la profitabilité continue de se dégrader, ce qui est le cas.

Les buy-backs et rachats de capital, les fusions acquisitions,  ont pour fonction systémique de ralentir l »érosion de la profitabilité afin de maintenir le taux de profit minimum exigé par le facteur capital.

Si malgré la reprise le pouvoir d’achat des salariés ne réussit pas à progresser, alors pour consommer ils sont obligés d’avoir un recours accru au crédit. La poursuite de  la reprise économique  dépend de l’abondance et de la facilité du crédit. Pour continuer la reprise a besoin d’un crédit abondant et facile, peu exigeant sur la qualité  des débiteurs. Ce qui signifie que la politique de la Fed qui consiste à resserrer la politique monétaire au niveau des taux et des liquidités va à l’encontre de la poursuite de la reprise économique, elle va entrer en collision avec la politique fiscale de Trump.

La politique de la Fed reste comme elle l’est depuis le milieu des années soixante au service de l’ultra-libéralisme c’est à dire qu’elle a pour fonction une fonction préventive: empêcher les hausses de salaires et maintenir le plus élevé possible le taux de profit.

Les américains travailleurs ne s’en sortent pas!

Publicités

Une réflexion sur “Pour comprendre, la défaite historique du facteur « travail »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s