Nous voyons ici et là des recommandations qui affirment que l’on doit investir en Europe. 

Nous voyons ici et là des recommandations qui affirment que l’on doit investir en Europe.

Nous en  avons vu passer souvent et toujours nous avons affirmé le contraire.

La principale raison est historique: au dela de quelques semaines l’Europe ne parvient jamais à se déconnecter des USA. Quand WST monte l’Europe monte moins et quand WST chute, l’Europe chute plus. L’Europe est serve.

Les places financières européennes ne sont jamais une alternative car elles sont à la remorque, comme les économies , comme les idées, comme les régulations. On ne sait qu’imiter et en plus se faire exploiter. L’Europe n’est jamais locomotive, elle subit. Ne parlons pas de son retard dans les domaines chauds, a forte rentabilité.

L’Europe est plus que jamais dépendante du dollar et de son abondance. Il suffit de regarder le bilan des grandes banques euros, elles sont « dollar dependant »!

L’Europe est gérée en dépit du bon sens car elle est divisée; jamais une décision n’est claire et nette. Quand il y a une décision c’est toujours une demi mesure qui ne parvient pas au seuil critique d’efficacité.

Les pays Européen n’ont aucun consensus  social  ce qui rend toutes les initiatives quasi intransmissibles.  Ils sont non manoeuvrables.

Mais surtout il y a l’éléphant dans la pièce, un gros élépĥant rose: la fin des achats de titres à long terme de la BCE!

Qui va acheter les titres à long terme européens alors que la BCE se retire et que les taux offerst sont dérisoires, imbéciles, injustifiables? En europe aucun actif financier n’est à son prix. Qui va acheter?

le seul espoir c’est le chaos politique aux USA , un chaos qui ferait chuter le dollar, et bouleverserait les flux financiers globaux.

Est ce réaliste ?

Est ce réaliste alors que le risque politique se profile avec les élections européennes, avec la situation Française et italienne et les fissures Allemandes?

Regardez les rendements obligataires à 10 ans européens. Même si on supposait que les Bunds conservent leur satut risk-off, ce qui est possible mais pas garanti, les spreads sont intenables.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s