Editorial. L’illusion d’un monde continu, sans rupture, toujours dérivable. La notion d’engrenage.

La Fed a modifié ses taux mardi pour quatre  raisons évidentes:

-répondre aux demandes du public, des marchés et du pouvoir politique avec l’espoir de soutenir une relative confiance dans les pouvoirs des autorités monétaires

-empêcher les conditions financières de se resserrer, essayer de maintenir la liquidité et le crédit, soutenir la richesse fictive et empêcher les tuyaux de la plomberie de se boucher

-essayer de soutenir la demande, maintenir les échanges économiques, lutter contre la rétention et la frilosité.  

-s’opposer au renchérissement du dollar qui aurait pu intervenir si la situation américaine semblait meilleure relativement à la situation du Reste du Monde; la hausse du dollar-refuge aurait raréfié le dollar, désolvabilisé les débiteurs et bloqué les agents économiques étrangers endettés en dollars . C’est le troisième mandat de la Fed que celui d’empêcher le monde de s’écrouler par manque de dollars.

Pour ces quatre raisons ; la Fed sera condamnée à baisser à nouveau les taux dans un avenir proche, la baisse appelle la baisse.

En effet ce n’est pas le niveau des taux qui importe, les niveaux sont déjà très bas et sans effet réel ce qui compte c’est le mouvement de baisse et son anticipation; ce qui est effectif et utile dans les baisse de taux ce ne sont pas les baisses mais les mouvements de baisse; et les espoirs de baisse .

Pour prendre une comparaison l’important n’est pas qu’une porte soit ouverte, non l’important c’est l’attente de son mouvement d ‘ouverture.

Les fonctions utiles se situent dans l’univers des anticipations et des perceptions , pas dans l’univers des réalités.

C’est ce qui arrive quand on a abandonné la gestion aux animal spirits: ce sont eux qui prennent le contrôle, le réel passe au second plan.

La violence des mouvements boursiers exprime la vérité de ce que je dis, les mouvements sont des mouvements d’animal spirits, des sur-réactions mais les  sur-réactions dans un monde transitif  et réflexif d’auto réalisation  sont déterminantes.

Il y a longtemps que je prétends que la Fed est dans la seringue et qu’elle a perdu le contrôle au sens ou elle s’est mise dans un engrenage; je le dis depuis 2009.

Tout ce qu’elle est fait dicté, la Fed ne s’autorise en aucun cas d’elle même, elle obéit, elle est otage, ses actions sont dictées par la situation; par le mouvement qui été lancé lors de la crise de 2008.  Les excès demandent toujours plus d’excès sauf à accepter le choc et le chaos, ce que la Fed ne peut statutairement accepter; c’est marche ou crève Et les élites ne se font jamais hara kiri.

Ou va-ton? Personne ne sait, c’est l’Aventure.

Le continent inexploré , sans mémoire, sans expérience, sans carte et sans boussole: on improvise au jour le jour. c’est le Titanic qui essaie d’optimiser au milieu des écueils.

Toute la conduite des affaires est fondée sur une approximation et sur une négation de la réalité: la réalité du monde est fractale, elle est faite de ruptures, elle est comme on dit en mathématiques non dérivable; or toutes les théories des PHD , les mercenaires des élites, toutes ces théories postulent pour simplifier  que tout est dérivable qu’il n’y a jamais de discontinuité et que par conséquent   si on a pu  traiter le choc N-1,  on peut traiter le choc N et le choc N+1 , ainsi de suite.

En gros la thèse qui va nous mener à la catastrophe c’est : le long terme n’existe pas, le monde n’est qu’une succession de courts termes que l’on peut toujours optimiser.

En passant j’en profite pour vous indiquer  que c’est ainsi que nous irons à la guerre, parce que quelqu’un aura fait un pas de trop, un pas qui provoquera une rupture, un pas qui provoquera une réaction non dérivable.

C’est un monde imaginaire que celui que nous habitons, un monde qui est dominé  par l’illusion de puissance sans  limite, illusion de continuité,  sans effet de rupture, sans effet de stock, sans effet de tout  ou rien.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s