Billet, une synthèse du court et du long.

La faiblesse des marchés semble vouloir persister.

Nous disons semble car nous savons d’expérience que la volatilité peut jouer dans les deux  sens et très brutalement car il y a d’importantes positions « shorts » qui ont été prises.

Depuis le temps que les baissiers et les rebelles attendent le moment d’attaquer les marchés, on comprend que les  signaux qui ont été fournis ces derniers jours les aient incité à l’offensive: on a cassé des seuils techniques, magiques  importants.

Nous sommes persuadés que pour le moment Powell pense qu’il a la situation en mains. Les modèles et ses convictions lui disent qu’il peut tenir bon et poursuivre sa normalisation. En conséquence ceux  qui, comme dans le passé, pensent que la cavalerie va arriver pour les sauver se trompent. Et comme il y a encore beaucoup de gens qui n’ont pas compris, il y a bien sur de la place pour un round de baisse supplémentaire .

Les marchés sont des oiseaux de beaux temps et les nuages s’accumulent.

Beaucoup d’opérateurs sur les marchés ont appliqué des leverages excessifs et Powell veut certainement les faire décrocher. L’idée qui se dégage de l’éxégèse des textes et des discours de la Fed c’est que, certes la liquidité se restreignant, l’écume doit disparaître, mais que les taux d’intérêt devant rester plus faibles que la  norme  historique, il y a un plancher, pas trop bas, sur les indices boursiers.

C’est rationnel. C’est raisonnable et conforme à la théorie dominante qui est celle des anticipations rationnelles. N’oubliez pas que la contraction du bilan de la Fed est plus importante que les programmes encore en cours de la BCE de la BOJ . Et puis tout ce que font les USA a un poids supérieur aux simples mesures arithmétiques.

Est ce que Powell a les nerfs assez solide pour tenir longtemps si la déflation boursière persiste , c’est la question à laquelle personne ne peut répondre faute d’antériorité. Vous savez que ma conviction personnelle est que non.

La semaine dernière nous avons droit à une Draghinade. Elle n’a pas bouleversé la donne, mais nous avons tiré trois conclusions:

-il ne dramatise pas l’affaire Italienne

-il réclame les réformes habituelles, comme l’Union Bancaire et un programme de dépenses d’infrastructures

-il ne cache pas que l’Union Monétaire est fragile est qu’elle aurait du mal à faire face à une crise, ce qui est une lapalissade.

Je ne pense pas que la nouvelle claque de Merkel en Hesse aille dans le sens des réformes que souhaitent Draghi et bien sur Macron. Les consultations électorales en Europe se chargent de donner une leçon à tous les arrogants semble-t-il.

On notera la mauvaise foi: il faut se préparer à un Brexit dur mais pas un mot sur la préparation à un Italxit même mou.

Nous répétons que la sécurité bancaire et financière est une illusion, les soi disant mesures de sécurité comme les ratios de capital ne protègent de rien du tout car le risque ne se situe pas à ce niveau.  C’est un trompe l’oeil façon David Copperfield, les risques sont ailleurs dans les mécanismes de refinancement, et on ne sait pas ou!

Si on prend un peu de recul , on ne manque pas de prendre conscience du dérisoire de notre situation et de nos prétentions; l’Europe est empêtrée dans les problèmes de gros sous et d’intendance alors que l’ordre du monde est en train de se jouer sans elle! Dieu qu’ils sont médiocres et ridicules ceux qui nous parlent de l’Europe.

L’Europe est évincée de l’Histoire.

Les Etats Unis refusent maintenant clairement un monde multipolaire, ils veulent reprendre la supériorité dans tous les domaines, et remettre à leur place Chine et Russie, coûte que coûte. L’Europe sera un dégat collatéral. 

S’agissant de la sécurité tout court, Trump et Pence continuent d’agiter les sabres de la bellicosité et il faut les prendre au sérieux:  la donne mondiale est en train d ‘être totalement bouleversée. Les récentes initiatives de Trump avec le traité INF montrent que les hostilités sont ouvertes avec la Chine. Les spécialistes disent que la Chine bien sur n’est pas partie prenante au Traité, mais que si elle y participait on s’apercevrait qu’elle  est à hauteur de 95% non conforme! Les USA trouvent cette situation inacceptable. Et la Chine l’a compris. La compétition stratégique a franchi une étape, elle devient guerre tiède et course aux armements et surtout aux alliances  la bas en Asie .

Les USA sont un colossal chaos, Washington est devenu fou, les crises se succèdent, toutes plus inquiétantes et surtout plus folles que les autres, les médias déversent des tonnes de combustibles  sur les feux, le système se délite et c’est conforme à ce que nous avons toujours prédit .

La fonction historique de Trump le baltringue est une fonction de destruction. Mais sur ce point, il y avait du travail à faire car ses prédécesseurs n’avaient pas fait grand chose de bien.  En attendant, cela va faire mal. 

La weaponisation de tout ce qui est soft va s’accélérer, weaponisation du dollar bien sur  mais aussi de toute la finance. Gigantesque régression du privé et de ses pouvoirs se profilent. L’état et le militaire vont reprendre la main. 

Tout ceci va dans le même sens, l’ordre ancien est en train d’être bouleversé, le monde change et ce n’est pas , à court terme dans la bonne direction. Les fragilités vont se révéler. Le monde va devenir de plus en plus dangereux, autoritaire sinon militaire. Je pense que Le Marché et son idéologie  vont  reculer partout et dans tous les domaines. L’Autorité va tenter de reprendre ce que les marchés lui ont pris depuis 30 ans.  

Les flux financiers vont se réorienter, le système monétaire va muter, le secteur privé, selon cette logique va régresser. Les dépenses militaires vont bondir, la technologie ne va plus être transférée paisiblement, les profiteurs que sont les GAFA vont trinquer, les impôts vont augmenter à nouveau et pour maintenir le calme social il va falloir faire semblant de réduire autoritairement les inégalités. Attendez vous à une phase de redistribution des revenus sinon des patrimoines.

 

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Billet, une synthèse du court et du long.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s