Réponse à un lecteur qui critique Macron.

Réponse à un lecteur qui critique Macron.

Vous vous égarez et vous vous trompez de cible dans vos critiques.

Macron n’est pas lâche il a le courage de faire ce que ses prédecesseurs n’ont pas eu le courage de faire. Par ailleurs il a une grande intelligence manoeuvrière.

Sarkozy est méprisable car il a signé le traité de Paris, sous la dictée de Merkel.
Hollande est un ballot veule et pleutre car il a renié sa promesse de  pas honorer ce Traité scélérat.

Macron est venu pour ratifier les promesses de Sarkozy et les mettre en oeuvre.
Il ose tenir bon. Il fera tirer sur la foule si c’est nécessaire. Il ne cedera pas.

Ceux qui ne sont pas à la hauteur de l’Histoire ce sont les opposants à l’européisation voulue par les  élites.

Marine est tenancière d’une boutique d’un autre age , une petite boutique familiale, elle est dépassée.

Et Melenchon est un idéologue dont la pensée est tellement contradictoire qu’il est impuissant, vociférateur, sans prise sur le réel. Il croit à la magie de ses paroles sans se poser la question centrale : que faire ?

Dans l’opposition tous ne veulent qu’une chose: exister.
Personne ne franchit le pas nécessaire pour agir et réussir.
Ce sont des indigents, des impuissants, des branleurs.

Les Francais de l’opposition sont orphelins , la place du chef est vide et c’est pour cela qu’il y a eu les Gilets Jaunes, c’est pour combler un vide.

C’est précisément un Macron/Bonaparte qu’il aurait fallu à l’opposition!

Si nous avions eu un Macron nous aurions gagné.

Les intellectuels de l’opposition n’ont que des reflexiosn théoriques fumeuses, ils n’ont aucune pensée stratégique et encore moins de pensée tactique. Je ne parle pas des c…..es ! Ils n’ont qu’un objectif, garder leur fauteuil même si ce n’est qu’un fauteuil roulant.

Honte à ceux qui occupent la place de chefs ou de guides de l’opposition sans être capables d’en remplir la fonction.

On a besoin d’un souffle historique et on n’a que médiocres pantins asthmatiques.

Publicités

4 réflexions sur “Réponse à un lecteur qui critique Macron.

  1. Entièrement d’accord. Macron est peut-être dans le « mauvais » camp (c’est à dire le camp anti-nationaliste, qui se nomme « européiste », branche locale du mondialisme) aux yeux de certains (les « nationalistes » et les populistes – j’entends par la ceux qui brossent le petit peuple dans le sens du poil mais qui n’aime pas ce peuple pour autant) mais il n’est pas dénué de qualités de leadership.

    En tant que président il est largement moins baltringue que Hollande … de loin.

    Mais pour moi le fond du problème c’est que toutes les idéologies ont échouées (le nationalisme l’a fait le siècle dernier, l’européisme est en train, les religions sont dépassées par la technologie, et les théories économiques pour la plupart datent d’un age mathématique révolu).

    Personne n’a de solution.

    Tous prétendent défendre l’intérêt général, mais en fait, le constat sociologique est simple : on entre dans l’ère du chacun pour sa gueule.

    Ce n’est que le début.

    J'aime

  2. il a du courage, une vision et une très forte volonté de l’appliquer.

    Le problème des européistes , c’est qu’ils croient que:

    1 que les peuples sont « réformables » sous la simple contrainte des marchés, en faisant fi de siècles d’histoire et de mauvaises ou bonnes habitudes.

    2 que ceux qui n’ont pas réussi à faire ces réformes ont tout simplement manqué de courage.

    3 que de toute façon , on n’a pas le choix.

    Cette question de savoir qu’ est ce qu’ un peuple donné est prêt à accepter/souhaiter comme réformes est très complexe, parce que les modèles extérieurs ne sont pas forcément transposables.

    C’est une question qu »aucun groupe politique ne prend vraiment en charge aujourd’hui.

    J'aime

  3. Macron est un mercenaire. Il a été placé à l’ Elysée par des commanditaires qui ont éliminé un challenger jugé insuffisamment fiable (Fillon). Il fera le travail, et ce n ‘est pas une question de courage, mais de détermination à tenir les objectifs fixés. Seule une révolte populaire massive menaçant les intérêts des commanditaires pourrait l’amener à composer…

    J'aime

    1. Je partage votre avis ce n’est aps macron qu’il faut viser mais ceux qui sont derrirèe et quise planquent, le Medef , les banquiers et les Allemands.

      D’ou la necessité pour que cela bouge de la participation des syndicats, mais ils sont tenus, je dis bien tenus.

      J'aime

Répondre à Robert Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s