Il faut entretenir une colossale diversion. Il faut faire vivre les peuples à côté de leurs pompes, dans un névrose sociale.

Ce billet est une réponse au lecteur Dradog.

Ce n’est pas à mon sens le QI ou l’intelligence qui est en baisse, c’est l’outil qui est représenté par le QI qui est devenu inadapté.

Notre intelligence a dérivé, elle nous a plongé dans un monde abstrait, imaginaire, qui a sa propre vie et qui se disjoint de plus en plus du monde réel: nous devenons donc de plus en plus inadaptés.

C’est en ce sens que je suis conservateur. Et que j’analyse le monde et l’actualité sous un angle, un prisme conservateur. Mon conservatisme est celui qui découle d’un ancrage dans le réel.

Mon conservatisme consiste à reconnaitre d’ou je viens et à l’apprécier pour aller au dela, plus loin.

Il y a une différence énorme entre l’idéologie moderniste , fondée sur l’imaginaire et le vrai progrès. Mais cette différence est difficile à faire comprendre.

Les messages larges destinés au grand nombre ne permettent pas de transmettre des choses aussi fines. Hélas, par logique interne de la communication, on ne peut transmettre de messages complexes au grand nombre.

Le vrai progrés se construit sur le socle du passé, sur ses fondations, et son dépassement, pas sur sa négation. Le modernisme, lui, est fondé sur la dévalorisation du passé. Il le nie, le rejette car cela convient aux élites.

La crise oblige les élites à détruire les identités et les déterminations anciennes et bien sur la mémoire historique car si ces référents restaient dans les consciences, alors les peuples refuseraient les ajustements qui sont en train de se produire. Ils comprendraient que c’est une régression scélérate. On veut imposer l’austérité alors que l’on produit trois fois plus qu’il y a 50 ans.

Nous sommes en 1930, personne ne le sait car on en a détruit le souvenir, on a réécrit le passé et truqué les mots qui le rendaient intelligible.

En 1930 la bourgeoisie a failli être balayée par la crise de suraccumulation . Partout.

Elle s’est sauvée par la guerre 39-45.

Il ne faut pas que les peuples aient conscience de la similitude. Il ne faut pas que les peuples voient clair.

Il ne faut pas que de nouvelles solidarités dangereuses pour les bourgeois se mettent en place, il faut diviser, briser les solidarités, morceler, éclater et surtout faire oublier que l’ordre social est fondé sur le travail et les rapports de production.

Il faut envoyer les peuples en l’air, dans l’imaginaire des peudo libérations transgressives, festives, avec les imbéciles problématiques sociétales du genre, du féminisme, de la justice sociale bidon, , du racisme, des religions; de la PMA, du climato-réchauffisme , etc

Il faut entretenir une colossale diversion. Il faut faire vivre les peuples à côté de leurs pompes, dans une névrose sociale.

Publicités

2 réflexions sur “Il faut entretenir une colossale diversion. Il faut faire vivre les peuples à côté de leurs pompes, dans un névrose sociale.

  1. C’est évident, si l’on s’en tient au sens des mots, le progrès ne peut se concevoir qu’en référence au passé ! Il me semble que l’intelligence humaine a tendance à fonctionner de plus en plus comme la-dite-intelligence artificielle, accumulation de données et capacité de les intégrer dans des schémas ou scénarii pré établis. Rien à voir avec la pensée.

    J'aime

    1. La modernité occulte ce que l’on appelle le sens c’est dire la verticalité des effets du langage. Elle néglige sa mise en reférence avec une expérience, une histoire, bref des intériorités et des contextes qui donnent la signification complète.

      Pour comprendre la modernité il faut se réferer aux algos et aux traductions GOOGLE lesquels ne fonctionnent qu’en horizontalité;.

      Formulé autrement « le sens » introduit non seulement des traductions, des équivalences (approximatives) mais aussi des associations d’idées, des polysémies etc Les mots, le langage sont plus que des signes ils sont des empreintes dans la psyché.

      Les multiples significations d’une propositions font jouer plusieurs dimensions que l’on résume sous le mot profondeur, alors que le monde moderne n’introduit que deux dimensions et des combinatoires, des alternances, du binaire.

      Le monde moderne grace à cela se passe de référent, de vérité et à ce titre il permet le règne de l’opinion, du nombre, du sondage.

      Donc l’asservissement au plus puissant qui a le controle des médias.

      Le monde moderne repose sur la mêmitude et non sur l’individualisme comme on essaie de le faire croire, il repose sur la répetition et la multiplication du même.

      Le symbole pour moi du monde moderne s’agissant de ce sujet précis c’est le NPC, le non player character.

      A non-player character (NPC) is a video game character that is controlled by the game’s artificial intelligence (AI) rather than by a gamer.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s