Billet. Comment on baise un peuple. Ote toi de là que je m’y mette!

Certains trouvent les images  des Champs Elysées et de la place Charles de Gaulle, en flammes, honteuses pour notre pays. Le gouvernement les utilise pour ses besoins de propagande. Il veut accréditer la thèse du complot d’extrême droite.

Sa ligne c’est celle là depuis longtemps: refuser de considérer qu’il y a en France une opposition légitime à sa politique et à son attitude personnelle et faire croire que les opposants sont des séditieux.

La ligne Macron se martelle jour après jour, elle est répétée en boucle. C’est pour cela qu’elle apparaît souvent artificielle, mal adaptée aux circonstances; elle vient d’ailleurs.

Elle est conforme aux conclusions des travaux des élites pensantes stipendiées par Bruxelles certes, mais pas seulement: il faut cliver, salir , puis profiter de certains réflexes disons « bourgeois » pour « enfiler » au peuple tout entier des avancées qui rendent la Contrusction Européenne qu’ils ont conçue, irréversible. Il faut surtout ne pas se battre frontalement pour imposer, non il faut créer des consensus partiels, bidons, superficiels, négatifs, par défaut,   et en profiter pour tromper.

Vous n’entendez plus parler de l’Europe à géométrie variable ou à plusieurs vitesses car cette stratégie a été abandonnée au profit de cette nouvelle stratégie scélérate que je décris; cliver, salir, puis à la faveur du rejet d’une partie de la population, établir des pseudo-consensus bidons- comme la sécurité- afin « d’enfiler » aux peuples des avancées dont en fait il ne veut pas. Prenez le mot « enfiler » au sens très fort, vulgaire , porno car en fait je n’ai pas voulu utiliser le vrai mot; « e…..r ». qui s’est imposé à moi.

Lisez les travaux de l’Institut Bruegel; vous verrez que j’ai raison. Plus haut nous avons dit « stipendiées par Bruxelles, mais pas seulement » parce que Macron lit une autre partition qui elle, vient de chez Tony Blair et de son Institut,  The Institute for Global Change. Cet Institut  financé par les kleptocrates et les milieux globalistes élabore des stratégies scélérates sur les moyens d’imposer des politiques progressistes dans une époque marquée par le populisme: « Progressive Politics in a Populist Era ». En passant je vous informe que cet Institut, cyniquement a été financé à hauteur de 9 Millions par … L’Arabie Saoudite. Blair a dit que c’était une commande pour des travaux missionnés.

Ce que je veux vous faire comprendre c’est que vous, vous vous comportez comme des Jacques. D’ailleurs le mot Jacquerie est revenu souvent pour caractériser le mouvement et les manifestations des « gilets jaunes ». Vous n’avez aucune stratégie, autre que celle d’exprimer votre désespoir ou votre révolte, vous êtes primaires, spontex et , c’est ce sur quoi je veux insister, vous avez en face de vous des gens  qui font, qui mênent une guerre. Vous avez en face de vous des  gens qui ont des stratèges, des ingénieurs sociaux, de l’argent des relais, des munitions , des canaux de propagande et beaucoup d’autres choses encore …

Que peut faire une bande de braillards face à une armée, même conduite par de médiocres généraux, de minables commandants  et des soldats mercenaires professionnels? Quasi rien ! Quasi rien car cette bande est obligée de se comporter de façon déplorable pour être entendue et ce comportement la discrédite de l’intérieur, elle approfondit  les contradictions et donc favorise la politique de ceux qui n’ont qu’une idée, cliver, disloquer, neutraliser. Une bande, c’est un assemblage autodestructeur.

La stratégie de vos adversaires produit votre réaction nécessairement. Et si vous flairez le piège, si vous ne « cassez » pas, ne vous faites d’illusion « On » va se charger de casser pour vous. On va vous discréditer. Il faut que le spectacle de la violence répugnante soit donné. Il faut que le Bourgeois ait peur. Il faut susciter le réflexe légitimiste, le réflexe de l’appel à l’Ordre.

En pratique vous avez besoin de guides, de coordinateurs, bref vous avez besoin de comprendre , de savoir où aller et de savoir que faire. La nature du mouvement ne permet ni la structuration ni même la concertation. La coordination est interdite par la concurrence entre les groupes: les plus groupusculaires ont besoin de se montrer de se mettre en avant pour réaliser leurs percées. Les formations les plus élaborées comme celles de Mélenchon n’ont pas pour objectif de faire plier le gouvernement mais de progresseer d’augmenter leur pénétration en apparaissant comme les opposants naturels les plus crédibles. Je précise que ce n’est pas une critique.

La classe politicienne dans son ensemble constitue un ennemi aussi redoutable que Macron lui même et son gouvernement: elle vous endort et vous fourvoie. Elle cherche à vous guider vers ses solutions, les siennes , celles qui lui sont favorables;

Ainsi  vous pouvez lire  :

-voila ce qui arrive quand on est arrogant

-voila ce qui arrive quand on pratique le pouvoir personnel narcissique

-voila ce qui arrive quand  on insulte les « sans dents et les paresseux »

-voila ce qui arrive quand on gouverne sans le Parlement

-voila ce qui arrive quand on laisse se déliter l’autorité gouvernementale

-voila ce qui arrive quand on truque les élections comme en 2017

-voila ce qui arrive quand on favorise la montée du Front National ,

-voila ce qui arrive quand on joue avec le feu

Je pourrais continuer l’énumération des « voila ce qui arrive quand… » mais je crois que vous m’avez compris, : la caste politique prie, plaide pour sa paroisse en ne mettant en avant que des formes, des éléments accessoires de la situation, elle évite soigneusement le fond. Elle défend en fait l’idée que elle, cette classe qui n’est pas au pouvoir, ferait mieux, elle vous baiserait mieux que ne le fait Macron et sa clique

Cette classe occulte les vraies causes, les vraies raisons, les vrais moteurs de la révolte. Elle vous fourvoie dans des impasses qui sont d’autant plus efficaces qu’elles sont évidentes. Ah le règne de l’évidence trompeuse! Il fut inauguré par De Gaulle avec son fameux ‘L’Angleterre est une ile » et mis en forme politique systématique par Giscard. Toute sa politique de communication fut fondée sur la force de l’évidence trompeuse.

Ainsi de ces gens idiots qui repètent en boucle un lien imaginaire entre la suppression de l’ISF , le CICE et la taxe sur les carburants! Ainsi de ces gens qui soigneusement omettent le lien entre les exigences de Bruxelles et les décisions soi disant modernistes et progressistes de Macron, de ces gens qui cachent les nécessités qui découlent de choix sur lesquels personne n’a voté; celui de l’ouverture totale sur le monde sans protection, celui de la financialisation, celui de la soumission aux maîtres ONUSIENS, celui de la soumission atlantiste et bien sur, celui de  l’abandon de la souveraineté monétaire, lequel va bientôt se compléter par celui du dernier résidu de souveraineté budgétaire.

La classe politicienne, aidée par la classe médiatique faussement bien pensante veut vous cornaquer, vous ramener dans le droit chemin qui consiste à bien voter, c’est à dire à voter pour elle.

Cette classe veut maintenir intacts ses outils de domination , simplement elle veut pouvoir les utiliser à son profit.

Ote toi de là que je m’y mette!

 

 

 

 

 

Publicités

6 réflexions sur “Billet. Comment on baise un peuple. Ote toi de là que je m’y mette!

  1. Ainsi de ces gens qui soigneusement omettent le lien entre les exigences de Bruxelles et les décisions soi disant modernistes et progressistes de Macron, de ces gens qui cachent les nécessités qui découlent de choix sur lesquels personne n’a voté; celui de l’ouverture totale sur le monde sans protection, celui de la financialisation, celui de la soumission aux maîtres ONUSIENS, celui de la soumission atlantiste et bien sur, celui de l’abandon de la souveraineté monétaire, lequel va bientôt se compléter par celui du dernier résidu de souveraineté budgétaire.

    Il me semble que ce discours d’alerte a pourtant bien été tenu lors de la campagne Présidentielle.

    Il est vrai que les médias, en bon chiens de garde, ont tout fait pour qu’il ne soit pas audible ou pire taxé conspirationiste, bien aidé en cela également par le CSA et l’application de son principe d’équité en période électorale.

    Il est également suspect de constater l’appréciation réalisée, par ce même CSA, de la représentativité du candidat Macron ou de sa formation politique à même de justifier ses temps d’antenne lors de cette période.

    Cette élection n’etait qu’un bonneteau destiné à faire sortir le bon lapin du chapeau.

    Le principe d’équité implique que les services de télévision allouent aux candidats (ou aux partis politiques) et à leurs soutiens des temps de parole ou d’antenne en tenant compte de leur représentativité et de leur implication effective dans la campagne.

    L’appréciation de la notion d’équité se fonde sur :

    – La représentativité des candidats, en particulier, les résultats du candidat ou de la formation politique aux plus récentes élections ;

    – La capacité à manifester concrètement son implication dans la campagne : organisation de réunions publiques, participation à des débats, désignation d’un mandataire financier, et plus généralement toute initiative permettant de porter à la connaissance du public les éléments de son programme.

    https://www.csa.fr/web/index.php/Proteger/Garantie-des-droits-et-libertes/Proteger-le-pluralisme-politique

    J'aime

  2. « c’est ce sur quoi je veux insister, vous avez en face de vous des gens qui font, qui mênent une guerre. »

    Oui tres juste.

    Une guerre a lieu et c’est la guerre des riches contre tous leurs concurrents.

    Il s’agit de nous empecher de leur faire concurrence, de nous maintenir en bas et de nous exploiter au max .

    Nous soutirer le plus de chose possible tout en nous en donnant le moins possible en échange: ce que vous designez par la necessaire augmentation du taux de profit.

    Les gens doivent en prendre conscience, identifier les ennemis et chercher des alliés.

    J'aime

  3. Bonjour Mr Bertez,
    Hey oui, vous avez encore raison, mais je suis tellement surpris par le fait que « le bourgeois », cible de la manipulation médiatique, ne s’en rende pas compte, qu’il n’y ait pas un réel soulèvement populaire non pour le prix du Gazoil mais pour le respect de la détresse de ceux qui morflent de celle-ci …
    La manif suivie par BFM: on nous repasse en boucle les 3 minutes où une barrière tombe (le vent la ferait aussi tomber), on nous fait le direct d’une journaliste devant une vitrine brisée des Champs-Elysée (olala…).
    On parle de sédition, d’anarchisme alors que dans la plupart des manifestations, on y chante la Marseillaise …. Sur les centaines d’heures de couverture des manifestations partout en France, facile de trouver 3 min de tension quelque part, et de les faire tourner en boucle : Ecoeurant …
    Effectivement, en face, il y a une armée.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s