Attentat au couteau; le procureur parle 

Attentat au couteau; le procureur parle

Publicités

3 réflexions sur “Attentat au couteau; le procureur parle 

  1. « c’est le début de la fin  »

    Cela a commencé depuis un bon moment, quand, dans les années 80, un gamin de – de 15 ans est rentré dans le site de la NASA…

    Cela a été expliqué mille fois, preuves chiffrés avec explications philosophiques, technologiques, mathématiques, scientifiques et… historiques ! S’étonner de nos jours de l’emprise et des failles numériques dans nos sociétés, après ces milliard de piratages en tous genres depuis plus de 20 ans, relève de l’enfantillage politico-attardés, pour rester polis.

    Et vous savez quoi ? ILS n’ont toujours pas compris et ne possèdent ni la culture, ni le matériel, ni le soft, ni les développeurs et sont esclaves d’eux-mêmes à l’insu de leur plein gré, les cons ç’a ose tout…

    Voilà que les banques ont déjà installé la reconnaissance faciale, voilà que les villes se mettent à booster les objectifs des caméras de surveillances, voilà de nouvelles tourelles radar équipé d’objectif haute définition… Tout cela pour « sécuriser » « ‘l’insécurisable » avec un pognon de dingue qu’ils n’ont même pas. Ils feraient mieux de sécuriser leurs missiles et autres joujoux militaires avant que cela nous pète à la gueule.

    Aimé par 1 personne

  2. Chaque jour qui passe prouve un peu plus la déliquescence de l’Europe et de notre société. Comment ne pas croire que tout cela est voulu avec un tel laisser-faire??
    Nous importons généreusement une culture peu adaptable, intellectuellement enfermée et donc limitée, en rage contre les Européens et leur style de vie….

    Notre propre éducation va à vau-l’eau, avec des technologies (les nôtres) qui enferment les jeunes dans un monde éloigné du réel et les perdent. Les garçons encore plus que les filles: la majorité se perdent, et ne veulent plus bosser car cela rapporte des ‘clopinettes’, avec la plupart qui arrivent à la majorité sans avoir la moindre connaissance du monde du travail car ils ne font plus les ‘saisons’. Il fait dire qu’avec toutes les contraintes actuelles, les faire bosser, en tenant compte de tout un panel législatif….. c’est coton pour une entreprise….

    Sans compter les heures carrées accrochées à leur téléphone… Cette habitude du moindre effort…. Avec pour certains un mode de vie semainier (1 semaine chez papa, l’autre chez maman)… Il y a perte de repères, d’autant qu’en 1 génération l’éducation est complètement différente par rapport aux générations antérieures: les enfants sont mis sur le même plan que les adultes et les parents ont moins d’autorité. Il s’ensuit un sentiment de leur propre importance en opposition à la celle de leurs parents et que favorise en plus l’indépendance apportée par le smartphone avec ses applis.

    Les enfants ont pris le pouvoir sur les adultes (= pas besoin de s’adapter).
    L’immigré a pris le pouvoir sur les locaux (= pas besoin de s’adapter).
    Notre société est en plein bouleversement, on le sait, un genre d’infantilisation dangereuse (la guerre des mouches) qui confère aux nantis un pouvoir quasi égal à celui des émirs sur leur propre population.
    Est-ce que cela n’en arrange pas certains en fin de compte?? Donc on laisse faire.
    ….
    Avec une petite projection… pas très difficile de voir où nous allons…
    Et en plus, avec la mondialisation: ‘no place to hide’ dans tous les sens du terme.

    Avec un QI en baisse, l’Histoire de l »humanité est en marche.

    Aimé par 2 personnes

    1. Ce n’est pas à mon sens le QI ou l’intelligence qui est en baisse, c’est l’outil qui est représenté par le QI qui est devenu inadapté.

      Notre intelligence a dérivé, elle nous a plongé dans un monde abstrait , imaginaire, qui a sa propre vie et qui se disjoint de plus en plus du monde réel: nous devenons donc de plus en plus inadaptés.

      C’est en ce sens que je suis conservateur. Et que j’analyse le monde et l’actualité sous un angle, un prisme conservateur. Mon conservatisme est celui qui découle d’un ancrage dans le réel.

      Mon conservatisme consiste à reconnaitre d’ou je viens et à l’apprécier pour aller au dela, plus loin.

      Il y a une différence énorme entre l’idéologie moderniste , fondée sur l’imaginaire et le vrai progrès. Mais cette différence est difficile à faire comprendre.

      Les messages larges destinés au grand nombre ne permettent pas de transmettre des choses aussi fines. Hélas, par logique interne de la communication, on ne peut transmettre de messages complexes au grand nombre.

      Le vrai progrés se construit sur le socle du passé, sur ses fondations, et son dépassement, pas sur sa négation. Le modernisme, lui, est fondé sur la dévalorisation du passé. Il le nie, le rejette car cela convient aux élites.

      La crise oblige les élites à détruire les identités et les déterminations anciennes et bien sur la mémoire historique car si ces référents restaient dans les consciences, alors les peuples refuseraient les ajustements qui sont en train de se produire. Ils comprendraient que c’est une régression scélérate. On veut imposer l’austérité alors que l’on produit trois fois plus qu’il y a 50 ans.

      Nous sommes en 1930, personne ne le sait car on en a détruit le souvenir, on a réécrit le passé et truqué les mots qui le rendaient intelligible.

      En 1930 la bourgeoisie a failli être balayée par la crise de suraccumulation . Partout.

      Elle s’est sauvée par la guerre 39-45.

      Il ne faut pas que les peuples aient conscience de la similitude. Il ne faut pas que les peuples voient clair.

      Il ne faut pas que de nouvelles solidarités dangereuses pour les bourgeois se mettent en place, il faut diviser, briser les solidarités, morceler, éclater et surtout faire oublier que l’ordre social est fondé sur le travail et les rapports de production.

      Il faut envoyer les peuples en l’air, dans l’imaginaire des peudo libérations transgressives, festives, avec les imbéciles problématiques sociétales du genre, du féminisme, de la justice sociale bidon, , du racisme, des religions; de la PMA, du climato-réchauffisme , etc

      Il faut entretenir une colossale diversion. Il faut faire vivre les peuples à cote de leurs pompes, dans un névrose sociale.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s