La vraie crise de profitabilité du système est masquée par la superprofitabilité d’une poignée de firmes

La vraie crise de profitabilité du système est masquée par la superprofitabilité d’une poignée de firmes plus ou moins monopolistiques .

70% des firmes couvrent à peine leur cout du capital et 20% le détruisent.

Attention on ne parle ici que de capital productif d’entreprise, on ne parle pas de capital fictif ou de poids mort.

Publicités

Une réflexion sur “La vraie crise de profitabilité du système est masquée par la superprofitabilité d’une poignée de firmes

  1. Conclusion :
    Pour 90 % des firmes l’activité économique traditionnelle (production, commerce de biens) n’est pas « rentable ».
    Ce qui revient à dire, lors de la prochaine grande crise (abandon du soutien monétaire/étatique actuel) et le retour à un marché « libre et non faussé », 90% des firmes disparaîtront.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s