Les dépêches, lundi 17 février, dans les coulisses, un bras de fer historique !

Le Financial Times dominé par la pensée hyper keynésienne de son éditorialiste vedette fait le forcing pour influencer les décideurs et obtenir que la stimulation monétaire soit remplacée ou complétée par la stimulation budgétaire.

En Europe le combat est là, avec Lagarde qui joue le jeu des anglo saxons et Macron qui la soutient car cela faciliterait  sa politique de réformes austéritaires. La France pourrait ainsi piller la demande allemande.

En clair ils veut que l’Allemagne et les Pays du Nord créditeurs abandonnent leur politique budgétaire de no-deficit.   Les pays du Nord connaissent les dangers du couplage déficit budgétaire/stimulation monétaire et ils résisteront le plus possible mais … 

L’Allemagne reste l’ancrage du système dans la mesure ou par son orthodoxie elle empêche la généralisation du système du déficit spending et de la monnaie fondante chère aux anglo-saxons,  si elle cède, le système n’a plus de frein historique. 

Sous des dehors anodins, c’est une épreuve de portée historique qui est en train de se jouer: généraliser la conception anglo saxone et mettre les épaules à terre aux conceptions continentales. 

Les intellectuels allemands l’ont compris.

[FT] Central banks’ influence on economies is diminishing


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s