Les dépêches Mercredi 19 septembre, une Amérique devenue folle

La grande affaire continue d’être la guerre commerciale qui oppose les USA et la Chine. Pour l’instant la guerre est cantonée, « contained » puisque Trump n’agresse ni le Japon, ni l’Union Européenne. Encore qu’il ait tenu des propos agressifs contre l’Allemagne en Pologne ces derniers jours.

Trump n’a pas encore vraiment compris le mécanisme de ces taxes. Cependant dans la presse américaine on commence, grace aux travaux des Think Tanks à expliquer que les taxes de Trump sont non pas des taxes sur la Chine, ce n’est pas elle qui les paie, mais des impôts sur les consommateurs américains d’une part et les firmes américaines qui importent les demi produits d’autre part. Ceci commence à être clair et bien expliqué.

Les conséquences négatives non voulues sont d’abord une pression inflationniste qui réduit les pouvoirs d’achat des ménages et ensuite une pression sur les marges bénéficiaires des entreprises importatrices de demi produits.

Ce n’est que plus tard, bien plus tard qu’éventuellement les bénéfices des taxes de Trump se feront sentir, c’est à dire quand l’appareil de production américain se sera adapté à la nouvelle situation par des nouveaux investissements pour produire localement. Autant dire que ce ne sera qu’après demain.

Le facteur temps est important dans la réalité mais il ne l’est pas en terme politique: Trump agit et tweete en fonction des élections de mid-term, et de l’évolution de sa cote de popularité, pas en fonction des résultats ultimes à venir.

Les sondages sur sa popularité ont rebaissé ces derniers  temps. De toutes façons ils ne sont pas fiables. Mais il apparait que les républicains pourraient perdre la Chambre mais conserver le Sénat. Ceci rendrait quasi impossible un empeachment.

La stratégie des opposants à Trump repose plutot sur un empeachment concret, une agitation civile qui vise à le paralyser peu à peu. C’est un jeu dangereux mais Washington est devenu fou, tout comme Hollywood qui joue un role très en pointe dans la lutte contre Trump. Le système américain évolue vers la folie, le délire, il se disloque. Les valeurs sombrent, le cynisme gagne chaque jour du terrain.

D’ici quelques mois, l’effet positif des rabais fiscaux va s’estomper, les taux vont monter et le marché financier être moins porteur;  selon toute probabilité la croissance va ralentir. Ceci va oter un pilier de la popularité de Trump et peut être affaiblir ses soutiens.

C’est alors que l’on pourra craindre de nouvelles initiatives aventureuses , en particulier en matière militaire.

Ce n’est qu’une hypothèse car s’agissant de Trump, toute prévision même à court terme est impossible: il ne sent jamais tenu par ce qu’il a dit ou ce qu’il a fait auparavant: chaque jour on improvise en  fonction des coups que l’on reçoit.



Tentative de formation d’un front international progressiste des travailleurs autour de Varoufakis, Sanders, Corbyn .

Ce front qui selon moi est financé par Soros se présente comme luttant contre le fascisme (!) ce que vous devez comprendre comme anti-populiste. Autrement dit c’est un front qui lutte contre les forces vives qui refusent la situation crée par les globalistes  et va se proposer de gérer la situation au profit de l’ordre établi moyennnant quelques réformes. En particulier ils vont faire des propositions pour réduire les inégailités… sans rien toucher àleurs causes ou bien sur à l’ordre actuel.

C’est en réalité un front profondément conservateur, une mystification pourrie du système qui veut se défendre par une opération de la gauche fabienne du style Opendemocracy.com!

Cette bande à laquelle je suis sur Mélenchon va se joindre est une bande de me-too, et moi et moi, ils veulent leur part en jouant les supplétifs du système.

« Sanders went on to argue that, “the solution, as Varoufakis points out, is an international progressive agenda that brings working people together around a vision of shared prosperity, security and dignity for all people. The fate of the world is at stake« .


[BloombergQ] Asia Stock Rally Extends to Second Day; Yuan Gains: Markets Wrap

[Reuters] Asian firms’ confidence sinks to near three-year low on trade war fears: Thomson Reuters/INSEAD poll

L’Inde est l’une des grandes victimes parmi les émergents , chute de la roupee et chute des réserves de change.

[Reuters] Maintaining China’s steady growth increasingly difficult: Premier Li

[CNBC] China will ’emerge stronger’ from tariff war, Beijing newspaper says

[BloombergQ] A Chinese Company Reshaping the World Leaves a Troubled Trail

[FT] The great debate over passive investing and its economic impact



Pour réflechir la thèse de la stagnation séculaire est une production idéologique utile aux élites et ce n’est pas un hasard si elle a été popularisée par une élite parmi les élites: Lawrence Summers.

Mais l’analyse n’est pas facile.

 

L’échec des politiques gouvernementales et surtout des banques centrales se donne à voir sur les graphiques ci dessous. Regardez la production industrielle!
Les respsonsables doivent commencer à se faire du souci pour les prochaines élections européennes.

Industrial Production Plummets To Pre-QE Lows, While Capacity Utilization Drops. What do many European governments propose? Increase overcapacity and repeat.

Traduire le Tweet

Publicités

2 réflexions sur “Les dépêches Mercredi 19 septembre, une Amérique devenue folle

  1. L’industrie américaine va se redéployer à une vitesse que vous n’imaginez pas.
    Le vrai système américain de retour.
    Brillant ce Trump.
    Bien entendu, comme d’hab, les économistes sont à la rue.
    Place aux ingénieurs. Aux constructeurs.

    J'aime

  2. Le néo liberalisme masqué à fait basculer le monde dans le social-capitalisme depuis quelques années déjà.

    (Relire entre autres et ds le désordre : la République de Platon, HG Wells, Thomas More).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s