Une équipe de « policiers-gilets jaunes…

Une équipe de policiers-gilets jaunes -futurs casseurs.

Je vous laisse juge.

Publicités

6 réflexions sur “Une équipe de « policiers-gilets jaunes…

    1. On ne peut lutter contre le mensonge au nom de la verité et mentir car on détruit ce sur quoi on s’appuie donc ne faites passer des éléménts de temoigange qu’avec un avertissement incitant les gens a chercher, à douter de tout .

      ici un témoignage vérifié au moins une fois:

      Didier 02 décembre 2018:

      ….

      Pensez donc, ce sont ses chiffres: 65 000 forces de l’ordre mobilisées pour gérer 75 000 manifestants de tous ages,sexe, et non blindés… mon dieu, mais qu’il est bête.

      Sinon, environ 5000 personnes sur Bordeaux.
      Marche pacifique jusqu’à la cathédrale. A peine arrivés, depuis 10 mn et sans aucune violence physique, les CRS ont fait une première charge et commencé à balancer des lacrymos. Une vingtaine de casseurs ont émergés et aussi quelques gilets jaunes qui se confrontés aux CRS.

      Les CRS ont envoyés des centaines de grenades lacrymos sur la foule, loin de derrière leur barrage, par paquets de 5, 10,15, 25, sur la cathédrale, les bâtiments autour.

      Les gens sont surpris, effrayés, choqués. Des blessés graves restés sans secours 1 heure, le préfet et Juppé ayant fait l’impasse sur des secours sur les lieux du barrage. Ils devraient être poursuivis pour non assistance à personne en danger.

      Les CRS ont ensuite balancé leur grenades sur les secours, bléssé, civière, ambulanciers. Des grenades de désencerclement lancées dans la foule, au moins 5. C’était la guerre sur 1000 mètres carrés. Tout le monde est maintenant très en colère de cette violence policière extrême, et je parle uniquement des CRS!!!

      Le gouvernement à mobilisé le maximum, 65 000 sous hommes. Nous étions donc bien des centaines de milliers dans toute la France. Les CRS sont ultra violents car en sous effectif évident.

      Ma fille a ensuite voulu me transmettre des vidéos Youtube des violences policières, 4 ou 5 fois, toutes censurés quand je recevais le lien. Il ne reste que quelques vidéos autorisés de la marche, et quelques vidéos en gros plan de blessés graves.

      J’imagine les dizaines de milliers de vidéo censurées en temps presque réel pour la France.

      La situation est très grave. C’était notre première manif hier, et même pacifiste, la foule est violentée. J’avais déjà manifesté sous sarko, mais rien à voir, c’était la guerre contre le bon peuple hier.

      Allez bloquer les ronds points, tout, mais pas de manif en famille, enfants ( grands) ou personnes âgées, c’est juste de la démence de nos élites.

      Je vais y retourner, très en colère comme 100% des gens rencontrés, pacifiquement, mais avec masque à gaz et protections, parce que les CRS ne laissent pas le choix, c’est comme ça.

      J'aime

  1. Témoignage d’une amie à Bordeaux, qui vient de me l’envoyer :

    Hier nous étions à Bordeaux, manif partie pépère de la place de la Bourse, arrivée devant la mairie, toujours pacifique. Nous étions dans les premiers rangs, nous avons tout vu. Dès les premières minutes, nous avons été bombardés de grenades lacrymogènes, alors qu’il n’y avait eu aucun geste d’agressivité de la part des gilets jaunes… On s’est repliés dans une rue adjacente, des policiers municipaux nous ont réconfortés, et devant notre indignation d’avoir été accueillis avec cette violence alors que c’était une manif pacifique, ils nous ont avoué que les forces de police n’en peuvent plus, « si ça continue, on verra des CRS poser le casque à terre et rejoindre vos rangs » nous ont-ils dit ! Puis un homme en civil vêtu d’un gilet jaune est arrivé, sorti de la foule donc, il a ôté son gilet devant nous, a sorti sa radio planquée sous son blouson et leur a donné des ordres pour aller protéger les grilles de la mairie. Les tirs de grenades lacrymo et assourdissantes ont duré une heure au moins sur des manifestants qui arrivaient à leur tour sur la place, sidérés d’être accueillis comme ça, puis peu à peu certains se sont mis à riposter, nous avons assisté à la montée de la violence, ce n’étaient pas des casseurs, mais des manifestants écœurés, poussés à bout et pour les échanges que nous avons pu avoir avec eux, ils sont nombreux à n’avoir plus rien à perdre dans le pays ! Voilà à quoi nous avons assisté ! Bises. M

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s