La dette, l’austerité, le profit, on vous ment, on se moque de vous.

La publication de graphiques de ce genre est une opération de propagande. Les images obturent la réflexion, elles impressionnent et c’est pour cela qu’elles sont utilisées.

Ici, il apparaît clairement que certains pays, dont bien sur la France, sont très endettés. C’est l’argument massue pour faire croire que l’austérité et les réformes imposées aux Français sont justifiées.

C’est l’argument de Macron, du Medef , de la Cour des Comptes et c ‘était celui de Fillon.

Je vous rappelle que si l’austérité ne porte plus son nom, si elle n’est plus officiellement au programme c’est parce qu’elle est devenue hypocrite, elle est incluse dans les réformes: elles sont toutes austéritaires! Elles baissent les coûts et les frais généraux de la nation.

Ainsi par des graphs de ce genre, on crédibilise, on valide l’argument des Allemands asséné par le sinistre Schauble: les Français vivent au dessus de leurs moyens; comme un ménage qui dépense trop.

Sous entendu les Français vivent au dessus de  nos moyens à nous, les Allemands et nous ne voulons pas prendre le risque de devoir payer pour eux. Les français vivent trop bien ils ne sont pas assez frugaux pour notre euro/DM. C’est la fameuse image; nous ne voulons pas donner notre carte de crédit à des gens qui ne savent pas modérer et contrôler leurs dépenses.

Les Allemands, Macron, Le Maire, Moscovici utilisent des images et des comparaisons fausses afin d’imposer la politique de domination voulue par les Allemands.

Ceci a pour conséquence d’asphyxier la France , de réduire ses investissements, sa distribution de revenus, sa croissance, et de la forcer à hausser les prélèvements au profit de l’état et des créanciers.

C’est une entreprise de démolition en règle de la société et de l’économie Française: avec pareille politique on ne sort jamais grandi, d’ailleurs on n’en sort jamais , on ne fait que s’enfoncer. Toutes les statistiques, même officielles indiquent qu’il n’y jamais convergence et que au contraire les divergences se creusent. Bien sur personne ne regarde ces statistiques, elles sont contraire à la rien-pensance.

Un coup d’oeil sur le graphique serait pourtant éclairant: la Belgique, le Japon et le Luxembourg ont des pourcentages de dettes supérieurs à ceux de la France. Tiens tiens et est ce que quelqu’un en parle, dit la même chose? Biens sur que non.

Pourtant cela devrait mettre la puce à l’oreille. En effet cela signifie que ce critère des dettes par  rapport au Produit National ne veut rien dire et qu’il est idéologique!

Si on peut avoir des ratios supérieurs et ne pas chuter cela veut dire qu’il y autre chose et que le ratio doit être bidon. C’est le cas.

Quand j’étais à Sciences Po, ( je n’ai pas passé les exams de sortie car le niveau était trop nul et je l’avais fait uniquement pour le sursis militaire) j’ai eu Raymond Barre comme professeur. Il expliquait que ce ratio ne voulait rien dire, de long en large!

Eh   oui!

Il disait les évidences suivantes:

-tout dépend de ce que l’on fait avec les dettes: productif, improductif, consommation, gaspillage, militaire etc

-tout dépend du taux d’épargne du pays

-tout dépend de sa richesse,  de ses actifs , de son patrimoine

-tout dépend du taux de profitabilité du système économique

-tout dépend de l’origine des  financements: domestique ou étranger

-tout dépend de la maturité des dettes, longues ou courtes

-tout dépend et c’est important du niveau de financiarisation et de bancarisation du pays

-tout dépend du niveau de la fiscalité et des prélèvements par rapport au PNB  car c’est lui la variable principale pour la solvabilité.

-tout dépend de la solidité du consensus social et de ses tensions sur le revenu national

Vous voyez à quel point cette question est complexe et à quel point on se fout de vous?

La dette, les dettes françaises , les dettes du système français ne sont pas si catastrophiques que l’on veut bien vous le faire croire, au contraire! Si c’était le cas les taux d’intérêt ne seraient pas aussi bas, aussi  dérisoires et si proches des taux allemands! La France est bien sur une signature fantastique mais on veut vous faire croire le contraire et ce malgré ce que l’on constate  sur les marchés.

La grande campagne austéritaire qui dure en  France depuis de très  nombreuses années a une autre origine; c’est une construction parallèle qui sert à masquer la réalité , une construction parallèle qui sert à masquer le vrai problème du pays: l’insuffisance de la rentabilité de son système économique.

L’austérité n’est pas imposée par la dette mais par l’insuffisante profitabilité chronique du capital en France: les investissements productifs ne rapportent pas assez et c’est la clef de tout: désindustralisation, spéculation, attrait de la rente immobilière, déficit extérieur, chômage, sous emploi, investissements trop faibles, pléthore et hypertrophie des services car les services sont plus profitables.

L’argument de la dette  est une construction parallèle parce que la vérité ne peut être dite; c’est l’héritage d’une histoire et d’une culture. La culture qui fait que l’on veut tous les avantages du système capitaliste mais que l’on ne veut pas en payer le coût, le prix,  et ce cout c’est la dure dictature du profit.

Publicités

3 réflexions sur “La dette, l’austerité, le profit, on vous ment, on se moque de vous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s