Editorial: la crise en France est une crise mortifère, existentielle pour l’Europe. Avec la chute de Macron, c’est un champ de ruines. Lisez.

La crise en France est une crise européenne, voila ce que je soutiens.

Macron a déclenché une crise à la mesure de ses ambitions: colossale.

Il a voulu jouer le role de leader de la révolte et de l’opposition face à Trump, il s’est planté, Trump a gagné .

Il a voulu jouer une rôle international tous azimuts , activiste , il s’est planté;

Il a voulu prendre la place de Tony Blair et se poser commee leader contre le populisme et l’illibéralisme, il s’est plante

Il a voulu se poser en leader mondial de la lutte contre le changement climatique, il s’est ridiculisé

Il a voulu se poser le phare des réformes européennes et le rival de Merkel , il s’est planté

Avec la chute de Macron, c’est un champ de ruines.

Vos politiciens et vos médias vous le cachent, je vous le dévoile. Ils ont tout essayé, ils,  ou elles, les élites européistes n’ont pas de solution de rechange.

Elle intervient après la crise politique et sociale en Italie, et alors que les soutiens à la politique accommodante , hypocrite de Merkel s’effondrent dans son pays. Merkel est démasquée comme ayant joué double jeu européiste au détriment de son peuple.

Les stratèges européens se sont trompés sur tout.

La monnaie politique volontariste qu’était l’euro n’a pas fait converger les systèmes économiques nationaux.

Elle a clivé les populations domestiques  entre ceux qui profitent et ceux qui souffrent, elle a fracassé les consensus et les paradigmes politiques

Elle a produit le populisme et sa réaction , la nazification d’une partie quasi majoritaire de la population.

Elle a produit chômage, inégalités et paupérisation absolue

Elle produit de la violence d’état et toujours moins de démocratie car il faut tordre les bras de gens de  plus en plus fort et de plus en plus cyniquement

La crise financière a révelé le pot aux roses de la divergence économique et financière  croissante

L’ascension vertigineuse de la pyramide Target 2 est la mesure de la fragilité de la Construction et de ses deséquilibres

L’action de la BCE jointe à l’imposition de l’austérité ont été un échec, tout au plus elles ont gelé les problèmes en les aggravant pour le long terme

La nouvelle orientation qui a remplacé l’austérité, cette orientation vers les reformes bute et vole en éclats sur le social qui nie la légitimité du politique et descend dans la rue

L’Europe, Bruxelles n’ont à ce jour plus de solution de rechange.

L’approfondissement de la construction, la fuite en avant , entendez par la , le nouveau carcan que l’on voudrait imposer pour forcer à converger en rendant irréversible, ce carcan ne peut être mis en place. il n’y a même plus de consensus partiel sur lequel s’appuyer.

Macron a produit une catastrophe à la hauteur  de ses ambitions enfantines, immatures, maintenant il lui faut un tuteur.

Publicités

3 réflexions sur “Editorial: la crise en France est une crise mortifère, existentielle pour l’Europe. Avec la chute de Macron, c’est un champ de ruines. Lisez.

  1. Je ne peux que partager et approuver cette analyse, qui est aussi celle qu’on fait les Britanniques avec le Brexit.
    Les Français auront-ils le courage d’exiger le Frexit ou, à minima, d’exiger d’en débattre ?
    Un candidat de la Présidentielle 2017 le proposait.
    Hormis ce court passage médiatique, il demeure encore « blacklisté » de la presse, TV et radio de ce pays à l’inverse des « faux opposants » à Macron et à l’UE.
    Essayer de comprendre le pourquoi de cette muselière médiatique est déjà trouver réponse à cette question.

    J'aime

  2. Une classe dirigeante connaît trois âges successifs : l’âge des supériorités, l’âge des privilèges, l’âge des vanités. Sortie du premier, elle dégénère dans le deuxième et s’éteint dans le troisième.
    Chateaubriand, Mémoires d’outre-tombe.

    J'aime

  3. Cher Monsieur,

    Je suis parfaitement en ligne avec vous.

    C’est le sens d’un commentaire posté sous un autre article récent.

    L’UE, filiale européenne de la globalisation, qui tentait de reprendre le flambeau avec les difficultés de la filiale US, est impuissante, elle peut pas envoyer l’armée ni les marchés.

    C’est foutu, le bastion le plus solide, la France, vient de sauter. Macron reste au pouvoir, mais il est mort, l’Allemagne a compris qu’elle ne pouvait plus compter sur lui. Ce que viennent d’accomplir les GJ est historique.

    Parfois j’ai l’impression qu’on revit la ww2 en mode économique et financier. en 2016, comme en nov 1942, les anglo-saxon ont débarqué en Afrique du Nord, ce qui a entrainé , comme en nov 1942, un raidissement idéologique des gouvernants français vers une collaboration et le rêve de l’Europe allemande et technocratique (les vieux pétainistes genre Hollande ont cédé la place à de jeunes technos modernistes à la Macron).

    Bien sûr la population française ne suit pas ce délire, malgré des médias aux ordres. Maintenant les anglos sont en Italie, tandis que les espoirs d’une victoire sur le front de de l’Est s’évanouissent.

    Maintenant, les anglo-saxons commencent à appuyer sur les faiblesses de l’Allemagne, le vrai ennemi (voir ci-dessous).

    A quand l’offensive finale contre l’€ ?La guerre n’est pas terminée, nous ne sommes même pas encore en juin 1944, mais j’ose le pronostic que nous sommes au commencement de la fin.

    https://www.eurointelligence.com/public.html

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s