Les dépêches, vous reprendrez bien un petit coup de risk-on! Suicide franco-allemand

Comme nous l’avons très clairement expliqué la semaine dernière, la Loterie refait un tirage.

Et personne ne peut oser défendre l’idée que c’est spontané: d’abord il y a eu Powell qui a baissé les yeux dans la normalisation monétaire et ensuite il y a eu Trump qui a baissé les yeux non pas devant XI Jinping mais devant la perspective d’une chute de la Bourse.

Ces deux pseudo évènements de surface ont comme prévu relancé le jeu et on en voit le résultat dès ce matin ; une flambée boursière. D’autant plus vive qu’il y a l’oxygène des vendeurs à decouvert pour faire briller les flammes.

On construit allègrement la baisse future, croyez nous.

Ce n’est pas réticence face à la hausse, nous aimons bien les hausses nous n’avons pas l’esprit chagrin,  non ce n’est pas cela; simplement nous savons que tout ce qui est artificiellement soutenu finit toujours par baisser, comme on dit il est difficile de toujours tenir le bras tendu! En Bourse il y une sorte de loi de la gravitation qui succède aux levitations bullaires.

Cela ne mécontentera que les Cassandre  professionnels, ceux qui  s’acharnent à vouloir prédire la baisse parce qu’ils ont raté la hausse.

Je précise que tout cela ne change rien à notre analyse car elle est fondamentale, historique, c’est fini , il ne faut plus être présent, investi sur les marchés, la fête est terminée.

On joue les prolongations. On joue les prolongations comme ces ivrognes à la fin du bal qui n’arrivent pas à quitter la salle de fêtes et  prétendent boire le dernier verre, alors que l’orchestre a déja remballé depuis longtemps.

La France et l’Allemagne, jamais en retard d’une imbécillité vont re-proposer une taxe financière pour financer leur nouveau budget commun. Jamais on n’avait vu pareille idiotie , elle est due à Merkel qui veut plaire à sa gauche! Une taxe financière sans les anglais et les USA est du pur suicide alors que nos idiots veulent séduire les transfuges eventuels de Londres! 

Tout se disloque, l’ordre ancien éclate de façon déflationniste; le cartel pétrolier perd le Qatar qui annonce son départ.

Le ralentissement continue en France

L’activité dans le secteur manufacturier a encore ralenti en France en novembre, avec une stagnation de la production et des nouvelles commandes en baisse pour la première fois depuis plus de deux ans, selon la version définitive de l’indice IHS Markit publiée lundi.

L’indice PMI du secteur manufacturier s’est établi à 50,8 le mois dernier, en recul à la fois par rapport à son niveau d’octobre (51,2) et par rapport à la première estimation « flash » (50,7) publiée le 23 novembre.

Et ailleurs en Europe, Allemagne et Italie


 


[BloombergQ] Stocks Jump With Bond Yields on Trade-News Relief: Markets Wrap

[Reuters] Shanghai shares rally, yuan firms after China, U.S. pause trade war

[BloombergQ] Oil Surges on Saudi-Russia Agreement, Alberta Production Curb

[CNBC] China’s descriptions of the Trump-Xi deal differ from the White House’s in a lot of ways

[CNBC] It’s not over: The US-China trade war is still on despite 90-day tariff ceasefire, experts say

[Reuters] Asia’s outlook darkens as factory activity slips, new orders fall

[Reuters] China November factory activity up a touch but client demand ebbs: Caixin PMI

[WSJ] Investors Rev Up the Risk in Subprime Auto Deals

[FT] Beijing moves to cement influence over world’s financial markets

[FT] Dollar debt sales hit 2½-year low

[FT] Taiwan manufacturing sector shrinks at fastest pace in 3 years

[FT] South Korea manufacturing drops back into contraction

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s