Les dépêches jeudi 20 septembre, supprimons les élections!

Supprimons les élections, tirons les conclusions qui s’imposent .

« Les élections ne doivent pas permettre qu’on change de politique économique » vient de  déclarer Wolfgang Schäuble, ancien ministre des Finances allemand. Il fait écho au sinistre Juncker :  « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens » !

Nous vivons dans un système menteur, et il faut applaudir ceux qui disent la vérité même quand cette vérité est déplaisante. Donc j’applaudis Schauble.

Ce Schauble, il faut le féliciter car il participe aux prises de conscience. Schauble   c’est une voix autorisée à la fois par son expérience passée et par le role qu’il continue de jouer en Allemagne. C’est une référence, la référence de l’Ordnung allemand.

Donc Schauble dit la vérite les élections ne servent plus à rien puisque le système européen est conçu de telle façon que les élus ne puissent rien faire. C’est en passant ce que se tue à répéter en France Asselineau. Tout vient d’ailleurs, et les Français sont comme les enfants qui jouent et s’engueulent dans la cour d ‘école pendant que les maîtres décident entre eux, de leur sort. Sous l’oeil sévère du surveillant général, l’Allemand.

Ce que dit Schauble c’est un pas très important: avant on asservissait les citoyens, on les dépossédait  doucement, avec la technique du gradualisme type boiling frog, maintenant, c’est bas les masques:  on affirme publiquement que quelque chose qui n’est  pas nommé, implique que les élections ne puissent definir la politique économique! Et comme sur la politique étrangère il ya longtemps que les citoyens n’ont plus rien à dire, il ne leur reste que la souveraineté de decider de la couleur de la porte des chiottes dans les batiments administratifs.

Il faut donner toute la publicité possible aux propos de Schauble, ils sont démystifiants.  Comme je le dis il faut aller jusqu’au bout et en tirer les conclusions, cesser de participer à des élections qui sont de pure forme. Ce sont des élections de pur défoulement imbécile, pure forme, pur détournement des colères. Les élections sont à la politique ce que la masturbation est à l’amour.

Si on supprime les élections, ou refuse d’y participer, alors  les choses seront claires: le peuple a perdu sa souveraineté, les gouvernants n’ont aucune légitimité,  et le mythe du contrat social et politique que l’on entretient  pour le baiser s’effondre de lui même. Finie la comédie républicaine, finie els grands messes , place à —;  je vous laisse le soin de remplir les pointillés.

Grace a cette prise de conscience le corps social  peut se réveiller, retrouver ses raisons d’être solidaire et ainsi passer du stade de ‘masse’ à celui de peuple.

J’ai souvent expliqué qu’un peuple n’est pas une donnée, c’est un produit, une construction, une construction de l’histoire, une construction de la parole, du récit. Un peuple cela se construit et se reconstruit par une parole qui le traverse et le structure. Par une parole politique.

[BloombergQ] Asian Stocks Mixed; Treasury Yields Hold Above 3%: Markets Wrap

[Reuters] Dollar near 7-week low as markets look past trade woes, pound eyes EU summit

[Reuters] Forecasters unanimous: U.S.-China trade war bad for economy – Reuters poll

[WSJ] ‘Safety’ Stocks Fuel Market Rally

[FT] The panic over liquidity exacerbated the crisis

[FT] Evergrande: debt behemoth

Publicités

4 réflexions sur “Les dépêches jeudi 20 septembre, supprimons les élections!

  1. A propos d’élection si vous permettez un petit éclairage selon moi sur ce que l’on peut attendre des masses : dernièrement en suisse une votation a eu lieu sur la mise en place d’une monnaie fondante pour éliminer le risque liés à la monnaie de crédit de notre système actuel. Et bien seul 17% des votants l’ont fait pour la fin du système actuel.
    Voilà vous avez selon moi le chiffre qui représente le % de la population qui (c’est moi qui l’interprète ainsi) souhaite assainir le marigot, souhaite être souveraine libre avec la responsabilité que cela suppose…. Et donc à mon sens ce n’est pas avec 83% de la population qui déplore les conséquences des causes qu’elle chérit, alors que seulement 17% est réellement responsable et prêt à assumer, que nous éviterons la crise terminale d’une guerre pour araser le capital fictif……. Je suis peut être trop réaliste ou pas assez compassionnel suivant l’angle ou l’on se place.
    Vous me direz aussi c’est la suisse vous ne pouvez extrapolez ainsi sur l’Italie qui a voté à la majorité pour justement changer de politique sauf que ce vote a eu lieu pour éliminer l’austérité ordolibérale et non pour éliminer les excès du crédit.

    J'aime

    1. Vous etes au coeur du problème: l’absence de soutien à ceux qui expliquent , même clairement en quoi le système est défaillant.

      La verité ne penetre pas l’épaisseur du crane humain. La verite ne s’impose jamais d’elle meme face au mensonge car le mensonge est plus confortable .
      Mais
      Car il y a un mais colossal; il consite en ceci que si en dénonçant les défaillances du système vous avez vu juste, alors un jour ou l’autre vous serez validé et le réel deviendra votre allié.

      Vous avez un allié dont le poids est énorme, mais ce poids ne manifeste pas le jour vous avez envie qu’il se manifeste, il se manifeste quand le temps est venu.

      le temps du réel, le temps de la verité n’est pas votre temps psychologique.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s