Les dépêches samedi 8 Juin, haro (?) sur les Big Tech.

Les ministres des Finances du G20 réunis au Japon se seraient mis d’accord samedi sur un plan de bataille visant à harmoniser la fiscalité internationale afin de réduire les avantages dont profitent les multinationales et les géants du numérique.

L’émergence de groupes comme Google ou Facebook a poussé les règles fiscales actuelles à leur limite, ces multinationales n’ayant aucun mal à déclarer leurs profits dans des pays fiscalement avantageux, où que soient leurs clients.

Dans leur communiqué final, qui doit être publié dimanche, les ministres des Finances des 20 principales économies mondiales « saluent les récents progrès effectués pour répondre aux défis fiscaux émergeant de la numérisation et approuvent l’ambitieux programme d’une approche reposant sur deux piliers ».

« Nous redoublerons d’efforts pour trouver une solution consensuelle, avec un rapport définitif d’ici 2020 », ajoute le texte.

L’approche approuvée par le G20, et préconisée en amont par l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), consiste d’une part à modifier la méthode de calcul de l’imposition des entreprises, et d’autre part à harmoniser les taux d’imposition entre pays.

Le premier pilier consiste à répartir la taxation des entreprises entre les pays où elles vendent leurs biens et services, même si elles n’y ont pas de présence physique.

Si les entreprises parviennent toujours à trouver un moyen de déclarer leurs bénéfices dans des pays à faible imposition ou des paradis fiscaux, le second pilier consiste à appliquer un taux minimum d’imposition sur les sociétés au niveau mondial.

Cette double approche a été défendue samedi par les ministres français et britannique des Finances, Bruno Le Maire et Philip Hammond.

Ils ont toutefois dit comprendre les préoccupations de leur homologue américain, le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin, qui s’inquiète d’un risque de discrimination à l’encontre des entreprises américaines du numérique.

Steven Mnuchin a toutefois reconnu qu’il semblait exister un « consensus fort » sur les objectifs de cette réforme.

« Nous devons donc maintenant (…) traiter les points techniques pour transformer cela en accord », a-t-il ajouté.

Hmm!



Les FANGS, les Big Tech  menacés par les lois anti trusts

https://www.bloomberg.com/news/articles/2019-06-06/big-tech-is-armed-and-waiting-to-repel-u-s-antitrust-onslaught?cmpid=BBD060719_WKND&utm_medium=email&utm_source=newsletter&utm_term=190607&utm_campaign=weekendreading



Une semaine de feu!

Panique spectaculaire sur les marchés obligataires mondiaux.

«meilleure semaine depuis novembre sur les actions » Bloomberg:

« Stocks Eye Best Week of 2019  » Bloomberg.

 

Les marchés tablent désormais sur une probabilité de réduction des taux  de 25% d’ici la réunion du 19 juin, de 86% au 31 juillet et de 96% le 18 septembre.

Il y a un mois, les marchés ne voyaient que 33% de chances d’une baisse  d’ici la réunion de septembre.

Les rendements du Trésor US  à 10 ans ont reculé de quatre points de base cette semaine à 2,08%.

Les rendements des obligations allemandes ont encore chuté de six points de base cette semaine pour atteindre un record de – 0,26%, les rendements suisses à 10 ans sont en baisse de trois points de base à -0,52%.

Les rendements italiens à 10 ans se sont effondrés de 31 points de base cette semaine à 2,36%.

Panique spectaculaire sur les marchés obligataires mondiaux.

4 juin – Wall Street Journal : «Les marchés se sont ressaisis mardi après que les responsables de la Réserve fédérale aient annoncé qu’ils surveillaient de près l’escalade récente des tensions commerciales et qu’ils pouvaient réagir à toute détérioration de la conjoncture économique en abaissant les taux d’intérêt.

« Nous ne savons pas comment ni quand ces problèmes commerciaux seront résolus », a déclaré le président de la Fed, Jerome Powell … « Nous surveillons de près les implications de ces développements pour les perspectives économiques des Etats-Unis et, comme toujours, nous agirons de manière appropriée M. Powell n’a pas précisé s’il pensait qu’une réduction de taux serait nécessaire. Les commentaires montrent que la Fed a mis fin à un débat sur la question de savoir si sa prochaine décision serait de hausser ou de baisser les taux et se concentre maintenant sur le choix du moment opportun de les réduire.  »



 

[Reuters] U.S. Treasury’s Mnuchin says Trump-Xi meeting has parallels to Buenos Aires summit

[Reuters] G20 finance chiefs to warn of trade risks, differ on how ‘pressing’

[Reuters] China to curb some technology exports to U.S.: Global Times editor

[CNBC] Trump is playing a risky game by weaponizing US economic power with tariffs

[Bloomberg] Mnuchin Downplays Talk With China’s Yi, No Breakthrough Seen

[Bloomberg] G-20 Wrangles on Trade as It Warns on Downside Risks to Growth

[Bloomberg] Central Bank Crusade to Spark Inflation Isn’t Convincing Traders

[NYT] China Summons Tech Giants to Warn Against Cooperating With Trump Ban

[NYT] Mnuchin Lays Blame for Failed Trade Talks on China

[WSJ] Trump, Xi to Meet at G-20 as Trade Hostilities Persist

[FT] Tech-addicted US funds could blow up like Woodford

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s