Angela Merkel a déclaré mercredi que le coronavirus était susceptible d’infecter environ les deux tiers de la population allemande.

 

Le 24 janvier la Ministre de Macron, Buzyn balayait d’un revers de la main les risques liés au virus. j’ai publié ses déclarations . « Quasi aucun risque » disait elle.

Macron pousuit sur cette ligne de dé-négation et de refus de la prudence. Il prend le contre pied de ses voisins allemands . En quelque sorte il spécule comme la fiance spécule sur els marchés.

Selon le New York Times et la presse internationale, , Angela Merkel a déclaré mercredi que le coronavirus était susceptible d’infecter environ les deux tiers de la population allemande.

«Étant donné un virus pour lequel il n’y a ni immunité ni immunisation, nous devons nous attendre à ce que de nombreuses personnes seront infectées, le consensus parmi les experts est que 60 à 70 pour cent de la population sera infectée», a-t-elle déclaré.

Lors de sa première apparition publique pour lutter contre la pandémie, qui a déjà infecté plus de 1 200 personnes en Allemagne, Mme Merkel a déclaré que son gouvernement suivait les conseils d’experts médicaux.

Elle a exhorté les citoyens à faire de même.

« Nous sommes au début d’un développement dont nous ne pouvons pas encore voir la fin », a déclaré Mme Merkel aux journalistes. «Mais en tant que pays, nous ferons tout ce qui est nécessaire pour le faire, en travaillant au sein du bloc européen.»

Cette disponibilité comprend une volonté d’être flexible en matière de dépenses, dans le but d’aider en particulier les petites et moyennes entreprises qui perdent des affaires, a-t-elle déclaré.

« Il s’agit d’une situation exceptionnelle et nous ferons tout ce qui est nécessaire », a déclaré Mme Merkel. « Nous ne nous demanderons pas tous les jours, » Qu’est-ce que cela signifie pour notre déficit? «  »

Le chancelier a exhorté les Allemands à accepter que, pour garantir que le système de santé du pays puisse résister au nombre élevé de personnes susceptibles de tomber gravement malades, il était important de rester chez soi  chaque fois que possible et de prendre des précautions.

Les grands événements, y compris tous les grands spectacles culturels à Berlin, Munich et ailleurs, tels que de nombreux matchs de football, ont été annulés ou se dérouleront sans spectateurs. « La façon dont nous réagissons est importante », a déclaré Mme Merkel. « Nous nous projetons dans  la durée «