Les dépêches lundi lundi 27 janvier, demande de refuges. Attendez vous à un regain d’inflationnisme.

Vous connaissez ma thèse , elle me sert depuis 1987 et  n’a jamais été prise en défaut; les apprentis sorciers qui croient nous gouverner sont incapbles de résoudre les problemes qui se presentent à eux:

-d’abord parce qu’ils en sont souvent la cause et

-ensuite parce que ce sont des problèmes réels que leurs théories ne permettent pas d’appréhender;

-en clair ils vivent dans un système faux, magique fait d’illusions, d’incantations et de poudre de perlimpinpin ou de poussières d’étoiles pour prendre un autre registre.

Leur poudre de perlimpinpin c’est la monnaie depuis que le grand prêtre Milton Friedman , ni lu , ni compris s’est prononcé. 

C’est la fausse monnaie, celle qui vient d’en haut, la monnaie crée à partir de rien, la monnaie morte, la monnaie zombie. Celle qui est le fruit de l’illusion démiurgique qui fait ctroire que les banques prêtent à partir des réserves, celle qui n’a  pas compris qu’au commencement, dans les systèmes de monnaie de crédit modernes, la monnaie est crée par l’activité bilantielle d’en bas, par la production de crédit.

La monnaie, la vraie c’est celle d’en bas, celle  qui est le catlyseur des échanges; celle là ils ne peuvent en créer sauf à mettre le monde en dérive spéculative accéléré de risk-on.  

Cette croyance magique en la poudre perlimpinpin s’appelle la doctrine inflationniste c’est à dire la doctrine selon laquelle tous les problèmes peuvent être résolus par la création de monnaie tombée du ciel et le crédit.

Bien entendu c’est le « Cargo Cult » mais cela donne l’apparence de marcher car il y a des « sauvages » crédules  et dans le court terme  les  prophéties  se réalisent quand elles sont crues.

Au dela c’est une autre affaire bien sur  .

Donc je suis persuadé que les mêmes causes et les mêmes doctrines produisant les mêmes effets , vous savez un peu l’effet millénariste du passage de l’An 2000, je suis persuadé  que l’on va s’orienter vers un surcroit de stimulation/soutien monétaire pour faire face à ‘incidence déflationniste du virus. 

Sous quelle forme , je n’en sais rien. 

Je n’ai pas la  science infuse  et je ne devine pas l’avenir.

Personne en peut savoir ce qui va se passer du coté de l’épidemie, mais en revanche on peut prévoir l’utilisation des remèdes, et ces remèdes seront comme d’habitude depuis 1987, l’inflationnisme monétaire.

Le monde ne peut se permettre une chute des marcehs financiers, il deviendrati insolvable  en chaine.

La Chine  ne peut se permetrte une chute du Yuann et la rupture de l’invariant clef du système , la parité yuan/dollar. C’est àdire le  décrochage par rapport au dollar; les émergents seraient une courroie de transmission de crise mondiale.  

Face aux risques, gardons confiance dans  … le cynisme,  prenons le pari que la Pompe à Phyances va soufler, soufler. ..



Demande de refuges. Evidemment si on suit Bloomberg!

« Alors que le coronavirus devient une épidémie dans le monde physique, nous devrions nous attendre à ce que le coronavirus devienne une épidémie dans le monde financier »

Chute du pétrole:

Les contrats à terme sur le pétrole à Londres et à New York ont ​​chuté de plus de 3% en raison des craintes liées aux coronavirus. Le ministre saoudien a déclaré que le même «pessimisme extrême» qui afflige le marché s’est également produit en 2003 pendant le SRAS, «bien qu’il n’ait pas entraîné une réduction significative de la demande de pétrole»

A lire :

Attention à la dette chinoise:

https://www.scmp.com/economy/china-economy/article/3047527/chinas-most-indebted-provinces-face-further-woes-2020

La dette est deja un colossal problème pour la Chine dans son ensemble et pour les Provinces;  en particulier trois d’entre elles; l’epidemie va obliger à une création de dettes encore accrue, elle va fragiliser un système qui est deja au bord de la dislocation.

Sous la pression de stimuler l’économie par des dépenses infrastructures alors  qu’elles   disposent de moins en moins d’argent, certaines des provinces les plus endettées de la Chine vont se retrouver dans une situation grave en 2020, car les dettes ne font qu’augmenter.
Les gouvernements locaux ont vendu 4,36 trillions de yuans (630 milliards de dollars) d’obligations l’année dernière, en hausse d’environ 6% par rapport à 4,12 trillions de yuans par rapport à 2018, a déclaré mercredi le ministère des Finances, ajoutant à l’encours total des dettes des administrations locales de 21,31 trillions de yuans (US 3 trillions de dollars) à la fin de 2019.
Les gouvernements locaux ont payé 656,7 milliards de yuans (95 milliards de dollars américains) d’intérêts pour 2019, tout en voyant leurs recettes fiscales ralentir à une croissance à seulement 3% à 9,3 billions de yuans en raison d’une réduction d’impôt à l’échelle nationale visant à stimuler l’économie.
De faibles perspectives sur le marché immobilier signifient également qu’il y a peu d’appétit pour le développement immobilier, ce qui peut nuire aux revenus des gouvernements locaux, dont 70% proviennent des ventes de terrains, selon Rory Green, économiste chinois chez TS Lombard.

Mais le dollar n’est pas très recherché on reste sous les 98 

Image

Un graphique interessant: Le Nasdaq 100

Image

 



https://twitter.com/elerianm/status/1221799385966624769?s=20



Bolton poignarde Trump

Le livre de l’ancien conseiller à la sécurité nationale, encore inédit, affirme de manière explosive que Trump voulait en effet geler l’aide à l’Ukraine jusqu’à ce que son gouvernement enquête sur son rival politique Joe Biden.

Le récit de Bolton dans le projet de son livre, tel que décrit par le New York Times, met une nouvelle pression sur les républicains pour appeler des témoins à témoigner au Sénat, Billy House, Steven T. Dennis et Laura Litvan rapportent.


 


[Reuters] Shares, oil slide as China virus fears intensify; yen, Treasuries in demand

[Reuters] Oil extends declines as fears grow over China virus

[Reuters] Chinese premier visits virus epicenter as death toll hits 80

[Reuters] Mongolia shuts universities, border crossings to halt virus spread

[MarketWatch] Fed starts some tricky communications with financial markets this week

[Bloomberg] China’s Financial Markets Likely to Stay Shut on Extended Break

[Bloomberg] Safe Havens Shine as Spreading Virus Spurs Rush to Buy Gold

[Bloomberg] Crop Futures Slump as Spreading Virus Threatens Chinese Demand

[WSJ] Deadly Infection Keeps Chinese Consumers From Spending

[FT] Stress index sinks to new low as Fed sedates markets

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s