Les dépêches mardi 25 septembre, enfin une initiative concrète pour contrer Trump en Iran: le troc

Les Européens ont annoncé la création d’un système de troc afin de préserver leur commerce avec l’Iran tout en échappant aux sanctions américaines.

Cette décision intervient  à la veille du discours  de Trump à l’ONU.

Cette initiative vise à sauver l’accord sur le nucléaire iranien de 2015 malgré la sortie des Etats-Unis de cet accord.
« Concrètement, les Etats membres de l’Union européenne vont instaurer une entité légale pour faciliter les transactions financières légitimes avec l’Iran », a expliqué la cheffe de la diplomatie de l’Union européenne, Federica Mogherini dans une déclaration lue lundi soir conjointement avec le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif.

« Ce système permettra aux compagnies européennes de continuer à commercer avec l’Iran conformément au droit européen et pourrait être ouvert à d’autres partenaires dans le monde », a-t-elle ajouté.

Les représentants des six pays signataires encore membres de l’accord – France, Grande-Bretagne, Chine, Russie, Allemagne et Iran – étaient présents à cette réunion, organisée en marge de l’Assemblée générale annuelle des Nations unies.



Pendant Lightizer continue ses voyages taxateurs.

US Trade Representative Lighthizer was supposed to meet with Japanese Economy Minister Motegi yesterday, but was too busy. « Busy doing what? » is the question. Busy making a list of foreign goods to tax, perhaps? The meeting is supposed to take place today, along with another meeting with EU Trade Commissioner Malmstrom


En Allemagne, appel à jouer un nouveau role international .

Former German Foreign Minister Sigmar Gabriel speaks to about his call for the country to take on a new global role and why Germans are underestimating the dangers posed by the current geopolitical situation via


Escalade: La Russie devrait livrer des S 300 au syriens

has decided to deliver S-300 VM, capable of dealing with 96 targets simultaneously.



La collecte d’impots fédéraux aux USA

 

[Reuters] Asia stocks slip as U.S.-China trade row revives growth fears; oil elevated

[Reuters] China says trade war to ‘certainly’ hurt U.S. exporters, create opportunities to others

[Reuters] Some BOJ policymakers urged greater focus on dangers of prolonged easing: July minutes

[BloombergQ] Ultra-Wealthy Asian Families’ Love of Emerging Markets May Prove Painful

[Reuters] U.S. approves $330 million military sale to Taiwan

[WSJ] U.S. Government Bonds Fall Ahead of Fed Meeting

[WSJ] ECB’s Draghi Says Rising Wages, Inflation Support Phasing Out of Easy Money

[WSJ] Everything Looked Great for the Dollar Recently, So Why Didn’t It Go Up?

[FT] Since the crisis, a preference for debt markets over bank loans



La BNS maintient sa politique ultra accomodante malgré la croissance.

The Swiss National Bank has decided to maintain its ultra-loose monetary policy and continue making forex interventions largely due to the appreciation of the franc.

The stronger growth recorded by the Swiss economy over the last few quarters has been offset by the deflationary pressures created by a stronger franc. In its monetary policy assessment, the SNB has revised down its inflation forecasts in 2019 and 2020 “as a result of the appreciation” of the franc.



Les économistes interrogés par le centre d’études conjoncturelles KOF ont revu mardi à la hausse leurs prévisions pour la croissance helvétique cette année. Ils ont suivi les autres instituts qui ont récemment relevé leurs prévisions.

Le produit intérieur brut (PIB) de la Suisse doit progresser de 2,7% en 2018, soit un taux supérieur aux 2,1% pronostiqués lors de la précédente estimation du Consensus KOF en juin, a indiqué l’institut dans un communiqué. Pour 2019, la hausse du PIB a été confirmée à 1,7% et à un horizon sur cinq ans à 1,6%.

Au sujet de l’évolution des prix à la consommation, les 21 économistes interrogés estiment qu’elle va atteindre 1,0% cette année, soit un peu plus que ce qu’ils pensaient en juin (0,9%).

Ils voient la situation du marché de l’emploi évoluer positivement. Ils s’attendent à un taux de chômage de 2,7% en 2018, puis 2,6% l’an prochain.

Concernant les investissements (équipements et construction), leurs estimations sont quasiment inchangées (3,1% contre 3% en juin) et stables à 2,2% pour 2019.

Quant au taux de change du franc face à l’euro, le consensus KOF l’établit à 1,14 dans les trois prochains mois, contre 1,17 annoncé en juin. Face au dollar, le taux de change de la monnaie suisse reste quasi inchangé à 1,00 contre 0,99 il y a trois mois.

Le panel des 21 économistes suit les avis des autres prévisionnistes. La semaine dernière, la Banque nationale suisse (BNS) a en effet relevé ses estimations de croissance pour cette année entre 2,5% à 3%, contre « environ » 2% dans ses précédentes estimations. Le Secrétariat d’Etat à l’économie avait révisé en hausse ses attentes pour 2018 à 2,9%, contre 2,4% dans les précédentes estimations, et Credit Suisse à 2,7%, contre 2,2%.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s