Editorial de fin d’année. L’inclusion fonctionne par exclusion

Si j’avais voulu vous faire un clin d’oeil inclusif, j’aurai écrit de façon un peu putain:   votre éditorial de fin  d’année!

Le monde moderne, ouvert, inclusive est un monde de signes et de paroles mensongères. On sait que jamais les inégalités de toutes sortes n’ont jamais été aussi grandes. Les statistiques sont convergentes, quelles que soient les méthodes utilisées  et aussi bien en termes de revenus qu’en termes de patrimoines. Je ne parle même pas de ce qui ne se mesure pas: en termes de Pouvoir.

Et c’est parce que les inégalités n’ont jamais été aussi larges que le discours  dominant est celui de l’inclusion. Le discours dominant c’est: vous avez le droit à tout. Il n’ajoute pas bien sûr , à condition de vous priver, à condition de vous endetter , à condition de renoncer à la dignité et de vous abaisser comme le chien dans la fable de Jean de  la Fontaine.

Le discours dominant est un discours publicitaire; la publicité consiste à faire penser au récepteur  ce que l’émetteur veut qu’il pense. Pour vendre un petit champagne de merde chez Lidl,  on dit que c’est un grand champagne.

Le discours publicitaire est un discours d’influence, qui ne se préoccupe guère de la vérité ou de l’adéquation à la réalité. La seule chose qui importe c’est l’efficacité en regard des objectifs. Le discours d’influence n’est pas un reflet, un produit du réel, c’est un moyen dans le cadre d ‘un agenda.

Avez vous déjà réussi à satisfaire vos pulsions sexuelles grâce au WIFI dans votre voiture? Ou grâce à votre parfum?

La publicité joue sur le déplacement, la métaphore, la métonymie, le transfert et bien sur la répétition. La répétition est essentielle dans le bourrage de crane; elle ne s’adresse pas à la partie consciente de vous même, non elle s’adresse  aux parties primaires, celles qui échappent à votre contrôle. L’ancrage publicitaire, la cicatrice publicitaire,  se fait au niveau émotionnel et pulsionnel. Et c’est pour cela que beaucoup de gens osent affirmer: moi la publicité, je m’en fous. Les pauvres!

Le monde moderne dis je est le contraire d’un monde inclusive; il fonctionne par ségrégation et exclusion. Et c’est parce que la ségrégation et l’exclusion sont de valeur négative que les annonceurs utilisent le discours inversé: les « parce que vous le valez bien » de l’Oréal, les « parce que tout le monde a droit au meilleur réveillon de Carrefour ». Même le restaurateur minable s’y met qui rédige sa carte façon inclusive avec les possessifs , pour vous croire que vous êtes important; même les médias qui vous enfument à longueur de journée prétendent être vos médias.  Vous, c’est moi; a été pendant longtemps la pub d’une station de radio parmi les plus pourries, celle d’Europe 1 de Lagardère le marchand d’armes.

Ce sont de purs mensonges mais le mensonge fonctionne parce qu’il rencontre une demande, une demande des gens de se faire baiser , une demande d’être trompé;

Le mensonge ne réussit que parce qu’il est cru. Il faut un émetteur et un récepteur pour que le mensonge fonctionne et il faut un récepteur crédule, avide de se faire tromper. On ne le dit jamais assez , le mensonge suppose le désir plus ou moins conscient de se faire rouler dans la farine et bien sur c’est vrai en politique, en social, en économie.

Les électeurs de Macron ont beau dire tout ce qu’ils veulent, ce sont eux les responsables de son élection et dire le contraire serait nier que ce soient des êtres, des citoyens  responsables de leurs actes. Nous ne sommes pas en droit du travail ou le salarié est un sous-homme protégé parce qu’il est stupide, non nous sommes en démocratie c’est a dire entre  personnes qui ont les même droits, y compris celui d’être responsables de leurs choix, d’en supporter les conséquences et d’en être sanctionnés. SI on est responsable, si on est libre, alors on a presque plaisir à constater que l’on est sanctionné, puni. C’est cela la dignité. On y a droit, vraiment droit!

Le mensonge flatte, fait plaisir, la vérité fait mal. elle fait mal si elle vous dit que pendant que vous êtes là comme un médiocre à manger votre boudin noir devant la télévision Bouygues,   Macron et ses amis ultra riches, ploutos, kleptos, vous savez ceux qui disent que vous le valez bien, ses amis ultra riches  se goinfrent, délicatement bien sur, des caviars les plus rares, se font des cadeaux de diamant et discutent des moyens de vous  faire rentrer à la niche après la rentrée des fêtes.

Ce monde de l’inclusion publicitaire, de l’inclusion valeur d’ambiance et d’inclusion élément de langage, ce monde ne survit que par l’exclusion.

L’exclusion des bénéfices de la croissance de la masse des salariés, exclusion de la vague exceptionnelle de progrès des techniques, exclusion du ras de marée de la modernisation.

Exclusion des bénéfices de la globalisation, car il y en a, mais vous, vous  ne le savez pas car vous, vous n’en supportez que les coûts!

Vous êtes  exclus de tout ce que le monde des trente dernières années a apporté et en plus vous en payez le coût par le chômage, la stagnation des revenus, l’insécurité, les contrôles, les surveillances  et biens sur  ce qui est le plus radical , l’exclusion politique. Vous êtes  banni de la communauté, vous êtes pariah,  vous êtes  populiste, vous êtes  le peuple, vous êtes nazis.

Ce système de l’inclusion bidon ne fonctionne que par votre exclusion réelle. 

Publicités

8 réflexions sur “Editorial de fin d’année. L’inclusion fonctionne par exclusion

  1. Bonjour
    L’inclusion qui exclus, l’inversion de sens qui leurre le cerveau est déjà pointée du doigt dans la Genèse: l’adversaire qui parle de Tout arbre du jardin transformant ainsi l’interdit d’un seul en interdit de tout…. le diable, étymologiquement est ce qui divise , dia bolein. Ainsi, cette inclusion exclusive nous révèle de quel Prince elle se fait la servante.
    Diviser et médire ainsi l’humanité en sous ensembles d’homininés dont le point focal névrotique est le sexe dans toutes ses névroses fera ressurgir la catégorie des untermenschen, tous ceux qui ne seront pas dans la ligne LGBTKGB et autres… Et une fois réduits au stade d’untermenschen, il sera plus facile, intellectuellement, d’envisager leur éradication purificatrice au nom de l’antifascisme et de l’anti nazisme….

    Cordialement.

    J'aime

  2. Avez vous déjà réussi à satisfaire vos pulsions sexuelles grâce au WIFI dans votre voiture? Ou grâce à votre parfum?

    peut etre n’etes vous pas assez « inclusif » 😉
    cette partie de la pub n’est peut etre pas seulement destinee aux hommes mais peut etre aux femmes. Si elles veulent s’identifier aux top models dans la pub,elles doivent se comporter comme elles et donc chercher un homme « qui possede les derniers gadgets a la mode  » plutot que le gars solide,responsable.

    50% de la population qui travaille,consomme,vote sont des femmes…

    J'aime

    1. Et donc pour vous il y a des gars solides et responsables et des hommes gadgets à la mode mais il n’y a qu’un type de femme qui s’identifie aux top- modèles dans la pub ? Non mais sérieusement vous y croyez à votre stéréotype ??? Incroyable pour vous, c’est soit belle et tais toi !!!!

      J'aime

      1. Une fois pour toutes je précise que qd je dis « homme », ce que je pointe ce n’est ni le sexe ni le genre, c’est l’humain; c’est à dire ce qui est commun.

        Je suis abominablement conservateur, je ne féminise pas les professions, par exemple, un instituteur est aussi bien un homme qu’une femme.

        C’est raisonné c’est à dire que je suis capable de justifier ce choix qui était celui des pratiques anciennes, mais il est inutile de perdre son temps sur cette question, il y a plus urgent.

        Croyez seulement, en confiance, à la « pureté de mon ame » sur ces questions.

        J'aime

  3. Bravo pour ce post qui résume bien l’époque que nous vivons en ce moment. La vraie question qu’il faut se poser c’est de savoir pourquoi les masses pour des miettes acceptent de se travestir, de s’abrutir et refusent de s’instruire.

    Je crois qu’il faut avoir le courage de reconnaître que le peuple a toujours voulu un mensonge qui rassure à une vérité qui dérange. Parce que si c’était le cas contraire, ce système n’aurait pas perduré jusqu’à maintenant.

    Les gilets jaunes sont un réveil, une prise de conscience, mais comme toujours le résultat sera le même, on va acheter la paix sociale et tout va rentrer dans l’ordre. On a déjà fait rentrer les manifestants avec seulement un communiqué sur la « hausse du SMIC de 100 euros ». Comme quoi et comme toujours, il en faut pas beaucoup.

    J'aime

    1. Votre reflexion est pleine de justesse.

      Hélas la parabole du Grand Inquisiteur de Dostoïevski a valeur éternelle.
      Mais on peut la dépasser.

      L’Histoire ne s’est pas arrêtée: au niveau des pays industrialisés et financialisés , elle est à nouveau « on the move », victime de ses contradictions internes (sociales) et externes (géopolitiques)

      J'aime

  4. Bonjour
    Coluche  » le problème c’est que les ouvriers demande ça bon on leur donne ça..mais ils l’acceptent . »
    mais c’est pas grave tout ce qu’on peut leur mettre dans la gueule on leur mettra : vive les gilets jaunes !

    J'aime

  5. La plupart des hommes préfèrent être des chiens plutôt que des loups M. Bertez : la promesse d’une gamelle remplie et la servitude, au lieu de devoir assurer soi-même sa subsistance contre une forme de liberté.

    Le problème actuellement est que des prédateurs vident les gamelles des chiens tout en restreignant la liberté des loups.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s