La chaîne du bonheur a bien débuté à l’aube des années 80

Le Système à la John Law a bien commencé comme nous l’avons maintes fois expliqué à l’aube des années 80.

Le Système consiste à créer de la fortune, du patrimoine grace au crédit, puis grace à l’effet de richesse ainsi obtenu à créer ducredit garanti par les patrimoines, les actifs et ainsi à créer un cercle vicieux, une mécanique transitive, une chaine du bonheur si on veut !

La monnaie crée la fortune, la fortune permet de créer plus de monnaie laquelle permet de créer plus de fortune etc etc…

La création monétaire et la production de crédit sont ainsi assises non sur les flux , les cash flows et les revenus, elles sont « garantis », collatéralisées sur la richesse fictive … créée par la monnaie!

Ci dessous un bien vendu pour 60 000 dollars en 1973! Maintenant 1 885 000 dollars.

Pour que cela puisse continuer, il faut aller toujours plus loin et toujours plus haut. C’est marche ou crève!

Le point de croissance du GDP, un GDP qui est de plus en plus de mauvaise qualité, ce point de croissance coûte toujours de plus en plus en terme de création de fausse richesse.

Si vous croyez que cela peut durer toujours, alors continuez de participer au Ponzi; sinon sortez en !

 

Publicités

3 réflexions sur “La chaîne du bonheur a bien débuté à l’aube des années 80

  1. > Si vous croyez que cela peut durer toujours, alors continuez de participer au Ponzi; sinon sortez en !

    Sans blagues !!!

    J’en suis sorti il y a plus de 3 ans (et plus encore) : et le système a continué à marcher sans moi.
    Et très bien même !
    Et mes investissements dans les métaux précieux sont tous partis à la dérive…

    Et je passe pour un con (c’est probablement ce qui m’agace le plus) !

    Ils ont gagné.
    La seule chose qui va arrêter le système, c’est lorsqu’il tombera sur une limite physique.

    J'aime

    1. Nous vivons dans un monde radicalement incertain, il n’y a pas d’initiés, personne ne sait. Alors si vous, vous avez des certitudes dans un monde incertain, ne vous étonnez pas si vous perdez de l’argent!

      Tous, rigoureusement tous les placements sont destinés à etre dévalorisés à un moment donné et personne ne sait quand et personne ne connait le calendrier des dévalorisations successives; par quoi cela commencera.

      Comment voulez vous imaginer que l’on puisse s’enrichir dans un monde qui, non seulement s’appauvrit en n’investissant pas assez et mange son vrai capital, mais en plus émet des droits sur la richesse qui progressent, qui inflatent, beaucoup plus vite que la richesse réelle.

      Celui qui s’en sortira sera celui qui aura le moins d’illusions, le moins d’illusions sur lui même et illusions sur le monde! Humilité.

      Il faut savoir reconnaitre que l’on se sait pas. La modernité se caratérise par l’incertitude radicale de la Valeur.

      Le cash sera détruit in fine, car il est surabondant. Cela ne se voit pas car sa vitesse de circulation est encore faible, mais il est incroyablement surabondant , ce qui signifie que sa destruction sera terrible .

      Et pourtant de façon intermédiaire, c’est à dire pour un temps , pour un moment , le cash est peut être la meilleure alternative, c’est bizarre mais c’est ainsi.

      Le secret c’est la mobilité non pour « trader », mais pour coller aux différentes phases des processus en cours.

      Les pertes et les dévalorisations sont et seront relatives.

      Le cash va se revaloriser en regard des « assets papiers » « money like » , mais plus tard il sera détruit lui aussi car pour lutter contre la prochaine crise de déflation les banques centrales vont en émettre des tombereaux.

      Ma question ultime est la suivante: le système est géré par les élites et pour les élites, elles savent tout ce que nous pouvons savoir et quelque fois un peu plus donc elles connaissent la fin, l’issue: la destruction.

      Connaissant l’issue, ces élites piloteront d’une sertaine façon pour se préserver, pour préserver leur classe sociale et leur ordre. De cela je suis sur, elles se ménageront une solution de rechange ultime: laquelle ?

      Cette solution on ne la verra s’ébaucher que très tard. Elle ne sera peut être pas simpliste autant que les conservateurs le croient, elle ne sera pas binaire du type « biens réels » contre « papiers ». Le type d’actif est important mais pas tant que cela, car ce qui compte aussi c’est la possibilité de le mettre à l’abri , abri du fisc, abri des révolutions, des insurrections, des pillages etc

      Réétudiez l’histoire, elle nous fournit des pistes .

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s