« La colère des CRS ne sera jamais celle des Gilets Jaunes », billet d’humeur par Bruno Adrie

In cauda venenum

« Qu’ils nous craignent pourvu qu’il nous respectent », telle pourrait être la devise du lieutenant de CRS Masson, vedette du documentaire intitulé Les combattants de l’ordre réalisé en 1997 par Michel Demetriades et Stéphane Krausz.

Affecté au « conditionnement » des recrues qui suivent un séminaire de trois semaines sous sa direction, le lieutenant Masson – « Lieutenant c’est mon prénom » lance-t-il à la cantonade – précise devant eux sa tactique :

«La peur, la peur qu’on suscite chez les autres. Cette image suréquipée, surentraînée. Pas très fin. Mais elle nous sert un maximum. La plupart du temps, c’est ce qui nous évite d’aller au contact. Le CRS-cheval avec deux « r » – bourrin -, le CRS-un-muscle-deux-cerveaux, cette image-là, à l’extérieur, elle est intéressante. Elle est intéressante parce que, en face, ils se disent : « Mais, en face de nous, on a des brutes! ». Mais y faut qu’y pensent ça, y faut qu’ils le pensent. Y…

Voir l’article original 337 mots de plus

Publicités

Une réflexion sur “« La colère des CRS ne sera jamais celle des Gilets Jaunes », billet d’humeur par Bruno Adrie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s