Le racisme de Macron

Je réflechis souvent sur le racisme de Macron, sur son mépris des français, sur son arrogance . Je tombe sur Classe contre Classe de Bourdieu et il m’éclaire.

Racisme de l’intelligence : « Il n’y a pas un racisme, mais des racismes : il y a autant de racismes qu’il y a de groupes qui ont besoin de se justifier d’exister comme ils existent. […]

Le racisme de l’intelligence est un racisme de classe dominante […] dont la reproduction dépend, pour une part, de la transmission du capital culturel, capital hérité qui a pour propriété d’être capital incorporé, donc apparemment naturel, inné.

Le racisme de l’intelligence est ce par quoi les dominants visent à produire une justification de l’ordre social qu’ils dominent.

Il est ce qui fait que les dominants se sentent d’une essence supérieure. […] »

(« Tout racisme est un essentialisme » paru sous le titre « Classe contre classe », Différences 24-25, juillet 1983)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s