Gilets jaunes: encore 70% d’approbation.

Les récurrentes et catastrophistes alertes du gouvernement n’ont pas suffi à dégoûter les Français : à 70%, ils approuvent toujours le mouvement des « gilets jaunes », révèle un sondage Elabe pour BFM TV publié ce jeudi 22 novembre.

L’érosion reste limitée malgré la gêne .

Sur ce total, 40% des sondés disent « soutenir » cette contestation (- 7 points) et 30% disent éprouver à son égard de la « sympathie » (+4 points).

Le sentiment d’ « hostilité » est, lui, en hausse de 2 points (9%) et celui d’ « opposition » augmente de 3 points (11%).  Ce sont donc 20% des personnes interrogées qui désapprouvent la mobilisation.

Dans le détail, l’écart entre habitants des communes rurales (79% d’opinions favorables) et ceux des grandes agglomérations et de l’agglomération parisienne (62% et 63% d’approbation) est particulièrement notable.

De la même manière, les personnes se disant dans une situation financière tendue (81%) approuvent davantage les « gilets jaunes » que les sondés qui se disent dans une situation financière plus aisée (60% d’approbation).

Pas d’approbation chez les électeurs de Macron

D’un point de vue politique, les électeurs de Marine Le Pen sont plus favorables (82%, -3 points) au mouvement que ceux de Jean-Luc Mélenchon (77%, -3 points), de Benoît Hamon (74%, +7 points), et de François Fillon (62%, -6 points d’opinions favorables).

L’écart est plus visible encore avec les électeurs d’Emmanuel Macron, qui n’approuvent le mouvement qu’à 49% (-5 points).

 

https://www.valeursactuelles.com/politique/les-francais-approuvent-toujours-massivement-les-gilets-jaunes-101037

Jean Lassalle

Autre enquête  le ras le bol fiscal s’intensifie en France:

Le hasard veut que, à cinq ans de distance, deux enquêtes sur la fiscalité aient été menées dans des contextes similaires, ce qui rend leur comparaison d’autant plus instructive.

La première, publiée par Le Monde en octobre 2013, s’inscrivait, déjà, dans un climat de « ras-le-bol fiscal » provoqué par les hausses d’impôts des deux premiers budgets du quinquennat de François Hollande et par une opposition très vive à la fiscalité écologique, menée par le mouvement des « bonnets rouges » en Bretagne.

La seconde, aujourd’hui, intervient en plein mouvement des « gilets jaunes » contre la hausse des prélèvements obligatoires en général et du prix de l’essence en particulier.

L’impot est de moins en moins considéré comme un acte citoyen,

En cinq ans, c’est peu dire que le rapport des Français à l’impôt ne s’est pas amélioré. Ainsi, il ne se trouve plus qu’une courte majorité des personnes interrogées (54 %, en baisse de 3 points) pour juger que le paiement de l’impôt est un « acte citoyen » au service de l’intérêt général.

L’enquête ne donne pas la ventiliation des réponses entre ceux qui paient des impots et ceux qui n’en paient pas. Dommage.

Publicités

2 réflexions sur “Gilets jaunes: encore 70% d’approbation.

  1. Mais hélas ce qui fait mal haut cœur c’est que ceux qui s’en sortent ne comprennent pas les autres qui manifestent. Les cadres ont une absence de compassion totale, pour eux ceux d’en bas sont des profiteurs, râleurs, fainéants, et qui ne comprennent pas la chance qu’ils ont avec un état plutôt protecteur et un euro fort. L’individualisme aidant probablement oublions nous facilement le reste du monde, dès que nous entrons dans le cercle des subventionnés du système. Pourtant ces gens sont intelligents. Mais leur regard n’est pas tourné dans la bonne direction, un système qui abuse des plus faibles finira par abuser des catégories moyennes puis supérieures.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s