« Ils ne sont pas contents? Oui et après! » « qu’ils viennent me chercher »!

Nous avons souvent cité cette phrase que nous avons entendue prononcée par Mitterrand: « Ils ne sont pas contents? Oui et après!

Nous l’avons tout de suite considérée comme révélatrice d’un système, d’un système dont « démocratie » n’est que le nom trompeur.

Nous l’avons soigneusement rangée dans notre collection de médailles du même genre: « la tyrannie c’est ferme ta gueule et la démocratie c’est cause toujours »

Il y a quelque jours, Macron a bien volu nous livrer sa version avec son maintenant fameux: « qu’ils viennent me chercher ».

Un sondage nous dit que rien n’irait  plus pour Macron. Sondage rapporté par VA.

https://www.valeursactuelles.com/politique/affaire-benalla-macron-bat-son-record-dimpopularite-97736

« Rien ne va plus pour Emmanuel Macron. Alors que le chef de l’Etat tente de dédramatiser l’affaire Benalla, les Français se montrent de plus en plus déçus par son action.

Comme le révèle le sondage de l’institut Ifop pour le Journal du Dimanche ce 29 juillet, Emmanuel Macron atteint un record d’impopularité. 61% des personnes interrogées se disent en effet mécontentes, dont 29% très mécontentes. « Ce n’est pas un effondrement, mais c’est un recul, explique au JDD Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’Ifop. L’impact de l’affaire est réel, même si elle n’enclenche pas une rupture d’opinion avec les Français. »

Minoritaire dans toutes les catégories socioprofessionnelles

Au moment où Emmanuel Macron traverse la première crise majeure de son quinquennat, l’opposition profite de l’occasion pour l’attaquer de toutes parts. « Cet épisode montre qu’il y a une capacité de toutes les oppositions à se retrouver sur un ‘tout sauf Macron’ comme le ‘tout sauf Sarko’ en 2012 », ajoute Frédéric Dabi. Selon les précisions du JDD, le président de la République est désormais minoritaire dans toutes les catégories socioprofessionnelles, les commerçants exceptés. »

Les instituts de sondage contribuent à l’écriture du roman, du narrative qui supportent l’illusion de démocratie. Ils nous parlent de sanctions, de ruptures etc alors que dans la réalité, dans la réalité vraie, il n’y a que verbiage, défoulement stérile et impuissance camouflée en action ou participation. Nous sommes dans le monde magique des enfants. On joue à faire semblant. On joue à la toute puissance alors qu’en tant que citoyen, je dis bien en tant que citoyen détenteur d’une part de souveraineté on ne compte pas; le citoyen ne pèse sur rien.

 

Publicités

Une réflexion sur “« Ils ne sont pas contents? Oui et après! » « qu’ils viennent me chercher »!

  1. « On joue à faire semblant. On joue à la toute puissance alors qu’en tant que citoyen, je dis bien en tant que citoyen détenteur d’une part de souveraineté on ne compte pas; le citoyen ne pèse sur rien ».

    Mes démarches en tant que simple citoyen auprès des députés depuis maintenant plus de 3 mois sur l’ingérence illégale de l’Etat Français en Syrie depuis 2011 et ses conséquences désastreuses – sujet autrement plus grave que l’affaire Benalla – démontrent que les députés sensés représenter le peuple sont surtout des acteurs de la « farce » démocratique et des représentants avant tout de leurs propres intérêts.

    Après deux mails à plus 300 députés pour solliciter l’ouverture d’une enquête parlementaire et même en adressant le 10 juillet un courrier avec AR aux 7 chefs de groupes politiques et au Président de l’Assemblée Nationale pour renouveler ma demande et mettre en oeuvre, au vu du rapport de l’OIAC du 6 juillet, les articles 49-2 et 68, leur seule réponse est un méprisant et total silence,

    De fait, dans ce contexte, l’emballement des députés de « l’opposition » autour de l’affaire Benalla révèle une manoeuvre politicienne puisque deux motions de censure sont maintenant annoncées sur l’affaire Benalla; un sujet autrement moins grave que l’acte de guerre totalement illégal du 13/14 avril dernier contre le gouvernement Syrien auquel s’ajoute une manipulation délibérée, par Macron et le gouvernement, de l’opinion publique pour en justifier.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s