Icare a perdu ses ailes, il fait une sorte de mea culpa.

La situation de Macron vis à vis de l’opinion est très détériorée.

Bien entendu, aussi bien lui que ses ministres et les médias cherchent à détourner l’attention: comme d’habitude ce serait un problème de communication. Vous avez remarqué, il n’y a jamais, pour tous ces gens, de problème de fond! Les commentaires sur la forme ont pour fonction d’escamoter le fond.

Ah les braves gens!

Donc Macron va changer … de com!

Il était Jupiterien, il se prenait pour ICARE s’approchant du soleil, il méprisait tout le monde, eh bien tenez vous  … il demande de l’aide:  « Aidez-moi », a-t-il lancé, en des Antilles, jeudi 27 septembre, « j’ai besoin de vous, journalistes, population, élus ».

Pourquoi?

Mais  voyons:  pour expliquer l’action de l’exécutif. C’est un appel au secours! Bientot, il va s’excuser, n’a t- il pas reconnu dans l’émission « Quotidien » sur TMC, que l’expression « Gaulois réfractaires au changement » était une « erreur »

C’est bien sur une stratégie de communicant, pas une stratégie politique: il reste le mercenaire de Merkel, l’obligé du patronat, le chantre du globalisme et l’auto désigné pourfendeur du populisme. Son agitation  frénétique en politique étrangère et sur la scène internationale n’ont rien changé et c’est toujours comme cela en France: les citoyens se foutent de ce qui se passe ailleurs, ils n’y comprennent rien.

Sur le fond il ne peut changer , il a au départ choisi de passer en force, de diviser, de monter les Français les uns contre les autres et cela c’est décisif, irrémédiable.

Il n’a pas su interprêter son élection. Au lendemain de son    élection il pouvait choisr une stratégie differente articulée auttout de de la réconciliation, il pouvait devenir le président de tous les Français et il a chois le contraire;  il a choisi de rembourser  ses dettes vis à vis de Merkel, de la City, du Medef et cela lui a été fatal.

Les sondeurs débiles sont incapables de faire autre chose que de la glose, ils se commentent enrte eux ignorent totalement la réalité ainsi à les entendre, Macron a abimé les fondamentaux du macronisme! On croit rever, les fondamentaux du macronisme! Rien que cela! Macron doit se mettre dit Brice Teinturier de l’IPSOS, il remet une couche sur le degagement en touche, Macron doit être à l’écoute, moins distant, plus ouvert au dialogue!  «  En général, quand on tombe à moins de 30 % d’avis favorables dans les sondages, on ne remonte pas »

L e ralentissement économique qui se précise, les turbulences européennes provoquées par L’Italie, la maladresse de la politique de sanctions à l’égard des pays souverainistes, tout cela va alimenter les critiques et terminer le désenchantement.

Il ne manquerait plus pour l’achever qu’une bonne hausse des prix du pétrole à 100 dollars ; encore un effort Monsieur le Président avec la politique de destruction et de chaos que vous menez au Moyen Orient, vous allez y arriver!

L’irresistible descente aux enfers de ceux qui ont été élus par défaut ou sur des malentendus.

 

Publicités

Une réflexion sur “Icare a perdu ses ailes, il fait une sorte de mea culpa.

  1. Le temps ne fait rien à l’affaire

    Quand ils sont tout neufs,
    Qu’ils sortent de l’œuf,
    Du cocon,
    Tous les jeunes blancs-becs
    Prennent les vieux mecs
    Pour des cons.
    Quand ils sont d’venus
    Des têtes chenu’s,
    Des grisons,
    Tous les vieux fourneaux
    Prennent les jeunots
    Pour des cons.
    Moi, qui balance entre deux âges,
    J’ leur adresse à tous un message :

    refrain

    Le temps ne fait rien à l’affaire,
    Quand on est con, on est con.
    Qu’on ait vingt ans, qu’on soit grand-père,
    Quand on est con, on est con.
    Entre vous, plus de controverses,
    Cons caducs ou cons débutants,
    Petits cons d’ la dernière averse,
    Vieux cons des neiges d’antan.

    Vous, les cons naissants,
    Les cons innocents,
    Les jeun’s cons
    Qui n’ le niez pas,
    Prenez les papas
    Pour des cons,
    Vous, les cons âgés,
    Les cons usagés,
    Les vieux cons
    Qui, confessez-le,
    Prenez les p’tits bleus
    Pour des cons,
    Méditez l’impartial message
    D’un qui balance entre deux âges :

    au refrain

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s