Les dépêches mardi 15 janvier; Les marchés ont trouvé un équilibre, mais ils hésitent.

19 parmi les 20 plus grands investisseurs croient que le marché américain va progresser en 2019. 

Pourtant le consensus économique est pessimiste, les prévisions sont les pire depuis 10 ans!

Alors? Contradiction, Paradoxe? Non , réalisme.

Les investisseurs adorent la déflation, ils adorent les crises et surtout les prémices de crise parce qu’ils savent que les banques centrales vont être généreuses, créer de la monnaie, baisser les taux, arrroser afin de maintenir la fiction d’un système qui marche.

La lutte contre le regain de déflation et le ralentissement va entrainer le  deversement de la manne. 

C’est la dissymétrie. 

On distribue aux banques, aux marchés et aux gouvernements , surtout pas aux salariés car ces vauriens feraient de la   vraie inflation et cela entrainerait la hausse des taux, la dépréciation du capital financier ,  avec son cortège de faillites et de ruines.

 

 

Les marchés ont trouvé un équilibre, mais ils hésitent.

Ils sont persuadés que la conjoncture ralentit nettement, que les résulats des entrerprises vont être décevants, mais ils savent egalement que les autorités ne peuvent rester sans réaction. Powell a donné un avant gout de leurs réactions et en Chine on cherche par tous moyens à s’opposer à la dégringolade.

La vraie question n’est donc pas de savoir si on va tenter une nième stimulation/reflation mais de savoir si elle peut marcher.

Nous, pour notre part nous pensons que le système est trop dégradé et que les tentatives ne seront pas couronnées de succès, les résultats seront médiocres.

Les amortisseurs sont usés, les batteries n’ont pas été assez rechergées et le bouletdes dettes est trop lourd à tirer. On va tenter un peu de monétaire et un peu de budgétaire mais sans grande conviction, tel est notre scénario.

la recession est aux portes de la grande Allemagne 





Espagne: un budget bidon!

[Reuters] China shares prop-up Asia on stimulus hopes, sterling braces for Brexit plan

[Reuters] China signals more stimulus as economic slowdown deepens

[Reuters] No clear path for California as massive PG&E utility nears bankruptcy

[Reuters] Doing a Buffett? Bet on S&P 500 causes flap on options market

[Reuters] U.S., Turkey at odds over Kurdish fighters in Syria

[WSJ] U.K.’s May Likely Faces Defeat as Brexit Deadline Nears

[FT] Record year for passive funds as active fund outflows continue

[FT] Why Trump’s America is rethinking engagement with China

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s