Les dépêches mardi 31 Juillet soir, les marchés surfent sur les vagues de Trump

Trump qui se prend pour le génie du « deal », le maitre es-négociation souffle le chaud et le froid aussi bien sur le commerce mondial que sur la question iranienne. Les marchés surfent sur ses volte faces !

L’Iran a déclaré qu’elle ne voyait aucun intérêt à negocier quoi que ce soit, sauf si Trump revanait sur sa décision de rendre caducs les accords sur le nucliaire. Comme la Russie l’Iran joue sur le bluff de Trump émerveillé de ses propres prouesses.

Les cours du pétrole ont reculé mardi alors que le président américain Donald Trump a surpris les marchés en signalant être prêt à rencontrer les dirigeants iraniens « quand ils veulent ».

Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre a terminé à 74,25 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 72 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de « light sweet crude » (WTI) pour la même échéance a cédé 1,37 dollar à 68,76 dollars.

Après avoir rencontré Kim Jong Un au terme d’une escalade verbale sans précédent avec la Corée du Nord, Donald Trump s’est dit lundi désormais prêt à voir les dirigeants iraniens « quand ils veulent », malgré la fermeté affichée ces derniers mois contre Téheran.

.Selon Trump, c’est « bon pour eux, bon pour nous, bon pour le monde entier », surtout « si nous pouvons trouver une solution sérieuse, pas un gâchis de papier comme l’autre accord ».

Un conseiller du président Rohani a toutefois déclaré mardi que tout pourparlers avec les Etats-Unis devaient commencer par une réduction des hostilités et un retour à l’accord sur le nucléaire.

Parmi les enjeux de ces potentielles discussions figurent les sanctions imposées par l’administration américaine à l’Iran, qui visent notamment à empêcher le troisième producteur de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de vendre ses barils à l’étranger.


John P. Hussman

Post-crisis bank reforms were also rolled back this week, without a hint of irony. As J.K. Galbraith wrote, « Financial disaster is quickly forgotten. There can be few fields of human endeavor in which history counts for so little as in the world of finance. »


John P. Hussman

My 2017 video on tax policy 1) Efficient taxation targets a low rate and a broad base 2) Why should $1 taken as profit be given preference over $1 as wages? 3) The big lie: conflating the word « capital » as if financial « capital » c = productive « capital » K

Traduire le Tweet

It’s absolutely the height of fiscal irresponsibility to have had the government expand the budget deficit by 22% this past year at a time of full-employment. Pro-cyclical stimulus at this stage of the cycle will go down in history as one of the most boneheaded policy moves ever.

Traduire le Tweet


Bravo to the White House and Congress. The national debt has ballooned $1.3 trillion since January 2017. The federal debt-to-GDP ratio now stands at 105%!! Thank you – thank you, for further bankrupting the country.


🇪🇺 🇬🇷 *EUR/USD PARES GAINS AFTER IMF ASSESSMENT OF GREECE’S PROSPECTS – BBG *IMF SAYS GREECE’S LONGER TERM DEBT PROSPECTS REMAIN UNCERTAIN *IMF: GREEK BANKS SYSTEMATICALLY BREACH LIQUIDITY REQUIREMENTS *GREEK BANKS SHOULD CONSIDER RAISING CAPITAL, IMF SAYS

Traduire le Tweet


[Reuters] Industrials, tech lead Wall Street gains on renewed trade hopes

[CNBC] As the Fed meets, the specter of pressure from Trump and the market looms

[Reuters] U.S. retail sector rebound boosts workers’ wages, executive bonuses

[FT] There are limits to the Bank of Japan’s defence of low rates

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s