Billet. Les élites sont les vrais assistés, elles ne sauraient pas se débrouiller elles-même, il faut que d’autres se coltinent le réel pour elles.

Réponse à Yonanda qui s’interroge sur le retour du Réel.

Le retour du réel est une facilité de langage, c’est une sorte d’image utilisée pour illustrer, faire comprendre. Faire comprendre que l’on a temporairement envoyé le réel se balader et qu’il va finir par revenir et atterrir.

Le réel n’est jamais parti , il a simplement disparu de la conscience.

Wo es war soll es werden. Le réel nié, réprimé revient sous forme de symptôme mysterieux dont on ne voit pas l’origine, comme c’est le cas maintenant dans la crise.

On ne cesse de répéter le non-résolu c’est dire le symptôme de la de-solvabilisation et c’est pour cela qu’il faut nier cette de-solvabilisation par la création de fausse monnaie.

Hélas on trompe les hommes, les perceptions, mais on ne trompe pas Dieu, c’est à dire le Système.

Le système c’est le Tout, il inclut le su et le non-su.

Et il n’y a de vérité que du tout!

Aristote disait cela plus simplement: « chassez le naturel et il revient au galop ».
Les Hindous disent « un arbre a toujours deux branches »

Une formulation plus adéquate serait :

-soit retour sur terre , réintégration du monde réél après un long séjour dans l’imaginaire

-soit prise de conscience du négatif.

Le réel se compose de positif et de négatif, c’est de la dialectique de ces deux forces que né le mouvement. On le sait depuis Héraclite.

Si il n’y avait pas de forces de sens opposés, le monde serait immobile, l’histoire n’existerait pas.

La volonté des élites est que le temps s’arrête et qu’il « suspende son vol » pour que leur ordre perdure.

Pour cela elles sont obligées de nier, de rejeter hors de la consicence l’existence du négatif, des inconvénients de leur politique, bref elles doivent nier les coûts, le négatif est forclos, verworfen!

Macron concrétise cette folle négation du coût en rejetant tout sur les autres, ceux qui ne sont pas de son coté. C’est le bourgeois par excellence. Le névrosé type.

En ce moment il y a retour d’un coût nié par les bourgeois; le coût de destruction de notre environnement; ce coût était externalisé. Il fait retour! Aristote …

Ils, les bourgeois,  n’ont pas encore accédé à la prise de conscience d’un autre coût lié à leur politique: le coût de destruction en cours de nos ordres politiques et sociaux.

C’est pour cela qu’un tiers des Français votent encore Macron.

Les gilets jaunes, le populisme sont le coût de leur politique forcenée de continuer de s’enrichir malgré la tendance à la déflation c’est dire malgré la tendance à l’appauvrissement. Makgré la tendance à la suraccumulation. Ils veulent continuer à accumuler coûte que coûte… aux autres;  ce qui détruit l’ordre social.

Le bourgeois refuse de reconnaitre, le plus, le moins, la rareté, les limites…la mort.

C’est cela le retour du réel: l »acceptation que le plus et le moins coexistent. L’acceptation de la finitude; l’acceptation de la dureté du choix, l’acceptation que l’ombre ne soit pas le corps,  que le signe soit mensonger. L’acceptation que le sang soit plus épais que l’eau. L’acceptation qu’un homme ne soit pas une femme…

Il n’y a pas de retour du réel stricto sensu, bien sur, ou même pas de réconciliation, mais le mouvement de nos sociétés n’est pas fait par les narratives névrotiques  de la continuité, et les incantations, non il est fait par les forces qui s’agitent sous l’écorce, par le jeu des plaques tectoniques qui s’entrechoquent et glissent les unes sur les autres jusqu’à produire des seismes.

Le réel nié par la conscience qui n’en veut rien savoir se manifeste par des ruptures, des discontinuités. Le réel n’est pas dérivable, il est fractal.

Encore une image bien sur!

La négation de cette existence du réel définit l’idéologie bourgeoise et d’une certaine façon marque son caractère infantile, non adulte.

Le bourgeois , la pensée bourgeoise c’est l’enfant roi . La pensée magique. Le profit tombe du ciel, il est un cadeau de Dieu, il n’est pas la confiscation de la plus value . Le capitalisme n’est pas un ordre social, le capital n’est pas un rapport social qui donne le droit de prélever le surproduit etc etc

Les élites sont les vrais assistés, elles ne sauraient pas se débrouiller elles-meme , il faut que d’autres se coltinent le réel pour elles.

Publicités

2 réflexions sur “Billet. Les élites sont les vrais assistés, elles ne sauraient pas se débrouiller elles-même, il faut que d’autres se coltinent le réel pour elles.

  1. « Les élites sont les vrais assistés, elles ne sauraient pas se débrouiller elles-même, il faut que d’autres se coltinent le réel pour elles. »

    Il faudrait déjà arrêter de les servir.

    Quelques citations de La Boétie:

    « Et pourtant ce tyran, seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni même de s’en défendre il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à la servitude. Il ne s’agit pas de lui rien arracher, mais seulement de ne lui rien donner.
    Ce maître n’a pourtant que deux yeux, deux mains, un corps, et rien de plus que n’a le dernier des habitants du nombre infini de nos villes. Ce qu’il a de plus, ce sont les moyens que vous lui fournissez pour vous détruire.
    Pour que les hommes, tant qu’ils sont des hommes, se laissent assujettir, il faut de deux choses l’une: ou qu’ils y soient contraints, ou qu’ils soient trompés.
    Les tyrans ne sont grands que parce que nous sommes à genoux.
    Soyez donc résolus à ne plus servir et vous serez libres. »

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s