Les Russes se préparent à la guerre, les Américains préparent la guerre 

 

Ce texte est extrait de l’excellent site dedefensa.org qui est moins alarmiste que nous.

Cependant il faut préciser que notre prévision de guerre est formulée depuis 2010 et de la façon suivante, en chanson: « un jour ou l’autre il faudra qu’il y ait la guerre , on le sait bien. .. »

Je me situe à l’échelle de l’histoire qui se construit, pas à l’échelle de l’actualité. Je m’inscris dans la Nécessité. Pour moi nous allons nécessairement à la guerre.

http://www.dedefensa.org/article/les-russes-se-preparent-a-la-guerre

Les Américains préparent la guerre pour reprendre le leadership qu’ils ont perdu, les Russes se préparent à la guerre pour se défendre et survivre. 

Extrait de l’article de dedefensa:

C’est une question de sémantique… « Les Russes se préparent à la guerre, les Américains préparent la guerre ». Ces fortes paroles, entourées d’autres qui ne le sont pas moins, ont été prononcées dans une enceinte des Nations-Unies. C’est un fait sans précédent, ces déclarations aussi tranchées, aussi dramatiques sinon tragiques, dans cette enceinte pleines de langues de coton de ceux qui n’osent s’opposer aux USA, et des imprécations démentes de la partie de l’américanisme (Haley & Cie) qui vit dans son simulacre plein de menaces, d’anathèmes et de narrative à la fois enfantines et pathologiques.

Quoi qu’il en soit de l’ONU, les Russes, qui savent l’importance des formes et le poids des mots, ont dit et fait dire cela à l’ONU pour bien faire comprendre qu’ils sont diablement, c’est-à-dire mortellement sérieux ; et notre jugement est qu’ils doivent être entendus comme tels et qu’en un certain sens non dénué de schizophrénie ils le sont… Les Européens, par exemple, comme le note Pépé Escobar à propos de confidences qui lui ont été faites par des diplomates de l’UE : « [L]a décision des États-Unis [de quitter le traité FNI] a été un “choc” et “la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour l’UE, car elle met en péril notre existence même et nous soumet à la destruction nucléaire par des missiles à courte portée”, qui ne pourrait jamais atteindre les États-Unis. »

Pourtant, l’intervention russe, qui s’est faite au sein de la commission désarmement et sécurité internationale de l’assemblée des Nations-Unies, accompagnait une proposition de résolution visant à renforcer le traité FNI. La résolution a été repoussée à une écrasante majorité orchestrée par les USA, et dans laquelle majorité on trouve la France et l’Allemagne qui se sont grandement alarmées du projet US de tuer le traité FNI par leur départ. L’asservissement volontaire type hyper-La Boétie finit par faire faire, psychiatriquement parlant, de bien étranges choses.

En attendant le verdict des psychiatres, nous laissons à Spoutnik-français du 27 octobre 2018 le soin de nous rapporter les détails de la circonstance : « Intervenant lors d’une réunion de la Première commission désarmement et sécurité internationale de l’Assemblée générale des Nations unies, Andreï Beloussov, chef adjoint du département de la non-prolifération et du contrôle des armements au ministère russe des Affaires étrangères, a fait la lumière sur la différence d’attitude envers la guerre en Russie et aux États-Unis.

» “Les États-Unis ont récemment annoncé que la Russie se préparait à la guerre. Oui, la Russie se prépare à une guerre, je le confirme. Oui, nous nous préparons à défendre notre patrie, notre intégrité territoriale, nos principes, notre peuple. Nous nous préparons à une telle guerre. Mais il existe d’importantes différences entre nous et les États-Unis. Sur le plan linguistique, la différence ne réside que dans un mot, que ce soit en russe ou en anglais”, a déclaré Andreï  Beloussov […] lors d’une réunion de la Première commission de l’Assemblée générale.La Fédération de Russie se prépare à la guerre et les États-Unis préparent la guerre.

» “Sinon, pourquoi les États-Unis devraient-ils se retirer du traité (FNI), augmenter leur potentiel en armes nucléaires et adopter une nouvelle doctrine nucléaire permettant de réduire le niveau d’utilisation de ces armes ? C’est une question qui nous concerne tous”, a-t-il ajouté.

» Les paroles de Belousov ont été prononcées après qu’un projet de résolution russe visant à renforcer le traité FNI, qui interdit les armes nucléaires à portée intermédiaire, ait été rejeté à une écrasante majorité à la Première Commission des Nations Unies. “La plupart de ceux qui ont voté contre étaient des partisans du traité FNI. Je ne comprends pas leur position”, a déclaré Belousov. Le Royaume-Uni, l’Allemagne, la France et, bien entendu les Etats-Unis, ont voté contre. »

Il semble assuré que les USA quitteront le traité FNI : les Russes ont dit leur quasi-certitude à cet égard après les rencontres avec Bolton à Moscou. La pression monte et montera donc régulièrement autour de ce qui est devenu naturellement une crise majeure. Il faut considérer qu’il s’agit d’un événement crisique considérable, devenant aussitôt structurel, à cause de sa centralité politique et stratégique, et au grand nombre de domaines essentiels qu’il affecte. Outre les relations entre les USA et la Russie, c’est essentiellement la question de la sécurité européenne qui est en jeu, et par conséquent, la question des relations entre l’Europe et la Russie et aussi, et de loin le cas le plus incertain et le plus énigmatique, la question des relations entre les USA et l’Europe.

 

Publicités

2 réflexions sur “ Les Russes se préparent à la guerre, les Américains préparent la guerre 

    1. Notre période historique n’est pas exceptionnelle, il y a toujours eu des guerres et il y en aura toujours. Les gens et surtout les élites sont et seront toujours connes. Et les peuples aussi lâches. La Nécessité de la guerre est écrite dans les gênes du Système, surtout quand il est comme maintenant, en bout de course.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s