« Le problème déflationniste est monétairement structurel »

Dans les mouvements boursiers actuels, Snider que nous suivons depuis fort longtems et dont vous connaissez le cadre analytique , Snider explique et démontre que la récession a débuté après un épisode de tension sur la liquidité mondiale en « dollars », vers la fin mai 2018.

Il explique que la Trade War n’a rien ou très peu à voir avec le ralentissement, et que c’est la fuite vers la liquidité qui explique tout ce que l’on voit, y  compris les paradoxes.

Les US Treasuries sont la liquidité suprême, je l’ai déja explqiué et ils sont recherchés précisement à cause de cela et donc les taux baissent, le paradoxe n’est qu’apparent . Dans cet épisode de tarissement de la liquidité en « dollars », euro et asia dollars, la liquidité devient préférable aux biens et services, c’est un épisode déflationniste.

Snider est l’un des rares à avoir intégré le phénomène « dollars » hors des Etats Unis, dans les analyses macro.

Il affirme que : fed funds; repo rates; repo fails; swap spreads; the foreign repo pool; on and on is flight to liquidity .

Snider, comme nous, prétend que les apprentis sorciers ne savent plus ce qu’est la monnaie tellement elle a muté avec les innovations, la globalisation et la sophistication.

Greenspan avait pris conscience de ce fait: « nous ne savons plus ce qu’est la monnaie », a -t-il répété en 2006,  mais il avait refermé le dossier au lieu de l’ouvrir; il faut innover se mettre au travail , revoir les concepts et leur mesure,   et comprendre la monnaie d’aujourd’hui pour sortir  de la crise.

Le problème déflationniste est monétairement structurel , c’est le déclin de l’eurodollar, le « dollar » decay; euro est une facilité de langage car il faudrait dire le « dollar créé et circulant hors des Etats Unis ». mais c’est un peu long.

Tout cela a voir avec la contraction de la capacité bilantielle des banques, leur profitabilité .

En conséquence les remèdes qu’ils croient être monétaires ne le sont plus. Le pouvoir explicatif de cette façon de voir est bien surpreir a celuide sidioties classiques que l’on nous presente.? Ces d denrieres sont le rfuge d’une ignorance crasse doublée d emauvaise foi mystifiante.

Disons, sous une autre forme, que les épisodes de crise de liquidité en « dollars », sont un autre mode d’apparaitre de la crise mondiale et qu’ils expliquent tres bien les rechutes économiques depuis plusieurs années dont en particulier, celle ci.

Une réflexion sur “« Le problème déflationniste est monétairement structurel »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s