Retraites: un exemple de lâcheté silencieuse

J’ai régulièrement accusé ce gouvernement de vraie, d’authentique lacheté comme sa police; il se montre dur avec les faibles mais faible avec les forts aussi bien sur le plan intérieur que sur le plan extérieur.
Il cire les pompes de ceux qui sont en position de force, c’est ce que nous avons constaté dans le passé, notre passé de sinistre mémoire celui qui fut notre honte; des français durs avec les faibles et lèche bottes avec les forts…
11:22 AM

Une réflexion sur “Retraites: un exemple de lâcheté silencieuse

  1. Bonjour Monsieur Bertez,
    je viens de transmettre l’info à François Ruffin via son journal « Fakir »
    J’en profite pour vous adresser tous mes remerciements pour votre engagement dans votre blog, qui m’est si précieux depuis des années.
    CL

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s