Editorial Un triste anniversaire, 20 ans d’euro…

La Construction monétaire européenne est une erreur.

Leon, le bon vieux et sanguinaire Léon Trotsky disait :

« Les erreurs théoriques conduisent aux catastrophes pratiques ».

Il disait aussi; « Seule la vérité est efficace ».

Ce jour est le 20e anniversaire du lancement de l’Euro en tant que monnaie unique de la Zone.

Il est évident que cet anniversaire devrait être l’occasion d’un Grand Débat, un débat à plusieurs niveaux, niveau national, niveau européen, niveau international. Car la question du succès ou de l’échec est omniprésente. Politiquement, économiquement, financièrement, monétairement, socialement. Et peut être un jour, militairement je le crains.

Au lieu des cérémonies bidon , des mascarades ce serait faire oeuvre historique plus utile que de  lancer, conduire, éclairer ce débat.

Hélas, l’euro a été conçu comme une vilenie, comme une manoeuvre honteuse, pour mettre les peuples devant le fait accompli d’une intégration dont ils ne voulaient pas et on continue sur la lancée qui est celle de l’obscurantisme. Ou si on veut pour parler vulgairement: la lancée de la charrue avant les boeufs. Les boeufs étant bien sur les peuples!

L’euro est marqué du sceau de la honte, du caché, du mensonge ne l’oubliez pas dans vos réflexions. Il est loin le temps ou Chirac prétendait, il me l’a soutenu en privé,  qu’il allait être l’outil de la dignité et de la souveraineté face au dollar roi! Nos banques tombent sans même besoin d’une pichenette si la Fed américaine ferme le robinet de la liquidité en dollars!

Jamais je ne dirais assez la rage que m’inspire cette séquence scélérate de l’Acte Unique de 86, puis de l’introduction de l’euro, et enfin du référendum de 2005.

Jamais je ne dirais assez le mépris que m’inspirent tous, absolument tous ceux qui  ont contribué à la mise en place de cette infamie qui a ruiné la vie d’une génération, au moins , une génération pour commencer. Ils l’ont fait en toute connaissance de cause comme ce faux cul de Jacques Delors dont la défense minable maintenant consiste à dire: je l’avais bien dit!

Et dire que maintenant, alors qu’ils se sont tous exonérés, il est de notoriété publique, il est de  connaissance commune, de common knowledge, que cette monnaie, ces institutions sont bancales.

Les élites veulent bien reconnaître le défaut, les vices de leur oeuvre , mais ils refusent de reconnaître les torts qu’ils font aux peuples et c’est cela qui reste inadmissible.

Le mensonge des élites sur les conséquences de l’échec de l’euro et de tout ce qui a suivi  a déclenché une escalade funeste dont on voit la manifestation encore hier soir avec les propos haineux de Macron à l’égard de ceux qui souffrent. L’euro a sacrifié l’humain au fétiche.

L’échec de l’euro appauvrit les classes moyennes, les déracinent, elles  qui sont le fer de lance de la société civile et surtout le sous bassement de la démocratie.

L’entreprise de neutralisation politique des classes moyennes imposée par la défense à tout prix de l’euro, cette entreprise est infâme, infâme et risquée car elle laisse un vide énorme de représentation et donc de légitimité dans notre système.

La défense  de l’euro à tout prix divise les peuples, clive, rejette ,  démonise les peuples et c’est cela le fatal engrenage dans lequel,  en France malgré sa supposée intelligence Macron est tombé. Les forces qui sont ainsi libérées par l’échec, les faux remèdes comme l’austérité et la régression, ces forces sont sorties de la boite de Pandore qu’il ne fallait jamais, au grand jamais ouvrir.

Dire , faire écrire que ceux qui manifestent constituent une foule haineuse c’est destructurer la France, c’est détruire le travail de l’histoire et de la civilisation, c’est inciter à la régression. C’est capitaliser sur la destruction. C’est détricoter le tissus social. C’est jouer avec le feu; ce que personne de sensé et autonome ne ferait sauf si il venait à être comme l’on dit sous influence.

Car je soutiens que Macron n’est pas autonome, il n’est pas  authentiquement lui même dans ce comportement irresponsable: Macron veut démontrer quelque chose, il veut plaire, il veut montrer qu’il est à la hauteur! A qui?  C’est la question mais je pense que la réponse tourne autour de : ses maîtres, ses bailleurs de fond, ses modèles sociaux, ses sponsors, sa femme, sa vie . Macron est prisonnier de son aliénation, ce n’est pas possible autrement. Les origines de Macron le prédisposaient à autre chose, à un autre destin, à une autre attitude. Il n’est pas né Rothschild et cela marque un homme, cela le mine comme cela mine ceux qui ne sont pas nobles lorsqu’ils sont aliénés dans le snobisme.

En massifiant les Français , en les nommant comme foule haineuse, en leur déniant la citoyenneté honorable et respectable, en crachant sur  l’intelligence, Macron a fait de nos compatriotes des forces de réaction, primaires, quasi reptiliennes; il a déclenché des réflexes, des comportements, des attitudes que la civilisation a mis des siècles à mettre en forme politique. Ce ne sont pas les Français qui se sont constitués en  une foule haineuse, non, c’est leur président, lui  qui les a nommé comme tels et qui à ce titre, porte la responsabilité de ce qu’ils deviennent.

Car la haine est là, elle est bien là, palpable, elle vole bas, elle s’éructe comme à chaque fois qu’un être humain est en position de survie. De survie physique ou statutaire. Macron mis la France populaire en état de légitime défense, de self défense.

Si j’ai le temps je ferai un bilan de l’échec de l’euro, mais est ce vraiment important? Je me le demande car l’échec de l’euro il est là, dans la réalité qui se donne tristement à voir, il est dans ce spectacle de  la situation de l’Europe rabaissée, divisée. Il est dans ces fractures béantes, sociales, régionales, nationales.

L’Europe est coupée en deux et personne n’en parle , d’un coté les gagnants, Irlande, Allemagne , Autriche  Finlande  et de l’autre les perdants, … tous les autres.

 

 

Publicités

10 réflexions sur “Editorial Un triste anniversaire, 20 ans d’euro…

  1. Malgré toutes les vilainies, les mensonges et traquenards imposés aux peuples européens, je souhaite à vous même monsieur Bertez, ainsi qu’à tous les lecteurs une meilleure année nouvelle. Puisse t’elle être une année de prise de conscience par le plus grand nombre, une année du début du retour de la dignité, de la liberté et de la souveraineté. Malgré le pessimisme ambiant, et parfois le défaitisme, efforçons nous à un optimisme…de résistance, voire de désobéissance.

    J'aime

  2. Votre texte est magnifique, tout est dit.

    Que 2019 puisse être l’année de prise de conscience du peuple, car à quoi bon se rebeller tant que l’on a pas compris contre qui se rebeller.

    Meilleurs vœux à tous.

    J'aime

    1. Bonjour. Je vous rappelle que Médiapart a appelé à voter Macron. Les postures de cette rédaction frisent l’indécence. En quoi un journaliste est-il habilité à dénoncer un danger imaginaire, si il est un journaliste? M. Plenel doit savoir cela, non? A chacun de se faire une opinion. Tout cela ne sent pas très bon.

      J'aime

      1. Seuls les naifs et les mal informés peuvent s’étonner de la politique de Médiapart.
        J’ai été le patron de Laurent Mauduit à la VF et je n’ai aucune illusion sur sa déontologie. De même pour son patron et associé soi disant journaliste d’investigation mais en réalité passe-plats en succursales multiples

        Le fait d’avoir milité à la Gauche Prolétarienne donne des privilèges, il vous dispense , la fin justifiant les moyens, et la Verité étant une vérité de classe, vous dispense des obligations éthiques de la masse bourgeoise.

        Cela ne les empêche pas, de temps à autre de faire un travail intéressant et d’être socialement utiles. .

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s