Après 2,6 trillions de stimulation par la BCE, le résultat est quasi nul.

Après 2,6 trillions de stimulation par la Banque Centrale, la BCE, le résultat est quasi nul.

Le miracle du retour à la croissance saine, spontanée, auto-entretenue ne s’est pas produit.

Rien de ce qui était espéré ne s’est concrétisé:

-ni le retour à la croissance,

-ni le retour à la distribution de revenus décents aux salariés,

-ni la convergence entre  les différents pays de l’UE,

-ni la restauration des finances publiques des gouvernements.

Seuls 8 pays auront un solde budgétaire positif dans la zone euro. C’est à dire que l’on n’a pas reconstitué les marges de manoeuvres, les amortisseurs. On doit rester sous perfusion, presque en couveuse.

Tout le monde sait que ces politiques monétaires et budgétaires sont des échecs mais plus personne ne sait comment en sortir.

Le plus étonnant est que vous ne trouvez aucun chef de gouvernement c’est à dire aucun représentant du peuple pour sétonner de cette politique!

il n’y a pas de solution, les points de non retour ont été dépassés.

Donc il faut continuer, continuer à faire semblant et s’enfoncer dans le simulacre et proclamer : nous avons la situation en mains.

On a échoué dans le cadre des règles du jeu donc il faut changer les règles du jeu, changer les invariants.

Et l’invariant majeur, c’est la monnaie. On est obligé de sacrifier la monnaie telle que nous l’avons connue.

Les pseudo remèdes étant monétaires, j’ai toujours affirmée que la fuite en avant serait elle même de type monétaire; il va falloir changer la nature même de la monnaie pour continuer.

Et c’est ce que l’on est en train de faire avec la perennisation des QE, des achats de titres par les  banques centrales, les monétisations des dettes et de dépenses  des gouvernements.

Pour continuer il faut:

-renforcer la confiscation de la monnaie en tant que « bien commun » , renforcer la dictature des banques, c’est à dire il faut aller plus loin dans le cours forcé des nouvelles monnaies dépouillées de leur  attribut de réserve de valeur. Les monnaies doivent devenir de simples jetons comme les monnaies cryptos.

-il faut inventer  des théories et des pratiques qui justifient le fait que les monnaies ne sont plus des outils de liberté, et qu’elles deviennent des instruments  au service  de la reproduction du système et de l’ordre social.

-il faut continuer de faire léviter les marchés financiers, c’est à dire les  lieux de stockage  et de neutralisation de la monnaie émise. Les marchés financiers doivent cesser d’etre les reflets de l’économie réelle une fois pour toutes. Il faut couper le lien comme on l’a fait avec le dollar et l’or. Il faut terminer la réforme de 1971!

-il faut dissuader et punir ceux qui sortiront du système en achetant par exemple des réserves de valeur alternatives, concurrentes.

Publicités

8 réflexions sur “Après 2,6 trillions de stimulation par la BCE, le résultat est quasi nul.

  1. Il ne peut y avoir de sortie heureuse de tout ce simulacre, les gilets jaunes sont des enfants de coeur par rapport à la violence dechainee contre le peuple. Il se vengera. Macron n a que le choix de la violence, mais le retour de baton sera terrible.

    J'aime

  2. « il faut dissuader et punir ceux qui sortiront du système en achetant par exemple des réserves de valeur alternatives, concurrentes ».

    Donc il n’y a pas de porte de sortie, pas de valeur-refuge, nous ne pouvons que subir cette spoiliation infinie?

    J'aime

  3. Le rendement réel d’un placement sur un contrat d’assurance vie « tenant compte de l’inflation et des prélèvements sociaux de 17,2 %, devrait donc rester négatif, ce qui n’est pas choquant pour un placement sécurisé », précise Cyrille Chartier-Kastler, le fondateur du site GoodValueForMoney ».

    Changement de paradigme, disent les intellos, les pros du commentaire.

    Perso, depuis 2008, j’attends la fin de l’horreur. Or, année après année, je constate, stupéfait ! que la messe est dite : la fin de l’horreur n’aura pas lieu, mais plutôt l’horreur sans fin. Tous ruinés et ça a juste pris 10 ans en effet… On en est arrivés à ce que naturellement mon ex épouse américaine fort dépensière m’expliquait en 1998 : économiser ? Investir ? Surtout pas ! l’important est juste d’avoir accès au crédit.

    On est en train de vendre aux jeunes générations la nouvelle idéologie du faux socialisme et du crédit immo à 30 ans renouvelable.

    Pendant ce temps, les seniors de 45 ans se font la guerre entre eux pour être le dernier à alléger la masse salariale de l’entreprise. L’avenir pour les non initiés à la novlangue ou au fonctionnait est au RSA généralisé, augmenté du troc et du jardinage de subsistance. L’Europe et le digital sont les miroirs aux alouettes 4.0. Mettre fin aux monnaies nationales et aux dévaluations compétitives, c’était mettre les peuples en esclavage.

    J'aime

  4. Tout compris sauf la pratique de la prophétie autoréalisatrice
    car emprunter pour vivre qu’est-ce sinon rétablir l’esclavage pour dette…
    qu’on ne s’étonne pas du retour de l’exploitation : ce sont les travailleurs qui n’ont pas su ou pu, par concession, et confiance aux élites, défendre la valeur de leur travail, quand ils ont cru que l’argent emprunté avait une valeur : il n’en a qu’après être passé au crible de l’échange entre biens réels, qui sont le fruit de la seule source de richesse, le travail.

    J'aime

  5. « la fin de l’horreur n’aura pas lieu, mais plutôt l’horreur sans fin »

    Sauf, si se présente ce que Jean Baudrillard nommait un « événement voyou ».
    https://www.liberation.fr/tribune/2006/04/14/place-aux-evenements-voyous_36299

    « Car plus s’intensifie la violence intégriste du système, plus il y aura de singularités qui se dresseront contre elle, plus il y aura d’événements voyous. Nos petits événements hexagonaux peuvent paraître insignifiants à notre échelle (et d’un certain point de vue, ils le sont), mais, pris à un autre niveau, ils ressuscitent l’essentiel ­ l’insurrection mentale contre le pire ».

    On dirait que J.B. évoque la France de 2018-19 avec les Gilets Jaunes contre un président autiste sadique et infantile.

    J'aime

Répondre à Homer Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s