Que faire pour éviter la catastrophe, que faire pour gérer le ralentissement économique? Que faire pour éviter le tumulte?

Davos est une sorte de sommet des élites .

Le front néo libéral se fracture comme en témoignent les très nombreuses absences  de chefs d’état.

Néo libéralisme, financialisation globalisation, ouverture tout cela se fracasse: ci dessous stagnation du commerce mondial et plafonnement des actifs financiers et des dettes

La préoccupation sous jacente à la réunion en cours ne fait pas les titres des médias, bien sur mais c’est la suivante: un ralentissement économique est inévitable, les artifices ne peuvent prolonger plus longtemps les apparences; face à ce ralentissement synchronisé  tout va tanguer: les marchés, les sociétés civiles, les consensus politiques.

Que faire pour éviter la catastrophe, que faire pour gérer le ralentissement économique? Que faire pour éviter le tumulte dit Hildebrand.

Hildebrand, ancien de la Banque Centrale Suisse licencié pour delit d ‘initié de sa femme, est Vice President de la plus grande institution financière du monde. C’est un chef parmi les chefs.

Martin Wolf du FT, apotre de tout cela, neo liberalisme, financialisation, globalisation, ouverture:

The elites – the policymaking business and financial elites – are increasingly disliked”.  So “you need to make policy which brings people to think again that their societies are run in a decent and civilised way.”

Traduction:

Les élites sont de plus en plus detestées, , il faut mener des politiques  qui font croire aux gens que leurs sociétés sont gérées de façon décente et civilisée.

Tout est dit!

Publicités

Une réflexion sur “Que faire pour éviter la catastrophe, que faire pour gérer le ralentissement économique? Que faire pour éviter le tumulte?

  1. « Les vaisseaux ayant été brûlés », la fuite en avant est la seule solution, Monsieur Bertez :

    Toujours davantage de mondialisation et de concentration, de fusions acquisitions… Jusqu’à l’effondrement.

    Ou bien…

    Pour identifier les nouveaux marchés, il faut les créer.

    Et la question intemporelle : où sont les débouchés ? La réponse est déjà trouvée, mais fractionnée… Et personne n’a l’audace de la formuler…

    A suivre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s