La Bourse a mi chemin, analyse de stratégie boursière. Prospective.

A mi chemin! Le marché américain des actions est à mi chemin, mais si il passe avec succès les  lignes de moyenne mobile il y a de fortes chances pour qu’il aille plus haut.

Tout le monde veut la hausse:

-la Fed car cela soutient le moral de l’économie alors que le ralentissement menace

-Trump car c’est son seul atout en ces temps  de vaches maigres pour sa popularité

-les financiers car ils se sont repositionnés à la hausse de la bourse dès la fin décembre

Mais tout cela c’est l’écume des choses car rien n’est joué.

La Fed est dans un coin du ring,  » cornered. »

Si elle fait la pause , elle obère l’avenir car elle ne peut reconstituer son arsenal d’armes contre  la récession;  et on va partir de trop bas au niveau des taux.

Il faut en effet une possibilité de baisse des taux directeurs de  4/5% % au moins pour s’opposer à une récession et on est loin du compte puisque l’on est à 2,25/2,50%. sans compter que l’inflation faiblissant les choses vont être  compliquées!

En clair on est trop près du zéro et si il faut lutter contre une récession cela veut dire que l’on sera obligé très vite de passer aux taux négatifs. Franchement négatifs. Ce qui est possible voire probable mais comporte  des risques que l’on ne peut évaluer ou chiffrer car on est en terre inconnue. C’est l’Aventure , sans compter les réactions politiques à la fois du Congrès , de la population et des détenteurs de capitaux à l’étranger .

En sens inverse si elle ne fait pas la pause, alors elle va monter ses taux et accentuer elle même les risques de récession à la fois directement sur l’économie réelle et indirectement par le biais de la chute des valeurs  boursières.

Diverses astuces sont en théorie possible comme monter l’objectif annoncé d’inflation à 4%, mais c’est une  décision très très risquée. Je ne l’analyse pas pour l’instant. Il ne faut pas oublier que libérer le génie inflationniste de la bouteille est hyper dangereux.

Sur le marché on voit des courants contraires qui traduisent l’incertitude et les paris  contradictoires.

Il y a des gens qui se positionnent risk-on car ils croient que la baisse des taux et les taux négatifs sont en route. Les taux négatifs seraient bons pour les   actions et l’or . le potentiel spéculatif serait considérable. Mais comme on dit c’est prendre le risque de « bet the farm ».

Il y a des gens  qui se positionnent risk-off car ils pensent  que tout cela est risqué, la perte de contrôle est probable et ils achètent des fonds d’état. on bénéficient de la déflation, de la chute des taux mais on conserve la sécurité.

Il y a des gens qui pensent que la Fed va être obligée d’acheter le Crédit c’est à dire qu’elle va devoir lutter contre la dilatation des spreads et par conséquent ceux-la achètent le Crédit  et les  véhicules de crédit et les  ETF concernés.

Il y a peu de temps Axel Weber a déclaré que seuls les  USA avaient encore des armes pour lutter contre la récession, il voulait dire par là que eux  seuls avient encore de possibilités de baisse des taux alors que l’Eurozone n’a rien elle est démunie, vulnérable puis que ses taux sont encore nuls et même négatifs.

L’Eurozone n’a rien reconstitué parce que la défense  de l’euro a tout absorbé.

Personnellement je pense que l’Eurozone n’a qu’une  arme c’est un plan de stimulation, un plan de soutien  significatif, au niveau de l’Allemagne. Il devra êrte très gros.

Je m’attends à un plan de relance conjoncturelle  en Allemagne.

A mi chemin! Le marché américain des actions est à mi chemin, mais si il passe avec succès les  lignes de moyenne mobile il y a de fortes chances pour qu’il aille plus haut.

Publicités

4 réflexions sur “La Bourse a mi chemin, analyse de stratégie boursière. Prospective.

  1. Et vous qu’en pensez vous ?
    Si je vous ai bien suivi : Qu’il y aura un accord US-Chine suffisamment fort pour relancer les espoirs de reprise, donc les actions, permettre une ou deux hausse de taux de plus de la Fed ? Puis rechute des indicateurs, des cours et fin de la tentative de normalisation ?
    Je sais que vous n’appréciez pas trop faire des pronostics financiers…
    C’est d’ailleurs pour cela que les rares fois où vous le faites cela n’en a que plus de valeur !
    Merci.
    Cdt,

    J'aime

  2. Pour ma part, mais cela n’est que mon opinion, mais elle rejoint votre analyse de fond qui est que l’on ne peut se permettre dégonfler les bourses, car sinon, on rentrerait dans un climat d’insolvabilité et de récession assez sévère. On est effectivement sur un point sensible d’un point de vue technique sur les bourses (américaines et européennes) en ce moment, si on casse par le bas, ça validerait la tendance baissière, et là on risque une saignée, c’est la raison pour laquelle je vois plutôt une cassure du range en formation en ce moment par le haut.

    Ce paradigme quant on y réfléchit se corrèle bien avec l’ère des taux négatifs qui vont venir pour supporter le fardeau des dettes et des plans de relances gouvernementaux, le tout associée à une répression financière qui sera de plus en plus forte.

    La bourse va monter, mais cela traduira paradoxalement plutôt un refuge qu’une véritable embellie de l’économie réelle.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s