Billet. L’incertitude est à son comble, tant mieux, la hausse des bourses est certaine!

Il y a des observateurs des marchés qui s’obstinent à ne rien comprendre alors que la vérité crève les yeux: nous vivons dans un système d’inversion. Inversion rationnelle, pas irrationnelle. Cette inversion n’est absurde qu’en apparence.

Les économistes je l’ai dit cent fois ne savent pas ce qu’ils font, ils ont perdu le lien avec la réalité et ils croient que les mathématiques, les régressions, les triturations statistiques expriment quelque chsoe , ils croient que tout ce corpus reflète le réel.

Comme si les signes exprimaient le réel , comme si la Com exprimait le réel, comme si les narratives exprimaient le réel! Non tout cela n’exprime qu’une chose ; et cette chsoe c’est le desir, la vérité du locuteur qui veut vous tromper. . Sa verité en tant que sujet qui énonce. Comme le mensonge exprime la vérité du menteur, son essence  de menteur.

Bien entendu c ‘est faux: le corpus qui est utilisé pour refleter la réalité exprime sa vie propre et non pas celle du Réel.  Les théories néo libérales n’expriment aucune vérité sur le réel, elles expriment la vérité internse, la coherecne interne de cette idéologie dont la fonction historique est de justifier l’exploitaion et l’accumulation sans limite. L’idéologie est née pour précisement tronquer, fausser, donner une courbure à la réalité pas pour la montrer scientifiquement.

Et surtout tout devient de plus en plus faux: on s’éloigne sans cesse de la vérité.

Les économistes se fourvoient dans la glose, c’est à dire dans le commentaire de ce qu’ils font, disent et écrivent les uns sur  les autres. Krugman en arrive à dire avec le plus grans sérieux, la dette, aucune importance, nous ne nous devons de l’argent qu’à nous même!

La crise est en grande partie une crise de la pensée, Une colossale crise du Savoir.

Ci dessous nous voyons qu’un économiste a modélisé ce que nous appelons l’incertitude.

Volonté démiurgico-imbècile de mettre du connu et du mesurable sur de l’inconnu.

Dans le délire moderne, pourquoi pas!

Mais l’important n’est pas là , l’important est dans les conclusions que l’on peut tirer de l’observation de ce graphique et dans son articulation avec le monde réel.

Normalement quand l’incertude est à son comble, comme elle l’est maintenant, les risques sont perçus comme très élevés et donc les primes de risques exigées sont larges . En clair quand les risques sont élévés, les assurances sont chères. Et donc les cours de bourse sont bas!

Or dans le monde moderne post 2008, c’est l’inverse qui se produit; alors que les risques et les incertitudes sont très elevés, les primes de risques, la rémunéraation de la prise de  risques est nulle.

Paradoxe ? Non au contraire logique pure.

Je m’explque: les autorités savent que c’est la fin, le bout du rouleau, le système ne peut résister  à une nième crise et à une  recrudescence de volatilité boursière, donc elle empêchent la volatilité, elles empêchent la baisse  de se manifester. Elles  répriment le risque . Plus les risques sont grands et plus  elles les assurent, Comme elles le font depuis septembre dernier.  Donc il est logique que plus l’incertidtude est grande moins  cela se manifeste dans les  primes de risques et dans les cours boursiers des actifs financiers.

Le Moins produit le Plus!

C’est le risque qui produit son popre antidote; les autorités s’affolent et alors elles noient le risque, elles le dissimulent de telle sorte qu’il ne puisse se manifester. On noie sous les liquidités, on monte le niveau de la mer et ainsi on ne voit plus qui se baigne nu.

Et au lieu de se manifester par la baisse des cours et une chaine d’adaptation systémique,   c’est l’inverse qui se produit,  Le risque, il se manifeste par l’inverse, par la hausse des cours boursiers soit sur les actions soit sur les fonds d’état au point que leur taux de rendement soient négatifs.

Le risque perçu décline, tandis que le vrai risque, le systémique galope.

Tous les signaux doivent être décodés en fonction de cette clef; l’inversion.

C’est le stratagème qui est censé cacher la vérité qui révèle la vérité explique Edgar Poe et après lui Jacques Lacan.

C’est le monde du langage truqué, de la pub et de la Com qui vous vend un champagne  de merde, mais écrit sur l’étiquette: Grand Champagne. Qui vous vend de la servitude et du contrôle  avec une étiquette de liberté.

Et c’est un phénomếne général de nos sociétés: la parole des élites  doit ếtre décodées à l’inverse. Elle doit être dévalorisée, dépréciée, comme l’est la monnaie. car parole et monnaie c’est la même chose comme démontre l’ami Jean Joseph Goux, spécialiste de la valeur, de la fausse monnaie et des faux monnayeurs. C’est l’époque ou on vous fait passer un trou du cul pour un vagin! La merde pour un phallus scintillant.

Le réferent de la parole c’est la vérité, escamotée au profit soit du mensonge soit du « ni vrai ni faux ».

Le reférent de la monnaie ce n’est plus ni le travail, ni l’or, c’est .. rien;  c’est le serpent qui se mord la queue, c’est l’ourobouros; elle vaut ce que vous croyez qu’elle vaut.

Le système est un  système  d ‘inversion/perversion . Retenez cela.

Ci dessous un proxy qui mesure l’incertitude , l’incertidtude bat des records , tant mieux, vive les crises!

Image

2 réflexions sur “Billet. L’incertitude est à son comble, tant mieux, la hausse des bourses est certaine!

  1. « On noie sous les liquidités, on monte le niveau de la mer et ainsi on ne voit plus qui se baigne nu. » Il en est ainsi quand on truque la réalité « à la main ». On fabrique un environnement dynamique qui révèle sa « logique » formelle par l’informel des désirs émotionnés qui la sous-tendent. Ce que l’on dit ou fait n’est que la rationalité induite, conductrice pour la fonction motrice et constructiviste de la « logique » qui évolue en surface…. La logique fournit toujours le cadre explicite des raisonnements qui sont modelés et véhiculés dans cet environnement fait par et pour elle. Il y a réflexivité entre la « logique » et la raison car de la 1ère on fait dépendre la 2nde comme l’inconscient imprime sa marque dans « l’agir du conscient ».

    La Logique semble aveugle à elle-même, en ce sens qu’elle est l’aura manifeste de l’inconscient agissant sur le conscient. Le mythomane possède sa logique propre dont découlent tous ses raisonnements et donc pour un étranger (à un tel système cognitivo-comportemental enveloppant l’agir, le penser comme le parler), tout cela semblera illogique et irrationnel si on ne saisit pas que la personne est un mythomane prédateur qui a des objectifs voilés.

    La logique est comme un programme auto-référent et réflexif qui fait agir et réagir le Sujet selon des objectifs qui lui sont propres. Si vous saisissez les objectifs c’est que avez compris le « comment » de l’agir et de la pensée mais aussi et surtout le pourquoi qui motive la nature de l’action. Notez que la logique est symboliquement tri-dimensionnelle ce qui n’est pas le cas du raisonnement qui évolue dans le continuum environne-mental, auto-référent, qu’est la Logique. Il me faut ajouter qu’il y a mobilité quant à l’état d’être de la logique qui si elle influence le raisonnement et nous fait parler/penser et agir dans la réalité physique, les retours d’expérience produisent un impact sur la logique-cadre qui possède sa plasticité évolutive mais aussi une sub-structure mémorielle inflexible (invariant),

    ce qui se joue comme une succession de boucles de rétroaction (+/-) sur notre état de conscience et donc sur le moteur inféodé de nos raisonnements, c’est la nature des relations exogènes (environnement social et physique). D’une certaine manière quand vous dites que « La crise est en grande partie une crise de la pensée, Une colossale crise du Savoir. » Je vous rejoins totalement car notre pensée s’appuie à la fois sur nos savoirs mais aussi sur des tensions émotionnelles c’est donc pour cela que l’Hybris aussi fut tenu par les grecs comme le pire défaut humain car il est le syndrome de la déraison et de la démesure et cela traduit une CRISE DU SENS mais, par sa seule présence, l’hybris nous instruit sur la logique supérieure des prêtres et alchimistes du Système. Je dis « logique supérieure » car elle traduit la situation grégaire des actes-pensées de chacun pour des objectifs communs et des sensibilités communes… Imaginez en quelque sorte de la limaille de fer réagissant collectivement à une pensée-passion commune comme à un électro-aimant à ceci près que chaque élément de cette limaille aurait la possibilité de s’orienter ou non dans le sens de la force directionnelle qu’exerce le magnétisme polarisé de l’aimant .
    C’est bien aussi sous cet angle particulier que l’on peut dire qu’ils sont prisonniers d’eux-mêmes, incarcérés mentalement/magnétiquement dans un cadre logique d’acceptions et de conformités « polarisées » (auto-programmé car auto-référent) propre à leur « espèce » (selon leur leur état de nature). Certes, ils tendent à imposer leur influence nocive en nous maintenant dans des perceptions-conceptions inversées fabriquées par eux, c’est dire qu’ils veulent notre servitude volontaire ou non.
    La démesure de leur folie est de fait une névrose ou se mêle narcissisme et sociopathie. Ils jouent pour le Système et le Système, en juste retour réflexif, se joue d’eux-mêmes… quant aux « patients » que nous sommes, nous devons lucidité gardée et décoder -comme vous le faites si bien- les enjeux de leur réalité et les incidences pour la notre. L’Ouroboros n’a donc pas fini de se consommer… même s’il y met les bouchées doubles… « Le système est un système d ‘inversion/perversion . Retenez cela. » et il a faim de ces enfants qui lui échappent.

    J'aime

  2. Le probleme pour le commun des mortels est que les dominants sont prets à declencher des guerres pour poursuivre leurs mensonges, ne pas etre demasqués et ne pas avoir à assumer les consequences de leurs actes…

    la guerre ( a l’exterieur) c’est la paix (a l’interieur) …

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s