Essai: La Chine est la clef de voute du faux système des valeurs dans le monde 

Ordo ab chao.

Il y a les apparences, il ya les perceptions  et il y a le réel.

Les marchés réagissent aux perceptions, les perceptions aux apparences,  le réel lui évolue en fonction des interactions entre tout cela et au travers tout  cela: apparences, perceptions, actions, réactions , résultantes, réactions reflexives  etc.

Bref c’est complexe et surtout c’est long, c’est le temps de l’Histoire pas  celui de la télé et de CNN. Pour que le monde change, pour que les crises arrivent, pour que le neuf émerge, il faut du temps au temps.

Une crise je le répète, c’est la rupture, rupture d’un invariant, rupture d’une certitude.

Tout ceci pour dire une chose. Cette chose je la dis en incidente mais elle est fondamentale: le mal chinois c’est la fausseté de toutes les valeurs, exactement comme le fut le mal soviétique.

Dans ces ensembles hétéroclites, batards,  de statut indéfinissable, tout est faux, rien ne reflète les vraies valeurs, celles que les  choses auraient si les hommes étaient libres de choisir.

Tout est faux en Chine parce que le système est semi fermé;

Mais tout est vulnérable parce que le système est semi ouvert.

Il y a une brêche colossale dont le sort est binaire: soit on ouvre plus pour accepter l’alignement sur les valeurs mondiales, soit on referme plus pour se protéger des valeurs mondiales et ainsi maintenir son système de valeurs par la force, l’autorité et la répression.

La question de Hong kong s’analyse de cette façon.

La question de la monnaie également.

Nous sommes dans des phases d’ébranlement du mur de Berlin, à la fois au plan symbolique et au plan réel.

Le Yuan  ou le Reminbi sont les cristallisations à la fois du système de valeurs chinois et  des contradictions de ce système de valeurs chinoises.

En terme économiques et sociaux, la Chine est un colosse aux pieds d’argile comme le fut l’empire sovietique parce que rien n’est à son prix, rien n’oscille autour de l’équilibre  et il faut des digues. En particulier la valeur travail n’est absolument pas à son prix. Or elle est fondamentale, c’est elle qui est le sous bassement d’un régime compradore complice des élites mondialisées..

Si les digues venaient à céder on s’apercevrait que le Yuan est considérablement surévalué, il chuterait et contrairement à ce que Trump, le simplet, pense si le système chinois se libéralisait, la monnaie chuterait ! Eh oui, le capital sortirait, fuirait pour aller chercher sa contrevaleur mondiale.  Et le capital chinois sait que seuls ceux qui sortiront les premiers pourront préserver leurs avoirs et leurs valeurs.

Réflechissez y ; c’est là que tout se passe, c’est là que tout se joue.

La chine est la clef de voute du faux système des valeurs dans le monde

La baisse, la chute du Yuan serait une opération vérité, elle ferait s’effondrer un système valeurs/ fausses valeurs au niveau mondial, elle disloquerait les institutions chinoises qui ne tiennent que par les béquilles de la repression et elle libérerait la Chine pour sa conquête mondiale future.

Si un jour j’ai le temps je montrerai que l’extraction de la plus value chinoise est ce qui maintient en vie le capital occidental et fait léviter les marchés grace à l’échange inégal..

La Chine, le système chinois, le régime chinois  butent sur leurs limites et si on poursuit l’analogie avec le système soviétique on doit reconnaitre que Trump agit contre l’intérêt des USA, il va libérer l’énergie potentielle qui se trouve dans le système actuel pour une nouvelle étape. Trump va peut etre libérer le destin de la Chine.

Bien sur tout cela c’est du long terme.

Avant de se concrétiser  ce potentiel va se manifester par un grand chaos .

Ordo ab chao.

Publicités

9 réflexions sur “Essai: La Chine est la clef de voute du faux système des valeurs dans le monde 

  1. Pour illustrer que « ‘rien n’est à son prix » et en particulier « la valeur travail » en Chine, il suffit de se promener chez Primark ou autre magasin d’habillement.

    Une femme peut y trouver une robe pour 10 euros.
    10 euros, ce n’est même pas le prix de 1 m² de tissu. Quand on sait qu’il faut minimum 2 heures à une bonne couturière pour confectionner une robe, le véritable prix se trouverait alors aux alentours de 100 euros… Soit un facteur x10.

    C’est peut-être l’implosion/défaut/dévaluation/fermeture/… de la Chine qui fera basculer nos économies de la déflation à l’hyperinflation. Car le jour, ou les magasins, Primark et autres, seront vides, il faudra faire alors appel à des couturières comme d’antan.

    Les prix de la confection seront multipliés au moins par 20.
    Sans compter qu’à ce moment là, les bonnes couturières seront rares, donc elles se feront très chère payer leurs confections…

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne suis pas totalement d’accord avec vous.

      La valeur travail depends de vos dépenses contraintes:
      J’ai acheté il y a moins d’un an un 2 eme appartement en chine, pour le prix de 2 lingots d’or dans un complexe immobilier.
      Je n’ai que 15 euros de frais de copropriétés, il n’y a aucun abonnement au Gaz, Electricité, Eau, ni CSG, ni TVA, ni taxe foncière, ni taxe d’habitation (on paye juste la conso).
      C’est extrêmement pratique quand vous avez de la famille, des amis, vous pouvez les loger.

      Les parents de ma femme chinoise qui sont des paysans ont aussi a Canton (3 eme ville de Chine) un appartement au 7 eme étage sans ascenseur, sans Electricité sur le palier, 2 appartement par palier, chacun nettoie devant chez lui et son escalier. Il n’ont aucuns frais de copropriétés.

      Je ne vous parle meme pas des millions de petits magasins hérite de Mao (gratuitement), et ou les gens ne payent pas 1 centime a l’État.

      J'aime

  2. « Car le jour, ou les magasins, Primark et autres, seront vides, il faudra faire alors appel à des couturières comme d’antan »

    Ou alors les gens auront déjà été « dressés » à porter des vêtements usagés pour ne pas dire usés. L’idéologie verte de la décroissance du recyclage et de l’empreinte légère sur la planète a déjà commencé son oeuvre de lavage des cerveaux cad habituer les gens à renoncer à tout. Le jour où le grand Big Bang économique se produira le 99% trouvera tout naturel (et bon pour la planète… ah ah!) de porter des hardes.

    Quant au 1% il poursuivra ce qu’il fait déjà : du sur-mesure et du luxe (vêtements chaussures etc).

    J'aime

Répondre à m68kppc Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s